Xavier, finaliste de "Top Chef" 2015 : "On ne me verra jamais dans 'Les Anges'"

Partager l'article
Vous lisez:
Xavier, finaliste de "Top Chef" 2015 : "On ne me verra jamais dans 'Les Anges'"
Xavier Koenig, finaliste de "Top Chef" 2015
Xavier Koenig, finaliste de "Top Chef" 2015 © Olivier/M6
Le gagnant d'"Objectif Top Chef" affronte ce soir Kevin lors de la finale du concours culinaire de M6.

Ce sera Xavier contre Kevin. Ce soir, le gagnant d'"Objectif Top Chef" affrontera le jeune chef au cours de la finale de "Top Chef" 2015, sous le regard de Philippe Etchebest, Michel Sarran, Jean-François Piège et Hélène Darroze. Du haut de ses 19 ans et malgré son manque d'expérience, le jeune homme a surpris de semaine en semaine et pourrait bien rafler la mise. Au lendemain de la demi-finale, marquée par l'élimination polémique d'Olivier, Xavier s'est confié à puremedias.com sur son parcours, son image de lui, le montage critiqué par d'autres candidats et son projet en cas de victoire.

À lire aussi
Pierre-Jean Chalençon écarté d'"Affaire conclue"
TV
Pierre-Jean Chalençon écarté d'"Affaire conclue"
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
TV
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur...

Propos recueillis par Charles Decant.

La semaine dernière, la demi-finale a permis aux trois candidats de proposer chacun une épreuve : comment ça s'est passé ?
Ils nous ont demandé de réfléchir à un thème intéressant. J'ai tout de suite pensé au gibier, c'est quelque chose qui me tient à coeur parce qu'en Alsace on travaille souvent le gibier de chasse alsacienne. J'avais envie de faire partager ça aux deux autres demi-finalistes !

De leur faire partager, mais aussi de les mettre en difficulté !
Oui, de les déstabiliser un peu, parce que tout le monde n'a pas l'habitude de cuisiner le gibier !

Quel a été ton moment préféré dans cette aventure ?
La choucroute que j'ai cuisinée avec mon père. Le voir sur le plateau, c'était inattendu et ça faisait longtemps que j'avais envie de la revisiter. Et il y a aussi la guerre des restos qui m'a beaucoup marqué. C'était vraiment un moment exceptionnel. J'ai beaucoup appris, on a beaucoup partagé...

C'était aussi un peu frustrant, puisque personne n'a goûté vos plats...
C'est vrai, on était un peu déçu, mais on en a tiré plus le positif que le négatif. On n'est peut-être pas passé, mais on a beaucoup appris l'un sur l'autre et on s'est bien éclaté...

Et le souvenir le plus difficile ?
La boîte noire ! (Rires) C'était horrible. J'étais complètement perdu, déstabilisé, je n'avais pas beaucoup dormi donc j'étais super fatigué. J'avais une baisse totale de confiance en moi. Heureusement que Philippe Etchebest était là après l'épreuve pour me remonter le moral !

"C'est très dur d'attendre trois mois après la finale !"

La finale a été tournée quand ?
Les épreuves ont été tournées en décembre.

Et il a donc fallu attendre trois mois pour savoir si tu avais gagné, puisque le dénouement a été filmé très récemment. Pas trop difficile ?
C'est très dur ! (Rires) Direct le lendemain, je suis allé travailler, et j'ai repris ma vie de tous les jours ! C'est un petit choc, quand même. Mais on se réhabitue vite ! Je suis encore commis à l'Auberge Saint-Laurent à Sierentz, en Alsace. Je suis aux entrées froides, je gère le poste tout seul, le chef me laisse pas mal de libertés et j'ai un apprenti à gérer.

Si tu gagnes, tu as déjà un projet en tête ?
Pas vraiment, non. Je suis encore beaucoup trop jeune pour pouvoir ouvrir quelque chose. Je préfère prendre le temps, attendre, et apprendre beaucoup plus ! Se mettre à son compte à 19 ans, je trouve ça beaucoup trop jeune. Donc si je gagne, je placerai l'argent en attendant d'être assez mûr pour ouvrir mon restaurant. Peut-être que je me rapprocherai de la capitale pour évoluer !

