France Télévisions : Delphine Ernotte officiellement candidate à sa succession

Partager l'article
Vous lisez:
France Télévisions : Delphine Ernotte officiellement candidate à sa succession
Delphine Ernotte
Delphine Ernotte © FTV
La patronne du groupe audiovisuel public est candidate à rester en fonction au moins jusqu'à fin 2022.

Delphine Ernotte, prête pour un acte II. Ce mardi, à l'occasion de la présentation de ses voeux aux salariés de France Télévisions, Delphine Ernotte a annoncé qu'elle était candidate à un nouveau mandat à la tête du groupe audiovisuel public. Pour rappel, le mandat actuel de la présidente de France Télévisions, en poste depuis août 2015, court jusqu'au mois d'août 2020. Durant les prochaines semaines, le CSA devra procéder à la désignation de son successeur(e), ou donc à son renouvellement, pour un mandat écourté pour cause de réforme de l'audiovisuel et courant jusqu'à fin 2022.

À lire aussi
Yann Moix flingue Guillaume Canet, Jean Dujardin et Gilles Lellouche : "Ils me sortent par les trous de nez"
TV
Yann Moix flingue Guillaume Canet, Jean Dujardin et Gilles Lellouche : "Ils me...
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...

"Puisque ce sera l'un des sujets de l'année, c'est ici et d'abord à vous que je tiens à le dire, je serai candidate à une prolongation de mon mandat à la tête de France Télévisions. Je crois que cette entreprise a besoin de continuité et je serais très heureuse de poursuivre cette aventure avec vous", a déclaré la dirigeante qui a indiqué souhaiter "conforter la télévision de service public dans (la) nouvelle holding". Pour rappel, en vertu de la future réforme, les entreprises de l'audiovisuel public seront bientôt rassemblées au sein d'une holding. Au sein de cet organisme, nommé France Médias, à la tête duquel Delphine Ernotte n'est donc pas candidate, les PDG des différentes entreprises de l'audiovisuel public deviendront directeurs généraux de ces dernières jusqu'au 1er janvier 2023.

Cinq années de profond bouleversement pour France Télévisions

Après près de cinq ans de mandat, Delphine Ernotte affiche un bilan riche de nombreux bouleversements pour France Télévisions. Dès 2016, elle a mis sur orbite son premier gros projet : franceinfo, la chaîne info publique du canal 27. En 2017, le linéaire et le délinéarisé ont été rapprochés avec le lancement de france.tv. L'année suivante, l'identité visuelle du groupe - et de chaque antenne - a été refondue. 2018 est aussi l'année du lancement de France TV Slash et de la signature de l'Alliance avec la RAI et la ZDF. Ces derniers mois ont également été denses avec la mise en chantier de Salto, l'attribution exclusive des droits des JO 2024, le lancement des plateformes Culture Prime, Lumni et Okoo. Sa mandature restera aussi marquée par les disparitions de France 4 et France Ô, décidées par le gouvernement.

Par ailleurs, depuis 2015, les finances du groupe ont été maîtrisées avec un objectif d'équilibre affiché chaque année, dans un contexte de baisse de la dotation publique. En mai, la direction et les syndicats se sont ainsi entendus autour d'un projet de plan de départs, en vertu duquel 900 postes seront supprimés d'ici trois ans. Du côté des audiences, le poids du groupe, leader de la télévision, est resté stable, autour de 29%. Après un trou d'air en 2016-2017, les audiences de France 2, la chaîne-mère, sont reparties à la hausse tandis que l'inexorable baisse de France 3 a été enrayée. Les antennes elles-mêmes ont changé, avec notamment le lancement d'un feuilleton quotidien auto-produit sur France 2, et leurs incarnations ont été féminisées et rajeunies avec entre autres les départs de David Pujadas, Tex, Georges Pernoud, Julien Lepers ou encore Patrick Sébastien et les arrivées de Faustine Bollaert et Daphné Bürki entre autres.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
pierre kiroule

Vous n'avez pas de télécommande pour changer de chaine quand Nagui est à l'antenne?



