Un syndicat CGT accusé d'avoir refusé de distribuer "Le Point", "Marianne", "Paris Match" et "Valeurs actuelles"

Partager l'article
Vous lisez:
Un syndicat CGT accusé d'avoir refusé de distribuer "Le Point", "Marianne", "Paris Match" et "Valeurs actuelles"
-
- © Abaca
Les quatre titres de presse disent avoir été boycottés par la CGT-SGLCE.

Le Syndicat général du Livre et de la Communication écrite accusé de censure. Dans différents éditoriaux, sur les sites du "Point", de "Paris Match" ou encore de "Marianne", ce syndicat affilié à la CGT est accusé d'avoir refusé de distribuer ces trois titres en kiosques ainsi que "Valeurs actuelles". Ces interventions interviennent alors qu'une grève, lancée à l'initiative de la CGT-SGLCE, entendait protester contre la réforme de la loi Bichet, qui encadre la distribution des journaux en France depuis 1947 et qui sera débattue cette semaine au Sénat. Une réforme qui serait "un véritable danger pour la démocratie" selon le syndicat qui dénonce un texte "qui entend libéraliser le secteur en mettant fin à la solidarité et à l'égalité de traitement entre les titres de presse".

À lire aussi
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
Politique
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

Problème, les militants cégétistes sont accusés d'avoir opéré une sélection parmi les titres diffusés, bannissant ainsi de certains kiosques "Le Point", "Marianne", "Paris Match" et "Valeurs actuelles". "Les militants cégétistes ont opéré eux-mêmes une sélection – disons-le, une discrimination – entre les titres. De quel droit ? La liberté de la presse est-elle désormais à la merci de la commission de censure de la CGT ?", s'est agacé Etienne Gernelle, patron de l'hebdomadaire "Le Point" dans un éditorial daté de jeudi dernier. De son côté, la rédaction de "Paris Match" a dénoncé "un acte inqualifiable".

Natacha Polony dénonce une action "affligeante"

"Faire payer aux journaux, en particulier aux hebdomadaires, ce qui relève d'un conflit avec le gouvernement et les législateurs est affligeant", a écrit de son côté Natacha Polony, directrice de la rédaction de "Marianne". Sur Twitter, le philosophe Raphaël Enthoven s'est, lui, attaqué directement à Philippe Martinez, patron du syndicat, qui a perdu en décembre dernier son statut de premier syndicat français au profit de la CFDT. "Allez-vous justifier, à grand renfort de langue de bois, cet incroyable exercice de censure ? Ou expliquerez-vous aux militants fiers de leur geste qu'il est normal de perdre la 1ère place quand on fait des trucs aussi cons ?", a ironisé l'ex-philosophe d'Europe 1.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
vincetv

" Il n y a pas plus fachiste que ceux qui veulent nous en défendre" c'est le nouveau "c'est celui qui dit qui est" ?



caline27 35

ne s'ait (c'est nouveau ?)



blt

Toutes les semaines ,ce serait bien !
Il y a des lecteurs de ces hebdomadaires ?



tikeum75

"Un syndicat CGT" -------> De pire en pire LOL



lalo-19

Ah la gaaaaaauche...
Mais là, ça nous fait 3-4 articles à tout casser, bizarrement.



Lemovice

C'est étonnant, cette affaire suscite bien moins de réactions que les articles sur, par exemple, Pascal Praud ou Cyril Hanouna ... Indignation sélective ?



vincetv

C'était pas les mêmes méthodes sous l'occupation allemande ? Ah ben si... Ils sont où les fascistes là ?



comments powered by Disqus
l'info en continu
"N'oubliez pas les paroles" : Margaux bat le record historique de gains de l'émission
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Margaux bat le record historique de gains de...
Premières séances : "Scandale" démarre en tête, "Bad Boys for Life" au plus bas
Cinéma
Premières séances : "Scandale" démarre en tête, "Bad Boys for Life" au plus bas
Terry Jones, membre des Monty Python, est mort
Cinéma
Terry Jones, membre des Monty Python, est mort
"Kaamelott" : Alexandre Astier dévoile le premier teaser de son film événement
Cinéma
"Kaamelott" : Alexandre Astier dévoile le premier teaser de son film événement
Après "A Star is Born", Bradley Cooper réalisera son prochain film pour Netflix
SVOD
Après "A Star is Born", Bradley Cooper réalisera son prochain film pour Netflix
"Chicago Fire" : CStar débute la saison 7 le 9 février
Programme TV
"Chicago Fire" : CStar débute la saison 7 le 9 février
Vidéos Puremedias