Théorie du genre : Zemmour et Domenach s'écharpent de nouveau sur i-TELE

Partager l'article
Vous lisez:
Théorie du genre : Zemmour et Domenach s'écharpent de nouveau sur i-TELE
"Ça se dispute" sur i-Télé
Après un premier échange très vif la semaine dernière, les deux éditorialistes de "Ça se dispute" se sont de nouveau affrontés sur l'enseignement supposé de la théorie du genre à l'école.

"Ça se dispute" plus que jamais entre Nicolas Domenach et Eric Zemmour. Les deux éditorialistes politiques de l'émission animée par Léa Salamé sur i-TELE sont ainsi revenus hier sur leur débat houleux de la semaine dernière sur l'enseignement supposé de la théorie du genre à l'école.

À lire aussi
Yann Moix flingue Guillaume Canet, Jean Dujardin et Gilles Lellouche : "Ils me sortent par les trous de nez"
TV
Yann Moix flingue Guillaume Canet, Jean Dujardin et Gilles Lellouche : "Ils me...
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...

Vendredi dernier, Eric Zemmour avait ainsi dénoncé avec virulence l'existence d'un tel enseignement en France, appuyant notamment ses propos sur un document provenant du site internet de "Ligne Azur", une ligne téléphonique d'écoute pour les adolescents qui s'interrogent sur leur orientation sexuelle. Le journaliste politique du Figaro avait notamment expliqué que le ministère de l'éducation encourageait les élèves à se tourner vers ce site. S'appuyant sur son document, Eric Zemmour avait également affirmé que "Ligne Azur" demandait à des "enfants de 11 ans" de remplir un questionnaire très détaillé sur leurs pratiques sexuelles.

"Tu participes de ce climat hystérique"

Hier, Nicolas Domenach a tenu à revenir sur les propos d'Eric Zemmour après s'être davantage renseigné sur cette fameuse "Ligne Azur". Traitant de "truffe" son confrère, le journaliste de Marianne s'est employé à démontrer que ce dispositif n'était pas ce qu'en avait dit Eric Zemmour la semaine précédente. "C'est un service d'écoute et non pas d'intervention" a expliqué Nicolas Domenach. "Contrairement à ce que tu dis, il ne demande pas de remplir un questionnaire. C'est encore une fausseté que tu as proférée" a-t-il lancé à son collègue.

Avant d'ajouter : "Tu participes de ce climat hystérique qui nous fait croire qu'on va masturber les enfants à l'école d'un côté, leur couper le sexe de l'autre, ou bien leur faire renoncer à leurs spécificités sexuelles". puremedias.com vous propose de revoir cet échange tendu.

Ça se dispute
Ça se dispute
"Ca se dispute" fête ses dix ans ce soir sur i-TELE
Le zapping de la semaine
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
gerard-manvussa2

Avec les socialistes d'I TELE , c'est même étonnant que Zemmour ne soit pas encore censuré....



le-cinephile

Couper la vidéo au moment où Zemmour allait parler, ne montrer que le monologue de Domenach... On reconnait bien là l'information limitée et politiquement orientée d'Ozap... C'est affligeant ce site me fait de plus en plus de peine...



norbertgabriel

Rappel: pour celles et ceux qui ont raté le début, et vérifiez bien la source..

"en 1979, chez Nathan, pour illustrer le chapitre «Fille et garçon, femme et homme », les auteurs choisissent un couple d'adultes nudistes marchant sur laplage. L'homme et la femme se tiennent par la main. La même année chez Magnard, les auteurs choisissent une photographie de face de la sortie de la tête du bébé lors de l'accouchement quand ils abordent la naissance.
en 1988, Magnard publie quatre dessins en couleur sur une demie page très réalistes montrant « comment utiliser un préservatif ».- En 2011 Bordas choisit pour illustrer la page consacrée à « identité sexuelle et orientation sexuelle » p.173 deux photos : une d’une manifestation de transsexuels à Paris et une photo de la Gay-pride.
La théorie du genre ne faisant pas partie des programmes SVT de 1ère, ce sont bien certains auteurs de manuels qui font référence, sans la nommer, à la théorie du genre.
Les manuels sont élaborés selon une ligne éditoriale qui répond aussi à des objectifs commerciaux. Les choix des illustrations et des articulations entre les documents textuels et iconographiques ne sont pas neutres. Ils relèvent d’une lecture personnalisée des programmes par les auteurs.
Enfin, la sélection d’un manuel scolaire fait partie de la liberté pédagogique de l’enseignant sous la responsabilité du chef d’établissement."

source ; http://departementeducation.en...

mais il est bien précisé que: "Il est essentiel de rappeler que le manuel n’est pas le programme. Ainsi on peut trouver dans les manuelsscolaires des éléments qui ne font pas partie des programmes officiels (ex la théorie du genre Hachettep.179 qui titre « Le genre une construction sociale» ; Belin p.145 « Un troisième genre reconnu en Inde ») Certains manuels illustrent des thèmes par des choix qui peuvent être discutés en particulier au niveau del’iconographie. Exemples..."

