Poppy Montgomery ("Unforgettable") : "La série était annulée, on n'avait plus rien à perdre !"

Partager l'article
Vous lisez:
Poppy Montgomery ("Unforgettable") : "La série était annulée, on n'avait plus rien à perdre !"
Poppy Montgomery dans "Unforgettable"
Poppy Montgomery dans "Unforgettable" © CBS
Ce soir, "Unforgettable" est de retour pour une deuxième saison. A cette occasion, Poppy Montgomery revient pour puremedias.com sur le destin inattendu de la série.

Ce soir, TF1 lance la deuxième saison de la série américaine "Unforgettable", portée par Poppy Montgomery, ancienne héroïne de "FBI : Portés disparus". Figurant dans le top 3 des séries les plus populaires à la télé française l'an dernier, "Unforgettable" change de look et de ton ce soir pour cette deuxième saison. Il faut dire que, aux Etats-Unis, la chaîne CBS l'avait annulée à l'issue de la saison 1, avant de changer d'avis !

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM
Radio
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM

Pour puremedias.com, Poppy Montgomery revient sur le drôle de parcours de la série, sur ce qu'il l'a intéressée à l'origine, sur son image d'actrice associée aux séries policières ou encore sur les restrictions budgétaires et l'âge d'or de la télévision.

Propos recueillis par Charles Decant.

Voilà trois ans que vous campez ce personnage. Qu'est-ce qui vous avait séduit à l'origine ?
J'aime beaucoup sa mémoire. J'aimais aussi le fait que c'est un personnage féminin fort, et l'action et l'aventure. J'adore travailler avec CBS, l'équipe est fantastique, et Niels Oplev, qui a réalisé le film "Millénium", était aux commandes. Dès qu'on m'a offert ce rôle, j'ai dit oui.

Vous êtes donc passée d'un rôle dans une série policière à un autre dans le même genre de projet. Est-ce qu'on vous associe à ce genre de format ?
Probablement, oui ! Quoique... J'ai produit un téléfilm entre les deux où je campais J.K. Rowling. Et avant "FBI : Portés disparus", j'avais joué Marylin Monroe dans un téléfilm. Je pense que ces rôles ont montré que je savais faire d'autres choses. Mais en même temps, je pense que tout le monde ne peut pas être crédible dans un rôle de policier. Surtout une femme. Donc je pense qu'ils savaient que j'en étais capable. Mais ce personnage est très différent. Et la saison 2 est beaucoup plus légère, plus drôle, donc c'est encore plus différent de mon personnage dans "FBI : Portés disparus".

"J'ai refusé des séries policières avant Unforgettable"

En tant qu'actrice, quand on vous offre un rôle dans une série policière de CBS, qui rencontre énormément de succès dans ce créneau, est-ce que c'est une offre qu'on peut refuser ?
Oui ! Et je l'ai fait ! J'en ai refusé deux ou trois avant. Tout dépend du risque que vous êtes prêt à prendre. Certains veulent une liberté créative permanente. D'autres veulent savoir qu'ils ont un emploi stable. Moi, j'aime travailler. Quand je ne travaille pas, je m'ennuie. Mais je n'accepterai pas un rôle qui ne m'intéresse pas.

La première saison d'une série est toujours compliquée. On teste beaucoup, on voit ce qui marche ou ne marche pas... Comment l'avez-vous vécu lors de la première saison d'"Unforgettable", dont vous êtes l'héroïne ?
On est sur le plateau tellement longtemps que c'est comme si on était dans un trou noir. On vit minute par minute, parce qu'au début, on faisait des journées de 21 heures parfois, afin de trouver comment utiliser sa mémoire, faire fonctionner les effets spéciaux, quand on voit deux Carrie... Je suis très impliquée à tous les niveaux, parce que ça fait tellement longtemps que je fais de la télé. Et c'est assez linéaire : on tourne, on regarde ce qu'on a, on voit ce qui marche, ce qu'on aime. C'est ce qu'on a fait pour la saison 2. La série a beaucoup évolué.

"On avait été annulé, on n'avait plus rien à perdre !"

On a presque l'impression que c'est une autre série, à l'exception des deux héros...
C'est vrai, et puis il y a Jane Curtin, qui est toujours avec nous. Le ton de la série a beaucoup changé, et puis on est désormais à Manhattan, on a un nouveau cast. Je pense que ce que les gens aimaient beaucoup dans la saison 1, c'était la relation entre Carrie et Al. Et la saison 2 est plus centrée sur ça. C'est presque "Clair de lune", avec Cybill Shepherd et Bruce Willis, et je trouve que ça fonctionne vraiment bien.