La Ripopée

Encore cette femme blanche de plus de cinquante ans ! Ça il va falloir que ça change.



Steph3333

C'est photoshop qui a fait le boulot. Elle sourit lorsqu'elle se brule uniquement.
Sans rire, je me suis fait la même réflexion. Son amabilité doit être assez limitée.



Next Boy

ce mec est insupportable avec ses leçons permanentes, il est même prêt à programmer des artistes dans NPLP juste pour les descendre gratuitement



Freddy

Ernotte se forçant d’être souriante... ça doit être rare.



arno2marcq

Le problème c'est ça, c'est qu'elle a un bilan positif la madame : des comptes à l’équilibre depuis 2015, des audiences en hausse, création de Franceinfo, une offre numérique étoffée, Seule véritable ombre : la difficulté à rajeunir le public de ses chaînes. Là y'a du boulot.

A côté de cela son dérapage sur l'homme blanc (qui n'a pas fait autant de vagues que cela effectivement car c'est une femme qui l'a prononcé et elle a dit blancs et non noirs...), son côté coupeuse de têtes, sa façon de faire, son idéologie clairement de gauche à développer la diversité sur ses chaînes passent à mon avis derrière. Ca jouerait presque pour elle de nos jours.



Starlight

Pour ce qui est de sa formule sur les hommes blancs, j'ai toujours considéré qu'il s'agissait d'une maladresse de pure forme. Elle n'aurait pas dû employer cette phrase. Mais sur le fond, son diagnostic était le bon. Il y avait clairement une surreprésentation de cette génération, autant au niveau des antennes que de l'ensemble des effectifs (France TV a une pyramide des âges inversée) qui est en voie de correction avec le plan de réduction des effectifs lancé au printemps dernier. Il s'agit d'ailleurs bien plus d'un rééquilibrage que d'une chasse aux anciens proprement dite (il y a encore des anciens à l'antenne et certains ont même été promus comme à "Télématin").

Bref, c'est compliqué de déboulonner des animateurs populaires depuis des années (j'ai moi-même été un peu triste d'en voir partir) mais préparer l'avenir, c'est aussi savoir prendre des décisions impopulaires et rajeunir les visages. Je comprends la stratégie.



Arnaud6878

En effet, je reconnais que tu as eu raison ;)

Mais je ne lui pardonnerai jamais son fameux dérapage.



xavier brunet

A mon avis, si elle travaillait chez Ferrero, elle serait capable de virer le Nutella.



Starlight

Je me souviens à l'époque t'avoir dit qu'il fallait juger un mandat sur la durée de celui-ci. Tout vient à point à qui sait attendre ;)

Si j'ai un reproche à lui faire, c'est de ne pas avoir mis en place l'organigramme transversal dès le début de son mandat. On voit que c'est beaucoup plus solide aujourd'hui. L'organisation par direction de chaîne est une source d'instabilité qu'il ne faut plus reproduire.



Starlight

Il faut arrêter de victimiser Sébastien en permanence. Sébastien n'était pas salarié de France TV mais fournisseur de France TV qui était son client. C'est comme si pour changer tes fenêtres, tu faisais appel à un menuisier et que ce menuisier te gueule ensuite dessus parce que tu ne lui donnes pas de travail supplémentaire. C'était exactement ça avec Sébastien.



Arnaud6878

Son énormité sur l'homme blanc de plus de 50 ans aurait justifié à elle seule sa révocation (à l'époque), surtout que son début de mandat fut catastrophique en terme d'audiences. Si un homme avait dit "il y a trop de femmes blanches de plus de 50 ans à la télé", il aurait sans doute été viré illico presto ; là c'est passé crème, quasiment sans aucun remous, au nom du politiquement correct...

