Un dessinateur accuse LCI de "censure", Marie-Aline Meliyi lui répond

Partager l'article
Vous lisez:
Un dessinateur accuse LCI de "censure", Marie-Aline Meliyi lui répond
Un dessin d'Erwann Terrier diffusé à l'antenne de LCI. © LCI
Le caricaturiste Erwann Terrier s'est plaint sur les réseaux sociaux que la chaîne n'ait pas diffusé ses dessins.

Le caricaturiste est très remonté. Dimanche dernier sur LCI, "Le Brunch de l'info", présenté par Marie-Aline Meliyi, était en édition spéciale en raison du décès de l'ancien président de la République Jacques Chirac et de l'hommage populaire organisé aux Invalides. A cette occasion, la présentatrice avait accueilli dans son émission Frédéric Lefebvre, Candice Nedelec, cheffe du service politique de "Gala", Michèle Cotta et entre autres Olivier Mazerolle. Comme depuis le début de la saison, un dessinateur était présent au sein de l'émission. Le 29 septembre dernier, il s'agissait d'Erwann Terrier, qui officie également dans le même rôle dans "28 minutes" sur Arte.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM
Radio
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM

"Ce qui m'énerve surtout c'est cette autocensure"

En raison de l'actualité, un seul des dessins du caricaturiste a été diffusé sur l'antenne de LCI. Un choix qui a fortement déplu à Erwann Terrier, qui s'est d'abord plaint sur les réseaux sociaux. Le dessinateur a assuré qu'une caricature de Marion Maréchal à la "Convention de la droite" a été refusée par le rédacteur en chef de l'émission : "Dommage que la précaution ne fût pas de mise en assurant la promotion de cette réunion la veille, quand LCI a diffusé dans son intégralité le discours apocalyptique d'Eric Zemmour". "A l'antenne ce dimanche, ils ont préféré me couper la parole et ne rien montrer, la chaîne m'ayant reproché mon 'manque de souplesse' et mon 'acidité'", a-t-il ajouté.

Ce vendredi, dans un article intitulé "LCI censure en direct des dessins humoristiques", "Arrêt sur images" recueille le témoignage d'Erwann Terrier. Ce dernier explique avoir été contacté par Marie-Aline Meliyi pour une intervention "une fois par mois dans l'émission". "J'avais fait une répétition en août, durant laquelle j'ai fait ce que je fais d'habitude, cogner sans ménagement peu importe le sujet, pour tester la liberté que j'aurais sur l'antenne. Et tout s'était très bien passé", confie-t-il.

Par la suite, il se plaint qu'on ne "lui ait pas donné la parole pour commenter ou expliquer" son dessin, "comme pendant la répétition", "comme à '28 minutes'". "La présentatrice n'a pas demandé aux invités de rebondir dessus, donc ça ne sert à rien", déplore Erwann Terrier. Il ajoute avoir ensuite contacté la chaîne pour des explications : "Ils m'ont dit que dans le contexte de l'hommage à Jacques Chirac, mes dessins n'étaient pas adaptés, qu'ils étaient trop acides. Sur le fait que je n'ai pas eu la parole pour expliquer mon seul dessin diffusé, on m'a répondu que LCI était une chaîne d'info en continu, qu'on n'avait pas le temps de développer", lance le caricaturiste. Et de conclure : "Ce qui m'énerve surtout c'est cette autocensure, cette pudeur de gazelle pour des dessins humoristiques."

"C'est un non sujet"

Dimanche dernier, un dessin a en effet été diffusé dans l'édition spéciale du "Brunch de l'info". Il s'agissait d'une caricature de Jacques Chirac qui a été présentée par la journaliste. "Regardez ce que nous dit Erwann Terrier à travers ce dessin. Jacques Chirac a été un précurseur. 'C'est le premier homme de droite pour qui les gens de gauche ont été contraints de voter bien avant Emmanuel Macron'", a cité Marie-Aline Meliyi, avant de rebondir sur la thématique de la caricature : "Combien de temps va durer ce front républicain ?".

Contactée par puremedias.com, la présentatrice du "Brunch de l'info" a réagi : "J'ai souhaité faire venir des dessinateurs de presse depuis la rentrée dans mon émission, c'était une volonté forte de ma part. Quatre dessinateurs se relayent en alternance. Chacun prépare plusieurs dessins et en fonction de l'actualité nous passons ceux qui sont les plus à propos. C'est la même chose chaque semaine et pour chaque dessinateur. C'est un non sujet."

Sur le même thème
l'info en continu
TF1 arrête la version quotidienne de "Sept à Huit"
TV
TF1 arrête la version quotidienne de "Sept à Huit"
Christian Quesada ("Les 12 coups de midi") condamné à 3 ans de prison ferme
Justice
Christian Quesada ("Les 12 coups de midi") condamné à 3 ans de prison ferme
Coronavirus : Comment WhatsApp compte réduire drastiquement la circulation de fausses informations
Internet
Coronavirus : Comment WhatsApp compte réduire drastiquement la circulation de...
Bande-annonce : Chris Hemsworth dévoile "Extraction", son nouveau film pour Netflix
Cinéma
Bande-annonce : Chris Hemsworth dévoile "Extraction", son nouveau film pour Netflix
Disney+ a été l'application la plus téléchargée en France hier
SVOD
Disney+ a été l'application la plus téléchargée en France hier
"La carte aux trésors" avec Cyril Féraud de retour ce soir sur France 3
Programme TV
"La carte aux trésors" avec Cyril Féraud de retour ce soir sur France 3
Vidéos Puremedias