Je comprends mieux pourquoi j'ai entendu parler d'Olympe de Gouges bien après ma scolarité et les études ... c'était rien qu'une femme ...
Et selon monseigneur Anatrella, si les inégalités dont sont victimes les femmes sont indiscutables, ce n'est que vers 16-17 ans qu'il serait bon d'y réfléchir... Un peu tard non ?
"En lien avec la pastorale, la parole des éducateurs est fortement requise, surtout vis-à-vis d’adolescents qui ont à découvrir leur condition d’être masculin ou d’être féminin.
Parce qu'avant 15 ans ils ne se sont aperçu de rien?



norbertgabriel

peut-être que l'égalité n'existe pas dans la nature, mais c'est ce qui fait de l'humain un animal évolué qui n'est pas resté à l'époque de Cro-Magnon. Le quarteron de souches ne vous concerne pas, ce sont ceux que je cite en exemple quand ils dislikent le com sur Virginie Guyot, pilote leader de la patrouille de France.



petitepuce1

le "kolkhoze collectiviste" était un "apparentement" pour faire comprendre un dirigisme" intellectuellement détourné" et "étroit" qui ne me convient pas.
En revanche, je ne comprends rien :
"aux quarterons de souches bloquées sur un passé révolu qui n'admettent pas le principe de l'égalité des droits"
il n'a jamais question de cela dans mes posts.

Ensuite sur le : "nous élisons des gens à qui nous confions certaines responsabilités" certes ..... au plan des lois, de l'organisation de la société et de sa protection
pas pour que "ces fonctionnaires" que nous avons élus,
dirigent nos pensées et règlent l'intimité de la famille.

Je ne comprends pas...
vous l'anarcho-écolo (la liberté c'est le + important non....) que vous acceptiez en tapant des 2 mains, un programme gouvernemental qui, au nom de l'égalité qui n'existe pas dans la nature, transgresse la liberté de chacun et fait fi de la vie intime de l'Humain et de ses ressentis qui n'ont pas leur place sur la SCENE PUBLIQUE.

J'arrête là... vous faites le "bête" .... (comme dirait ma fille)
et j'en ai mare...



norbertgabriel

en effet l'égalité des droits devrait être acquise, nous sommes d'accord mais je me demande bien où vous avez lu que je plaide pour le kholkose collectiviste, en revanche je me pose quelques questions sur les dislikes en rafale quand il est simplement question d'égalité, il y a donc quelques quarterons de souches bloquées sur un passé révolu qui n'admettent pas le principe de l'égalité des droits.
Pour le rôle de l'état et de l'éducation nationale; nous les électeurs, élisons des gens à qui nous confions certaines responsabilités, n'est-ce pas ? C'est aux parents de faire les progammes scolaires ? en somme, on envoie ses enfants à l'école, avec un "menu à la carte" et ensuite, on passe des examens à la carte? la plupart des écoles privées ont bien le même programme scolaire que le public?



dark-vador

Oui j'ai déjà lu des livres de lui et c'est du n'importe quoi !
Faut vraiment être un inculte pour prétendre que Zemmour est un intellectuel, Bernard Stiegler oui Zemmour c'est denise fabre de la tv ou du Dechavanne c'est du vide, de la provac et de la manipulation.



dark-vador

Mais tu veux en venir ou toi? Toi ta vision de la vie c'est être une larve à la botte de qui que ce soit ! Ta conception de la vie c'est le complot, la manipulation, une vision ringarde et réactionnaire de la vie ! Et en plus tu crois que Zemmour est un intellectuel mais mon pauvre il serait peut être temps que tu penses et que tu réfléchisses un peu au lieu de te goinfrer l'esprit ....



petitepuce1

Le kolkhoze collectiviste c'est fini,
l'obligation de penser ceci mais pas cela c'est fini aussi.
L'égalité des droits fait partie de l'enseignement à l'Ecole...
c'est évident... autrefois, c'était" l'instruction civique"...
Quant "aux risques" dans les familles... justement la Démocratie républicaine et sa Justice sont là pour juger et sanctionner.
"pas une évolution de l'école, drôle d'approche de la société", ne faites pas celui qui ne comprends pas avec des amalgames douteux.. je l'ai déjà dit ici, l'Ecole doit suivre l'évolution de la Société pour instruire, c'est quand même clair.
En résumé, que l'Ecole instruise, hisse les enfants vers une vie d'adulte en adéquation avec le monde.... OK
Mais je ne veux pas d'ETAT (par le biais de ses fonctionnaires) QUI DIRIGE TOUT (surtout la pensée) jusque dans les cours d'école.... c'est tout....

