Rémy Pflimlin (France Télévisions) : "Moi, je ne tutoie pas Nicolas Sarkozy"

Partager l'article
Vous lisez:
Rémy Pflimlin (France Télévisions) : "Moi, je ne tutoie pas Nicolas Sarkozy"
Rémy Pflimlin
Rémy Pflimlin © Crédits : Abaca
Soupçonné d'être à la botte de l'Elysée depuis son arrivée à la présidence de France Télévisions, Rémy Pflimlin répond très longuement à la polémique ce matin dans Libération.

La suppression de l'émission de Franz-Olivier Giesbert ? Nicolas Sarkozy n'y est pour rien. Celle de Guillaume Durand ? Le chef de l'Etat n'a pas demandé sa tête. L'arrivée de Pierre Sled proche de Nicolas Sarkozy à la direction de France 3 ? Le locataire de l'Elysée n'a rien demandé. Le départ d'Arlette Chabot ? C'est elle qui a choisi de partir. Ce matin, Rémy Pflimlin, premier président de France télévisions à avoir été nommé par l'exécutif répond aux nombreuses polémiques dans un long entretien à nos confrères de Libération.

Paralysie


Et il nie tout en bloc. « Les procès d’intention peuvent varier et être contradictoires (...) La pire des choses serait d’être dans la paralysie. Si vous changez quelqu’un, c’est politique ; si vous prenez quelqu’un, c’est politique… Si on en tient compte, on ne fait plus rien » explique-t-il. Même le départ d'Eric Zemmour, annoncé comme une volonté de Nicolas Sarkozy ce week-end dans Le Monde est démenti : « C’est absurde. Eric Zemmour fait partie de l’émission… J’attends de voir ce que la productrice, Catherine Barma, et Laurent Ruquier vont nous dire sur la manière de faire évoluer On n’est pas couché à la rentrée. C’est très curieux, il y a quelques semaines, on me disait : "Pourquoi ne vous en séparez-vous pas?" Tout ça n’a pas de sens ».

L'arrivée de Pierre Sled à France 3, contestée de toutes parts, ne serait pas non plus une volonté du Chef de l'Etat. « Dès que j’ai été nommé, (il) m’a appelé explique-t-il. Je le connais depuis très longtemps. Il avait un désir très fort de venir, je lui ai demandé de se rapprocher de François Guilbaud (directeur de France 3, ndlr) qui pense que, par son expérience, Pierre Sled peut nous apporter ». Rémy Pflimlin indique par ailleurs qu'il n'y a pas de « liste noire » imposée par l'Elysée ou à contrario une liste de personnalités à engager.

Le soupçon



Enfin, le président de France Télévisions s'insurge contre le lourd soupçon qui pèse sur chacune de ses décisions. « C’est totalement pervers explique-t-il. Si vous vous affichez aujourd’hui contre le président de la République, alors on ne peut pas vous bouger. A l’inverse, si on peut suspecter que vous soyez bien vu, alors vous n’avez pas le droit de travailler. Ça s’appelle ni plus ni moins du maccarthysme et ça n’est pas acceptable. Je vais vous dire une chose : je n’ai jamais déjeuné, ni dîné avec le chef de l’Etat, jamais. J’ai de très bonnes relations avec Franz-Olivier Giesbert, avec lequel je ne veux pas polémiquer, mais lui voit Nicolas Sarkozy, il le tutoie ; moi, je le vouvoie. Les rares fois où je l’ai vu avant d’être nommé - parce que depuis, je l’ai revu exclusivement pour les otages -, je n’ai eu aucune familiarité avec lui. Je le vouvoie, il me vouvoie. Les gens qui vous parlent d’indépendance mangent avec lui et le tutoient ». Cette longue interview à Libération suffira-t-elle à éteindre l'incendie ? Probablement pas, tant que les présidents de l'audiovisuel public seront nommés par le Chef de l'Etat.

Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 12 au 18 décembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 12 au 18 décembre 2020
"Fais pas ci, fais pas ça" : Les Bouley et les Lepic de retour dans un épisode spécial Noël le 18 décembre sur France 2
Programme TV
"Fais pas ci, fais pas ça" : Les Bouley et les Lepic de retour dans un épisode...
Christophe Dominici est mort
Sport
Christophe Dominici est mort
Xavier Dolan va tourner sa première série pour Canal+
Séries
Xavier Dolan va tourner sa première série pour Canal+
Natacha Polony : "Il faut arrêter de traiter d'abrutis ceux qui ont regardé le doc 'Hold Up'"
Radio
Natacha Polony : "Il faut arrêter de traiter d'abrutis ceux qui ont regardé le doc...
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen" dans "C à vous"
TV
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen"...
Vidéos Puremedias