Vous n'avez jamais eu peur que tous ces changements soient trop importants, et que les fans ne retrouvent plus le monde qu'ils avaient découvert dans la saison 1 ?
Comme on avait déjà été annulé, qu'est-ce qu'on avait à perdre ? Qu'est-ce qu'ils auraient pu faire ? Nous annuler à nouveau ? (Rires) Non, j'ai trouvé que c'était une façon originale de modifier la série. Que ça prenait les forces et qu'on les mettait en avant, et qu'on grandissait. Et je pense que ça a payé.

La première saison a signé de bonnes audiences sur CBS, qui est assez friande de séries policières. Du coup, vous avez été surprise quand la chaîne l'a annulée ?
En fait, je ne suis plus jamais surprise ! Je suis très philosophe ! Je n'ai pas été surprise. En revanche, quand la série a été ressuscitée, là, oui, j'ai été surprise ! (Rires) Quand ils l'ont annulée, je me suis dit "Bon, ça marchait bien, mais ils ont énormément de choix, c'est l'âge d'or de la télé". La télé aujourd'hui est beaucoup plus intéressante que beaucoup de films désormais. Les acteurs de cinéma veulent désormais faire de la télé, et plus l'inverse. C'est dur d'avoir du succès désormais, parce qu'il y a une offre énorme.

La deuxième saison devait compter 13 épisodes, mais seuls six ont été diffusés l'été dernier sur CBS. La suite vient seulement d'arriver...
J'étais enceinte, donc ils ont dû décaler le tournage. On a tourné plus tard que prévu. Donc l'été était déjà terminé quand on avait diffusé les six premiers épisodes.

"Elle ne va pas oublier qu'elle recherche l'assassin de sa soeur !"

A la fin de la saison 1, on pense avoir découvert l'assassin de la soeur de Carrie. Et finalement, ce n'est pas lui. Est-ce que la recherche de ce meurtrier reprend dans la saison 2 ?
Très discrètement, en fait. Ce n'est pas un élément majeur de la saison, mais ça pourrait l'être dans la troisième saison, qui sera diffusée cet été. Il faut bien qu'ils résolvent cette histoire ! Elle ne va pas oublier qu'elle recherche l'assassin de sa soeur, elle est incapable d'oublier quoi que ce soit ! (Rires) Personnellement, je veux savoir. Je pense qu'on va repartir là dedans et qu'on trouvera la réponse.

"Unforgettable" est arrivée à l'antenne en même temps que "Body of Proof", une autre série policière emmenée par un personnage féminin fort, et qui a également eu un parcours accidenté. Vous pensez que le public qui suit les séries policières a encore besoin d'un personnage masculin fort ?
Je ne sais pas... Il y a eu beaucoup de séries policières emmenées par des femmes ! Si on pense à "Rizzoli & Isles", "The Closer", "Homeland"...

Mais ce sont des séries du câble...
Mais ils rencontrent un grand succès !

"Rizzoli & Isles" fait 6 millions. C'est un vrai succès pour TNT, mais pas pour une chaîne comme CBS...
Sur une grande chaîne... ABC a pas mal de séries portées par des femmes. Honnêtement, je ne sais pas, c'est difficile à dire. Je me pose la question. Le public des chaînes du câble regarde aussi les grandes chaînes. Et il y a toujours eu des séries policières portées par des femmes, on peut remonter à "Cagney et Lacey", à "Arabesque"... Je crois que les gens aiment ça. On verra ce qui se passera avec la saison 3 de "Unforgettable" !

"Naked and Afraid, l'émission la plus folle que j'aie jamais vue !"

Le paysage audiovisuel change énormément depuis quelques années, et certains analystes encouragent les grandes chaînes, à l'exception de CBS, à commencer à penser comme des chaînes du câble, parce que leurs audiences deviennent comparables. Une chaîne comme NBC doit-elle arrêter de chercher des séries grand public et se transformer en chaîne de niche ?
Je pense qu'il faut garder une variété. Il y a des gens qui adorent les séries grand public, qui sont plus légères et moins sombres. D'autres veulent tout voir. J'espère qu'il faut conserver une variété de programmes. Si tout était identique, ce serait tellement ennuyeux. Et puis, on n'aurait pas les "Real Housewives of Beverly Hills", qui est ma série préférée ! (Rires) Il y a aussi "Naked and Afraid", vous avez vu ça ?

