Présidentielle 2017 : Benoît Hamon veut s'attaquer à la concentration des médias

Partager l'article
Vous lisez:
Présidentielle 2017 : Benoît Hamon veut s'attaquer à la concentration des médias
Benoit Hamon
Benoit Hamon © Abaca
Le candidat socialiste est venu ce matin proposer ses mesures lors d'un colloque.

Une proposition qui ne plaira pas à Vincent Bolloré, Patrick Drahi, Xavier Niel et Bernard Arnault ! Ce matin, Benoît Hamon était invité aux rencontres organisées par l'Udecam (Union des entreprises de conseil et achat médias) salle Wagram à Paris, pour présenter ses mesures concernant les médias, le numérique et la publicité. L'une des propositions phare du socialiste est la mise en place, s'il est élu, d'une loi fixant des plafonds de détention du capital et imposant une plus grande transparence.

À lire aussi
"Touche pas à mon poste" : Violente altercation sur le plateau de Cyril Hanouna, la sécurité intervient
TV
"Touche pas à mon poste" : Violente altercation sur le plateau de Cyril Hanouna,...
Audiences "6 à 7 avec Casta" : Quel score pour la nouvelle émission de Benjamin Castaldi sur C8 ?
Audiences
Audiences "6 à 7 avec Casta" : Quel score pour la nouvelle émission de Benjamin...
CNews : Le maire de Grenoble tacle en direct Vincent Bolloré, Jean-Pierre Elkabbach le défend
TV
CNews : Le maire de Grenoble tacle en direct Vincent Bolloré, Jean-Pierre...

"L'année ne fut pas exemplaire de la part du groupe Bolloré"

Le député des Yvelines veut empêcher qu'un groupe puisse détenir plus de 40% du capital d'une entreprise de médias, voire limiter à 20% la part au capital, dans l'éventualité où le groupe posséderait plus de deux médias. "Nous ne pouvons pas continuer si nous voulons améliorer la confiance qui est celle de nos concitoyens dans les médias et la qualité de l'information qu'ils délivrent avec des phénomènes de surconcentration", a-t-il expliqué. Ainsi, si Benoît Hamon était élu, le trio Bergé-Niel-Pigasse ou Patrick Drahi devraient revendre une large part du capital des journaux qu'ils possèdent ("Le Monde" pour le premier, "L'Express/Libération" pour l'autre).

"Je souhaite que nous luttions contre la concentration dont on a bien vu les conséquences", a ajouté Benoît Hamon, ciblant directement le groupe Canal+. "Je ne trouve pas que l'année fut particulièrement exemplaire de la part du groupe Bolloré à l'égard de Canal+ et d'iTELE". Pour défendre sa loi sur la transparence des médias, le prétendant a l'Elysée a pris l'exemple du quotidien "Direct Matin", actif de Vincent Bolloré, et ses articles fréquents sur Autolib, propriété du milliardaire breton.

Suppression de la publicité sur France Télévisions

Le gagnant de la primaire socialiste est aussi favorable à la suppression totale de la publicité sur France Télévisions, reconnaissant tout de même qu'elle est difficilement envisageable à court terme. Benoît Hamon précise aussi être pour un élargissement de "l'assiette de la redevance audiovisuelle". Enfin, il propose que Bpi France contribue au financement de nouveaux médias, pour lequel l'ancien ministre de l'Education nationale envisage un nouveau statut de société de média à but non lucratif.

Sur le même thème
l'info en continu
François Hollande invité de "L'Equipe du soir" le 15 mars
Politique
François Hollande invité de "L'Equipe du soir" le 15 mars
"Mariés au premier regard" : La saison 5 arrive ce soir sur M6
Programme TV
"Mariés au premier regard" : La saison 5 arrive ce soir sur M6
TFX : Une émission de télé-réalité sur les femmes de footballeurs en préparation
TV
TFX : Une émission de télé-réalité sur les femmes de footballeurs en...
"Les rivières pourpres" : La saison 3 de la série policière arrive ce soir sur France 2
Programme TV
"Les rivières pourpres" : La saison 3 de la série policière arrive ce soir sur...
"Libération" : Le dessinateur Willem va prendre sa retraite, le nom de sa remplaçante dévoilée
Presse
"Libération" : Le dessinateur Willem va prendre sa retraite, le nom de sa...
Marianne Siproudhis (FranceTV Publicité) : "Nous nous engageons dans une démarche responsable systématique"
Interview
Marianne Siproudhis (FranceTV Publicité) : "Nous nous engageons dans une démarche...
Vidéos Puremedias