sinon.... qui jugera .... ces fonctionnaires ???



norbertgabriel

je me demande où conduit le vôtre... Relier les lebensborn à une adaptation de l'éducation, et de l'enseignement, même Zemmour n'oserait pas. Vous semblez admettre "les risques" dans les familles, au détriment des enfants, mais pas une évolution de l'école, drôle d'approche de la société.
Sur le fond, une question simple, enseigner l'égalité des droits entre les femmes et les hommes, c'est le rôle de la famille; de l'école, et si la famille n'est pas d'accord ? et vous même sur ce point de l'égalité des droits ?? Hier il y a quand même une douzaine de votants qui dislikent quand je cite une femme qui a été leader de la patrouille de France... C'est un scandale ? c'est une aberration qu'il ne faut surtout pas enseigner à l'école? L'égalité des droits ?



caline27

oui et quand je suis née on vouait les enfants à la vierge et pour ça il fallait les habiller en bleu pendant un bon moment (fille ou garçon )



petitepuce1

Poussez votre logique jusqu'au bout....
S'il y a le moindre risque, dans la famille, de viols, de maltraitance, de religion "incompatible" de charia, d'excision etc etc etc.... Que l'Etat enlève les enfants aux parents rapidement, les mette tous ensemble dans un endroit bien "propre", bien "net", sans aucun RISQUE, et les "EDUQUENT" au formatage du moment.
C'est à cela que conduit votre questionnement.



norbertgabriel

Tout dépend des parents.. et des relations de confiance entre parents et enfants. Il est clair que les enfants de "ploucs" paysans savent assez tôt que les bébés ne sont pas livrés par les cigognes, c'est pourquoi l'école s'est mêlée d'éducation sexuelle de base. Qui aurait dû être l'apanage des parents responsables. C'est pas parce que des parents sont en retard de plusieurs tours que l'école doit faire l'autruche. Ce problème est actuel avec les enfants élevés dans l'Islam rétro, ils contestent l'enseignement quand il est question d'égalité homme-femme, ou quand l'instit' parle de religion en histoire.
Comment ne pas parler de religion en histoire quand 80% des guerres depuis 20 siècles ont des causes religieuses?



norbertgabriel

"La famille éduque comme elle veut.. ou pas ....."

c'est rassurant !! Vous plaidez donc pour la liberté des familles "d'éduquer" selon ses propres critères, quels qu'ils soient? en somme c'est la loi de la jungle qui ignore tout ce qui fait une société à peu près civilisée.. La mafia aussi est 'une famille' qui éduque selon ses principes...



caline27

nos parents ne nous en parlaient pas ,c'était tabou!
l'école encore moins !
avons nous eu plus de problèmes sexuels??
il n'y a pas de statistique la dessus!
par contre pour l’homosexualité c'est différent , la il y a du avoir beaucoup de souffrance!



cineberry

Le moins que l'on puisse dire, c'est que vous ne faites pas dans la nuance...
Alors pour commencer, il ne s'agit pas d'un questionnaire mais d'un tableau destiné à montrer l'étendue des situations individuelles au regard du genre et du sexe. Cela peut vous sembler grotesque mais pour un ado qui ne rentre pas dans le schéma majoritaire, c'est plutôt rassurant de savoir que sa situation n'est pas un cas unique.
Sans compter qu'à cet âge, quand on a un ressenti différent, il est encore très difficile d'en parler aux adultes ou aux camarades sans subir les habituelles moqueries. Ce site a le mérite de répondre à des situations souvent angoissantes.
Vous semblez vous offusquer de la présence de l'expression "pénétration anale" dans ce tableau mais peut-être feriez-vous mieux de vous offusquer de l'incroyable disponibilité de la pornographie sur internet. Enseignant en école élémentaire, je puis vous affirmer que nombreux sont les élèves qui connaissent le sens du verbe "enculer".
Dernier point : je ne vois pas le problème à proposer l'expression "autre" dans la colonne "partenaires sexuel(le)s : comment définissez-vous une personne présentant un pénis et des seins ?



norbertgabriel

Oui encore étant donné que personne ne répond avec un début d'argumentation sur ce point. Il semble que pas mal de visiteurs contestent que l'école enseigne ou éduque sur le point de l'éducation sexuelle (que ne font pas beaucoup de parents) mais ils ne disent pas pourquoi. C'est bien beau de cliquer comme des malades sur les dislikes, mais un avis serait plus constructif.
Quelle confiance peut avoir un enfant en ses parents quand il découvre à l'école (ou par des copains mieux informé des choses de la vie) que ses parents ont été insuffisants sur le plan éducation ? les problèmes de rejet par les ados, ça vient pas un pei de là aussi?