Non...
Il faut que vous voyiez ça ! On lâche des gens dans la jungle sans vêtements, et ils doivent survivre ! Tout est pixélisé, bien sûr. On leur donne des allumettes ou un couteau et ils doivent chasser, se faire des vêtements... (Rires) C'est l'émission la plus folle que j'aie jamais vue ! Qui se dit "Tiens, c'est une bonne idée, si je participais à cette émission ?" (Rires) Je ne sais même pas s'ils sont payés, c'est dingue !

"Je ne veux pas d'effets spéciaux ratés !"

Justement, on parle de cet âge d'or de la télé mais on a également l'impression qu'il y a de moins en moins d'argent pour produire tout ça. Vous avez ressenti la différence entre les premières années de "FBI : Portés disparus" et "Unforgettable" ?
Non. Je n'ai jamais vu ce changement en termes de budget. Je pense qu'on arrive à faire des séries moins chères grâce à l'évolution de la technologie. Quand on tournait "FBI", c'était en 35mm, il n'y avait pas encore ces caméras numériques. Ils ont toujours voulu faire des économies... "Unforgettable" a toujours cinq personnages réguliers...

Pour la dernière saison de "Dr House", certains acteurs ont accepté de tourner dans moins d'épisodes, pour baisser leur salaire. Lisa Edelstein, elle, a choisi de ne pas rempiler...
Ca, c'est ce qui se passe vers la fin, parce que les séries sont de plus en plus chères au fil des saisons. En ce qui me concerne, et même à la fin de "FBI", je n'ai pas vu de différence. Mais je n'ai aucune idée du prix que coûte un épisode, j'avoue... ! Tout ce que je voyais, c'est que la qualité était là. Et c'est tout ce qui m'importe. Je ne veux pas d'effets spéciaux ratés, je préfère ne rien voir dans ce cas et le suggérer.

"Je rêve d'une série très girly !"

Quel est votre projet de rêve ? Si "Unforgettable" s'arrête après la saison 3, ou même dans cinq ans, qu'est-ce que vous avez envie de faire après ?
Je veux faire une comédie romantique ! Comme "Sex and the City", avec des talons, des beaux vêtements... Je ne veux plus courir en jeans avec une arme ! Un truc très girly, où on parle de nos relations. Quelque chose comme ça. Je ne sais pas si je serais très bonne dans ce registre, mais j'aimerais essayer !

Vous pourriez vous investir dans le côté créatif de cette série ? Vous pourriez l'écrire ?
Je ne pourrais pas écrire non, je ne suis pas scénariste. Je suis productrice. Je le suis sur la troisième saison de "Unforgettable". J'aime trouver des histoires qui me plaisent, des choses qu'on peut adapter en série, comme le pilote porté par Neve Campbell que j'ai produit. On a trouvé un livre qu'on aimait bien, et on en a fait un pilote pour Lifetime. Le développement d'un projet, ça m'intéresse beaucoup. Mais écrire, ce n'est pas mon truc !

Donc vous lancez un appel à projets ?
D'habitude, je trouve des romans, je les envoie à des scénaristes, c'est comme ça que ça fonctionne. Mais pour mon projet de rêve ? Oui, envoyez-moi des romans et des idées !

l'info en continu
Le confinement vu par... Nicole Ferroni
Confinement
Le confinement vu par... Nicole Ferroni
"Elementary" : Déprogrammée sur M6, la saison 6 revient sur 6ter le 29 avril
Programme TV
"Elementary" : Déprogrammée sur M6, la saison 6 revient sur 6ter le 29 avril
Tous les programmes de la télé du 25 avril au 1er mai 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 25 avril au 1er mai 2020
"Les bracelets rouges" : Une saison 4 sur TF1... sans les acteurs principaux !
Séries
"Les bracelets rouges" : Une saison 4 sur TF1... sans les acteurs principaux !
Disney+ débarque aujourd'hui en France
SVOD
Disney+ débarque aujourd'hui en France
#TogetherAtHome : Lady Gaga et l'OMS organisent un concert contre le coronavirus
Musique
#TogetherAtHome : Lady Gaga et l'OMS organisent un concert contre le coronavirus
Vidéos Puremedias