Vincent Bolloré défend "Le Grand Journal" : "Il n'y a aucun plan B"

Partager l'article
Vous lisez:
Vincent Bolloré défend "Le Grand Journal" : "Il n'y a aucun plan B"
Vincent Bolloré
Vincent Bolloré © Abaca
Le patron de Vivendi a accordé une interview à Yves Calvi et est revenu sur le statut de l'émission phare de Canal+.

Jean-Marc Morandini risque d'être déçu ! Alors qu'une rumeur annonçait des discussions entre l'animateur de NRJ 12 et Vincent Bolloré pour une arrivée en access sur Canal+, le patron de Vivendi a mis un terme à tout suspense. Lors d'une interview accordée à Laurent Marsick pour RTL et qui sera diffusée dans son intégralité demain à 7h15 dans la matinale d'Yves Calvi, Vincent Bolloré a en effet affirmé qu'il n'était pas question d'une alternative au "Grand Journal" de Maïtena Biraben.

À lire aussi
Bruno Henriquet (ex-Fremantle) nommé à la tête de Warner France ("Affaire conclue")
TV
Bruno Henriquet (ex-Fremantle) nommé à la tête de Warner France ("Affaire...
Euro 2021 sur M6 : Marie Portolano aux commandes de "100% Euro", une chaîne dédiée sur 6play
TV
Euro 2021 sur M6 : Marie Portolano aux commandes de "100% Euro", une chaîne dédiée...
"Touche pas à mon poste" : Steevy ému aux larmes pour ses retrouvailles avec Loana
TV
"Touche pas à mon poste" : Steevy ému aux larmes pour ses retrouvailles avec Loana
LCI : Deux débats pour les régionales animés par David Pujadas
TV
LCI : Deux débats pour les régionales animés par David Pujadas

"Tous les gens sont en train de reconnaître que c'est une belle émission"

Actuellement en difficulté en termes d'audiences, l'émission d'access de Canal+ a perdu plus d'un tiers de ses téléspectateurs depuis son retour à l'antenne et affiche des scores nettement inférieurs à ceux d'Antoine de Caunes. L'animatrice a également été très critiquée pour avoir évoqué le "discours de vérité" du Front national, un terme pour lequel elle a refusé de s'excuser, expliquant simplement qu'il s'agissait "de la forme, pas du fond" et demandant à ses confrères journalistes de "se détendre".

Mais ces difficultés ne semblent pas inquiéter Vincent Bolloré, fier du travail effectué, comme il l'a expliqué à nos confrères. "Maïtena et les équipes de Flab, ce sont des gens que je soutiens parce que je pense qu'ils sont vraiment excellents. Et tous les gens sont en train de reconnaître que c'est une belle émission", a ainsi affirmé le patron du groupe, sans donner plus de précisions. Vincent Bolloré veut en tout cas laisser le temps à l'émission de s'installer et de convaincre les sceptiques.

"Il n'y a aucun plan B"

"Vous savez, Maïtena est là depuis cinq semaines, quatre semaines... On ne peut rien juger sur quatre semaines. Il faut lui laisser le temps. Moi je trouve franchement que c'est remarquable et donc il n'y a aucun plan B. Il y a 2022. Le 17 février 2022, c'est le jour de mon départ, le groupe Bolloré aura 200 ans. Vous savez, on a l'habitude d'être dans la durée. Les voitures électriques, on a mis 20 ans. Canal, on mettra le temps qu'il faut. C'est une maison qui est aujourd'hui dans un modèle essoufflé. Il fallait bouger ! Malheureusement, nous n'avons pas de subvention publique, ce sont nos abonnés. Et on ne pouvait pas ne pas faire ce qu'on fait, c'est-à-dire essayer d'avancer sur cette maison qui emploie 6.000 personnes en France", a-t-il conclu.

l'info en continu
"Je vous emmerde monsieur Guillon !" : Quand Elie Semoun perturbe "Tout à gagner" sur RTL
Radio
"Je vous emmerde monsieur Guillon !" : Quand Elie Semoun perturbe "Tout à gagner"...
"Marianne" : Périco Légasse quittera l'hebddomadaire en cas de victoire aux régionales
Presse
"Marianne" : Périco Légasse quittera l'hebddomadaire en cas de victoire aux...
Le nageur paralympique Théo Curin devient chroniqueur sur Virgin Radio dès aujourd'hui
Radio
Le nageur paralympique Théo Curin devient chroniqueur sur Virgin Radio dès...
"Les femmes de France Inter" : Des voix féminines se plaignent de leur absence d'un article de "Marie Claire"
Radio
"Les femmes de France Inter" : Des voix féminines se plaignent de leur absence...
Agissements sexistes : "Télérama" condamné par les prud'hommes pour le licenciement abusif d'un journaliste
Presse
Agissements sexistes : "Télérama" condamné par les prud'hommes pour le...
Le journaliste français Olivier Dubois enlevé au Mali le 8 avril dernier
Le journaliste français Olivier Dubois enlevé au Mali le 8 avril dernier
Vidéos Puremedias