Présidence de France Télévisions : La nomination du prochain dirigeant repoussée au mois de juillet

Partager l'article
Vous lisez:
Présidence de France Télévisions : La nomination du prochain dirigeant repoussée au mois de juillet
Le siège de France Télévisions
Le siège de France Télévisions © Abaca
Le CSA a décidé de prolonger la procédure en cours compte tenu du contexte épidémique qui ralentit l'activité du pays.

La nouvelle présidence de France Télévisions attendra. Dans un communiqué publié lundi, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a annoncé la prolongation de la procédure de nomination du prochain président du groupe audiovisuel public "compte-tenu de l'état d'urgence sanitaire". Alors que les candidatures étaient initialement recevables jusqu'au 2 avril, elles le seront désormais jusqu'au 10 juillet prochain. "Les candidatures déjà adressées au Conseil pourront également être modifiées et complétées d'ici à cette même date", précisent les Sages.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

Pour l'heure, comme le rappelle l'AFP, seules deux personnalités ont publiquement fait acte de candidature, à commencer par la présidente sortante, Delphine Ernotte Cunci, qui brigue un second mandat et le journaliste de France Télé, Serge Cimino, déjà candidat en 2015.

Début des auditions le 20 juillet prochain

Les dossiers de candidature seront examinés dès le 15 juillet pour un début d'auditions fixé au 20 juillet. L'autorité administrative procédera ensuite à la nomination de la prochaine ou du prochain président(e) de France Télévisions "au plus tard le 24 juillet 2020". Il faudra donc patienter deux mois de plus par rapport au projet initial, puisque la décision devait à la base être communiquée "au plus tard le 5 mai".

Compte tenu du projet de réforme de l'audiovisuel, il s'agira d'un mandat raccourci à deux ans et demi pour le prochain dirigeant de l'audiovisuel public, avec un début fixé en août 2020 pour une fin prévue au plus tard deux ans et demi plus tard, le 1er janvier 2023, date à laquelle la future holding France Médias - composée de France Télévisions, Radio France, France Médias Monde et de l'Institut national de l'audiovisuel - entrera pleinement en fonction.

Ce nouveau calendrier du CSA affecte également la procédure d'attribution du canal TNT actuellement détenu par Canal+ et dont l'autorisation prend fin en décembre prochain. Le groupe crypté, ainsi que les autres opérateurs intéressés par cette fréquence, ont désormais jusqu'au 10 juillet pour faire parvenir leur dossier de candidature aux Sages.

Sur le même thème
l'info en continu
Rumeur sur son départ des Bleus : "Choqué", Paul Pogba dément les "informations infondées" du "Sun"
Presse
Rumeur sur son départ des Bleus : "Choqué", Paul Pogba dément les "informations...
"Koh-Lanta", "Fort Boyard", "Top Chef" : Quelles sont les émissions préférées des Français ces 30 dernières années ?
TV
"Koh-Lanta", "Fort Boyard", "Top Chef" : Quelles sont les émissions préférées des...
"Batch Cooking" : Justine de "Top Chef" débarque sur Téva
TV
"Batch Cooking" : Justine de "Top Chef" débarque sur Téva
Accident meurtrier en Gironde : Le témoignage poignant du chauffeur de bus sur BFMTV
TV
Accident meurtrier en Gironde : Le témoignage poignant du chauffeur de bus sur BFMTV
"On est presque en direct" : Le sketch trash de Laura Laune sur la liberté d'expression
TV
"On est presque en direct" : Le sketch trash de Laura Laune sur la liberté...
"NRJ Music Awards" 2020 : La liste des nommés enfin dévoilée
TV
"NRJ Music Awards" 2020 : La liste des nommés enfin dévoilée
Vidéos Puremedias