norbertgabriel

"" une religion s'il y en a une"

et quand cette religion "enseigne" un catéchisme incompatible avec les faits scientifiques? La théorie du créationnisme par exemple , c'est de l'instruction ou de l'éducation?
Ou la charia en pays laïque ? Ou la valeur exemplaire de l'excision ?



destroyer

Que craint donc ce Zemour ? Que les enfants en désespérance aillent dénoncer les attouchements de vieux bigots infâmes ?
Avant de faire le procès de l'éducation nationale avec une théorie du genre qui est le fruit de leurs fantasmes, avant de faire le procès d'un site d'écoute pour TOUS les jeunes et moins jeunes -, homo, bi ou hétéro - que cette vielle droite archaique et rance balaye devant sa porte.
Quand je vois que ca défile avec Escada, ce beauf à la tête de Civitas en France , maintes fois condamné en Belgique pour ses accointances avec les catholiques intégristes xénophobes et autres groupuscule néo-nazis, ça me donne a gerbe.

Comme toujours, ces gens ont besoin de commenter ce qui se passe dans le lit des autres parce que dans le leur, il ne se passe rien.



Jimbo

Zemmour est un agitateur dangereux.il ne devrait pas être invité ni à la tv ni à la radio. Qu'il écrive dans ses journaux favoris.



cineberry

Et quid des principes religieux incompatibles avec la vie en société ? La misogynie, l'homophobie, pour n'en citer que deux... Heureusement que la république est là pour rappeler que les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits !



cineberry

L'enseignement des notions de reproduction chez l'Homme ne date pas de Vincent Peillon. J'y ai eu droit en classe de quatrième en 1994 dans un collège catholique, c'est dire !!!
Au vu de la précocité de la puberté chez certains enfants, ces notions sont désormais abordées à la fin de l'école élémentaire depuis 2008 (Programmes de Xavier Darcos publiés au Bulletin Officiel de l'Education Nationale, Hors série n°3 du 19 juin 2008).
Prétendre qu'il faudrait laisser le soin aux parents d'enseigner ces notions est totalement utopique et irresponsable.
Une de mes sœurs m'a raconté sa détresse quand elle a eu ses premières règles, la peur de se vider de son sang, la honte, l'incapacité d'en parler à mes parents qui s'étaient bien gardés d'aborder cette question avec elle.
Bref, je suis heureux et fier que mes élèves de CM2 quittent l'école élémentaire en connaissant leur corps et ses potentialités.



cineberry

C'est vachement accessible comme concept pour des enfants d'école élémentaire !!!



floozyz

Bon déjà l'église pour moi c'est moyen, mais je te l'accorde à condition que Prince résonne dans tout paname !
http://m.youtube.com/watch?v=G...



baudouin-de-pompignan2

J'ai un petit créneau samedi prochain de 2 à 4 heures. Que feras-tu au même moment? On pourrait se retrouver à Paris (on fait la moitié du chemin chacun) et ... se marier?
Comme musique à la sortie de l'église, on s'écoutera un bon Cocteau Twins sorti de derrière les fagots.

On passe une nuit torride dans un ptit hôtel sans prétention et on repart chacun de son côté.

J'ai pas grand chose de plus à te donner...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Rachid M'Barki va présenter "Faites entrer l'accusé" sur RMC Story
TV
Rachid M'Barki va présenter "Faites entrer l'accusé" sur RMC Story
Box-office : "Sonic le film" démarre fort devant "Le Prince oublié"
Cinéma
Box-office : "Sonic le film" démarre fort devant "Le Prince oublié"
Jean Daniel ("L'Obs") est mort
Presse
Jean Daniel ("L'Obs") est mort
Audiences access 20h : "28 minutes" plus suivi que le best of de "Quotidien", "C'est Canteloup" en forme
Audiences
Audiences access 20h : "28 minutes" plus suivi que le best of de "Quotidien",...
Audiences access 19h : Ingrid Chauvin double Nagui, Anne-Elisabeth Lemoine leader des talks, Cyril Hanouna en repli
Audiences
Audiences access 19h : Ingrid Chauvin double Nagui, Anne-Elisabeth Lemoine leader...
Audiences : "Emergence" leader en baisse devant le retour en hausse de "Top Chef", "Il a déjà tes yeux" s'effondre
Audiences
Audiences : "Emergence" leader en baisse devant le retour en hausse de "Top Chef",...
Vidéos Puremedias