Rémunération des chaînes Altice : Maxime Saada met en garde Alain Weill

Partager l'article
Vous lisez:
Rémunération des chaînes Altice : Maxime Saada met en garde Alain Weill
Maxime Saada, président du directoire de Canal+
Maxime Saada, président du directoire de Canal+ © CANAL+
Le PDG d'Altice France, Alain Weill, a confirmé son intention de faire davantage payer les opérateurs distribuant BFMTV, RMC Découverte et RMC Story.

La mise en garde. Après avoir croisé le fer avec TF1 la saison dernière, Maxime Saada, président du directoire de Canal+, s'apprête visiblement à faire de même avec le PDG d'Altice France, Alain Weill. Depuis plusieurs semaines, ce dernier est en pourparlers avec Free pour que l'opérateur télécom paye davantage pour distribuer ses chaînes gratuites que sont BFMTV , RMC Découverte et RMC Story.

À lire aussi
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

Mais Free ne l'entend pas de cette oreille, n'hésitant pas à contourner la coupure des chaînes Altice sur les Freebox exigée par le groupe d'Alain Weill. Ce dernier mise désormais sur une procédure dite "en règlement des différends" engagée devant le Conseil supérieur de l'audiovisuel. "J'espère qu'on trouvera un accord avec Free", a affirmé Alain Weill lors d'une conférence de presse hier. "Céder aux demandes de Free, c'est remettre en cause les accords que nous avons signés avec Bouygues Telecom - qui rémunère nos chaînes, avec Canal (...). Nous ne pouvons pas céder. Nous sommes prêts à négocier, à discuter, mais aucunement à céder à ce diktat, d'autant plus qu'il est discriminatoire puisque Free rémunère les services globaux proposés par TF1 d'une part, et le groupe M6 d'autre part", a souligné Alain Weill devant les journalistes.

"#GratuitéDesChaînesGratuites"

Le bras droit de Patrick Drahi en France a ensuite exposé la vision de son groupe sur cette question : "On verra comment les choses se passent. Ca prendra le temps qu'il faut. Je pense que notre vision est la bonne. Dans le futur, toutes les chaînes de télévision - les petites, les grandes, celles qui viennent du câble et du satellite comme celles qui viennent de la TNT - seront rémunérés par les opérateurs. C'est notre conviction. C'est le sens de l'histoire puisque la TNT va disparaître dans un délai extrêmement rapide. Que les opérateurs télécom consacrent plus d'argent pour les programmes de télévision, c'est le sens de l'histoire (...) Ma conviction, c'est que c'est aussi dans l'intérêt des opérateurs", a-t-il estimé.

Son de cloche différent chez Maxime Saada, président du directoire de Canal+, un groupe à la fois éditeur mais aussi distributeur via le satellite. Réagissant sur Twitter à ces propos d'Alain Weill, il a ainsi mis en garde : "Pour Alain Weill, dans le futur toutes les chaînes seront rémunérées par les opérateurs. A voir. Canal+ ne rémunérera que ce qui a une valeur pour ses abonnés. SFR est un partenaire important de Canal+ mais n'échappera pas à cette règle", a-t-il prévenu. Avant d'ironiser avec le hashtag "#GratuitéDesChaînesGratuites".

Sur le même thème
l'info en continu
Roselyne Bachelot candidate des "Reines du Shopping" sur M6 !
TV
Roselyne Bachelot candidate des "Reines du Shopping" sur M6 !
"Grand hôtel" : La mini-série avec Carole Bouquet démarre le 3 septembre sur TF1
Programme TV
"Grand hôtel" : La mini-série avec Carole Bouquet démarre le 3 septembre sur TF1
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée le 31 août
Programme TV
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée...
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
TV
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de surveillance
Business
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de...
Vidéos Puremedias