Au delà de ça, son bilan n'est finalement pas mauvais, donc elle sera sans doute réélue, surtout dans un contexte où le prochain mandat sera raccourci. En terme d'audiences, il reste encore certains points noirs à traiter, comme les primes de France 2 hors fiction, assez fragiles, et certaines cases nationales de France 3 qui sont à des niveaux souvent inquiétants.



Arnaud6878

On ne peut pas dire que Patrick Sébastien ait ciré les pompes des directions successives de France Télévisions, puisque c'est de ça dont je parlais... Du moins, c'est ce que ses sempiternels coups de gueule et pleurnicheries annuels à chaque fin de saison, soigneusement rendus publics, laissaient penser...



Starlight

Tu parles de Patrick Sébastien, l'ami des présidents ?



Starlight

On l'apprécie ou pas mais elle aura clairement marqué France TV de son empreinte avec des succès notables. C'est aussi à ça que l'on reconnait les grands PDG. Je me souviens qu'il y a 3/4 ans, toi et moi étions pratiquement les seuls à voir une stratégie d'avenir dans les décisions qu'elle prenait. Les résultats positifs engrangés aujourd'hui sont le fruit de ces réformes qu'il faudra bien entendu poursuivre d'ici la création de France Médias et dans le cadre de France Médias qui ouvrira une nouvelle page dans l'histoire de l'audiovisuel public français.



Arnaud6878

Nagui est un cireur de pompes (comme Drucker, et contrairement à Patrick Sébastien), donc je pense qu'il résisterait à d'autres directions...
Après, vu les audiences de NOPLP, difficile de le virer...



Marc Paget 7️⃣5️⃣

Là dessus oui, pour le reste le bilan est plutôt pas mal...



Super Dupont

Tant que le public le regarde et l'écoute et c'est le cas , il restera en place.



Super Dupont

Quoiqu'il en soit, comme Anne Hidalgo, elle sera réélu.



Jon75

C'est une image de bienveillance qu'elle souhaite dégager pour couper l'image d'un service public en déclin.



Jon75

Patrick Sébastien est parti, et les samedis soirs constituent un vide pour la 2, donc c'est un des points noirs de son bilan.



Jon75

Drucker si, maintenant Laurent Ruquier arrive a attiré plus de monde avant 20 heures que Drucker avec les Enfants de la Télé.



Jon75

Oui mais non, car elle a su relever France Télévision mais c'est l'Etat qui décide, en fonction de son bilan.



lampeapetrole

Trop blanche, c'est consternant!!!!!



Gaillac1

Nagui ? Tu risques rien ! Son protégé qui du coup se sent les pleins pouvoir à donner des leçons sur tout et imposer ses goûts musicaux et se permettre de fustiger ceux qu'il n'aime pas. N'importe qui sauf lui ferait ça, ça serait un coup de pied au luc et depuis des lustres !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Les Marseillais aux Caraïbes" débarque à 18h50 sur W9
Programme TV
"Les Marseillais aux Caraïbes" débarque à 18h50 sur W9
Photos de Karine Ferri nue : Le CSA inflige une amende à C8
TV
Photos de Karine Ferri nue : Le CSA inflige une amende à C8
Box-office US : "Sonic le film" signe un démarrage record, "Parasite" s'envole, flop pour Will Ferrell
Cinéma
Box-office US : "Sonic le film" signe un démarrage record, "Parasite" s'envole,...
Faute d'audience, "Les Anges" change d'horaire dès aujourd'hui sur NRJ 12
TV
Faute d'audience, "Les Anges" change d'horaire dès aujourd'hui sur NRJ 12
Jean-Luc Mélenchon tacle BFMTV, agacé d'être coupé par des images d'Agnès Buzyn
TV
Jean-Luc Mélenchon tacle BFMTV, agacé d'être coupé par des images d'Agnès Buzyn
Paris Première : La pièce "Le Sommelier" interrompue par une coupure électrique
TV
Paris Première : La pièce "Le Sommelier" interrompue par une coupure électrique
Vidéos Puremedias