Premier Conseil des ministres : BFMTV s'invite dans la voiture d'Arnaud Montebourg

Partager l'article
Vous lisez:
Premier Conseil des ministres : BFMTV s'invite dans la voiture d'Arnaud Montebourg
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
BFMTV s'invite dans la voiture d'Arnaud Montebourg © Dailymotion
Une équipe de BFMTV s'est glissée dans la voiture d'Arnaud Montebourg à la sortie du premier Conseil des ministres du gouvernement de Manuel Valls.

Aujourd'hui, BFMTV a réalisé un nouveau coup en parvenant à glisser une de ses équipes dans la voiture d'Arnaud Montebourg à la sortie du premier Conseil des ministres du gouvernement de Manuel Valls. Le nouveau ministre de l'Economie a d'abord refusé de répondre aux journalistes présents dans la cour de l'Elysée. Après un court moment de flottement, on l'a ensuite retrouvé dans sa voiture, filmé par une autre équipe de la chaîne d'information. "Nous sommes avec Arnaud Montebourg !" a lancé presque surpris un journaliste de BFMTV en plateau pendant que quelqu'un installait un micro sur la cravate du ministre.

À lire aussi
"Ce n'est ni douloureux, ni contagieux" : Édouard Philippe se confie sur sa maladie sur BFMTV
Politique
"Ce n'est ni douloureux, ni contagieux" : Édouard Philippe se confie sur sa...
Réforme des retraites : Qu'est-ce que le cabinet Occurrence qui compte le nombre de manifestants pour les médias ?
Politique
Réforme des retraites : Qu'est-ce que le cabinet Occurrence qui compte le nombre...
"Cyril Hanouna participe à la banalisation de l'extrême droite" : Un écologiste refuse l'invitation de "Face à Baba"
Politique
"Cyril Hanouna participe à la banalisation de l'extrême droite" : Un écologiste...
Présidentielle 2022 : Eric Zemmour perd 200.000 euros de remboursement de frais de campagne à cause de CNews
Politique
Présidentielle 2022 : Eric Zemmour perd 200.000 euros de remboursement de frais de...

Le nouveau ministre de l'Economie a alors profité de la séquence pour faire passer ses éléments de langage du jour. La nouvelle équipe gouvernementale est ressérée, soudée et au travail. "Ça a de la gueule" a même lâché Arnaud Montebourg. Le ministre de l'Economie a également tenu à mettre en avant ses bonnes relations avec Michel Sapin, le nouveau ministre des finances. Un peu plus tôt dans la journée, les deux hommes politiques étaient déjà arrivés ensemble au Conseil des ministres sous l'oeil attentif des caméras.

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'Arnaud Montebourg accorde une telle exclusivité à BFMTV. Adepte des coups de com', le ministre du redressement productif était déjà reparti en octobre 2012 de la Cour de l'Elysée au volant d'une ZOE, la voiture électrique de Renault dont il cherchait à l'époque à faire la promotion. Pour l'occasion, il avait déjà fait monter une équipe de la chaîne d'information.

Marilyse Lebranchu "se sent bien"

Cette nouvelle séquence est à l'image du traitement du remaniement ministériel par les chaînes d'information. En quête permanente de coups et de breaking news, ces dernières ont mobilisé tous azimuts leurs équipes depuis lundi, enchaînant les heures d'édition spéciale. BFMTV s'est notamment illustrée en annonçant en premier le remplacement de Jean-Marc Ayrault par Manuel Valls, au nez et à la barbe des autres médias. Cet activisme a également entraîné quelques excès à l'image d'un bandeau "Alerte Info" affiché plusieurs minutes ce matin sur BFMTV, sur lequel on pouvait apprendre que la ministre de la réforme de l'Etat, Marilyse Lebranchu, "se sent bien avant le premier Conseil des ministres"...

Quoiqu'il en soit, la séquence globale du remaniement, qui a succédé à celle des municipales, aura été une aubaine pour les chaînes d'information. i-Télé et BFMTV ont ainsi fortement augmenté leur audience ces derniers jours. Lundi 31 mars, lors de l'annonce du remaniement, BFMTV a ainsi enregistré une part d'audience de 3,5% sur l'ensemble de la journée, contre 2,2% en moyenne en mars 2014. i-TELE a également réalisé une bonne performance ce jour-là avec 1,5% de PDA contre 1% en moyenne le mois précédent. Le jour de l'annonce du gouvernement, le 2 avril, BFMTV a affiché une part d'audience moyenne de 3,2%. Une nouvelle démonstration de la force indéniable du breaking news.

BFMTV
BFMTV
"Ce n'est ni douloureux, ni contagieux" : Édouard Philippe se confie sur sa maladie sur BFMTV
BFMTV diligente une enquête interne après des soupçons d'ingérence et suspend d'antenne Rachid M'Barki
"Je n'ai même pas envie d'avoir d'enfant..." : Le cri de colère d'un infirmier de nuit face à Olivier Dussopt sur BFMTV
"Mince !" : Interviewée en direct par BFMTV, une femme rate son train en pleine grève des transports
Voir toute l'actualité sur BFMTV
Autour de BFMTV
  • Julian Bugier
  • Ruth Elkrief
  • Olivier Mazerolle
  • Olivier Truchot
  • Altice Europe
  • Alain Marschall
  • Rachid M'Barki
  • Alba Ventura
l'info en continu
Laurent Ruquier prépare une émission spéciale "On n'demande qu'à en rire" sur Paris Première
TV
Laurent Ruquier prépare une émission spéciale "On n'demande qu'à en rire" sur...
Cartman : Son émission intégralement dirigée par ChatGPT aujourd'hui sur Fun Radio
Radio
Cartman : Son émission intégralement dirigée par ChatGPT aujourd'hui sur Fun Radio
Formule 1 : Canal+ condamnée pour ne pas avoir flouté des marques de tabac et de vapotage
Justice
Formule 1 : Canal+ condamnée pour ne pas avoir flouté des marques de tabac et de...
Pascal Praud ému aux larmes en lisant le livre de Patrick Chesnais sur CNews
TV
Pascal Praud ému aux larmes en lisant le livre de Patrick Chesnais sur CNews
Paco Rabanne est mort
Personnalités
Paco Rabanne est mort
Audiences : Un mois après son arrivée, "Amour, gloire et beauté" fait-elle mieux sur TF1 que sur France 2 ?
Audiences
Audiences : Un mois après son arrivée, "Amour, gloire et beauté" fait-elle mieux...