Tu as suivi l'émission chaque semaine à la télé ? Comment tu t'es trouvé ?
Ca fait bizarre de se voir à la télé, déjà. Mais je le prenais comme de l'auto-critique. Je me disais "T'aurais pu faire ça", "Ca je pourrais évoluer"... C'est super intéressant de voir notamment la progression. Et après, ça aide beaucoup à imaginer comment on peut évoluer.

Il y a des choses qui t'ont surpris ?
Oui, je ne pensais pas que ce serait si dur. A la fin, vraiment, on est épuisé, ça complique les choses. J'ai regardé les cinq premières saisons, et je comprends maintenant pourquoi ils avaient des cernes à la fin ! (Rires) C'est épuisant - mais c'est vraiment formateur ! On apprend beaucoup de choses.

"Il y a un côté plus humain dans cette nouvelle formule"

Le gros changement de cette saison de "Top Chef", c'est la place des chefs qui débarquent en cuisine avec vous. Certains candidats déjà éliminés n'ont pas trop apprécié...
J'ai vraiment bien aimé, personnellement, cette notion de partage qu'il y avait avec les chefs. Les années précédentes, c'était un jury mais là, ils nous accompagnaient, ils nous aidaient, nous donnaient des conseils. Il y a un côté humain, un côté chef dans une brigade. Ca nous rapproche d'eux et c'est vraiment intéressant.

Ca s'adaptait aussi peut-être davantage à toi, qui avais moins d'expérience que les autres...
C'est sûr...

Olivier disait lors de la demi-finale qu'il avait "vingt ans d'expérience" et toi "vingt ans d'existence"...
(Rires) Oui, ça a pas mal marché sur les réseaux sociaux cette phrase !

Tu les suis beaucoup, d'ailleurs, ces réseaux sociaux ?
J'essaie de suivre ce qui se passe sur Facebook et Twitter au maximum, oui. Sur ma page, j'essaie de lire les commentaires mais parfois, c'est difficile, il y a beaucoup de demandes. Mais ce qui m'a étonné, c'est que je n'ai pas eu trop de commentaires négatifs. Beaucoup me suivent depuis "Objectif Top Chef" et suivent mon évolution.

"On ne me verra jamais dans les 'Anges', je déteste ça !"

On ne t'a pas vu dans la campagne de pub Auchan en partenariat avec "Top Chef"...
Je n'ai pas trop envie de faire de la pub, j'ai vraiment envie d'être en cuisine, c'est pour ça que je fais ce métier. Il faut savoir ce qu'on veut. Je n'ai pas envie de faire une autre émission de télé, d'ailleurs. Je veux me concentrer sur ma carrière.

On ne te verra donc jamais dans les "Anges" sur NRJ 12 ?
Ah non ! Je ne regarde jamais ce genre d'émissions, je déteste ça, on ne m'y verra jamais, c'est clair !

Tu avais peur du côté télé-réalité de "Top Chef" ?
Un peu, mais j'ai vite été rassuré. C'est un concours de cuisine à part entière. Quand on a deux heures de cuisine, c'est deux heures, pas une minute de plus. Par contre, il y a quelques scènes qui sont un peu tournées, évidemment. Comme quand on nous voit marcher ! C'est normal ! Mais sur tout ce qui touche à la cuisine, c'est vraiment un vrai concours. Et sur le montage, je trouve qu'ils montrent chaque personne comme elles sont, en tout cas c'est ce que je ressens. Ils n'ont pas essayé d'accentuer tel ou tel trait chez personne. Certains critiquent le montage, ça n'est pas trop mon problème...

Top Chef 2015
Top Chef 2015
"Top Chef" 2015 : Jérémy Moscovici s'en prend à Philippe Etchebest
"Top Chef" 2015, épisode 11 : "Je ne suis pas venu le cul habillé en feuilles de choux..."
"Top Chef" 2015, épisode 10 : "Mais qu'est-ce que c'est que ce truc ?!"
Voir toute l'actualité sur Top Chef 2015
Sur le même thème
l'info en continu
Le jeu "Fallout" bientôt adapté en série pour Amazon Prime Video
Séries
Le jeu "Fallout" bientôt adapté en série pour Amazon Prime Video
Droit voisin : Google fait appel de la décision de l'Autorité de la concurrence
Internet
Droit voisin : Google fait appel de la décision de l'Autorité de la concurrence
"Reef Break" : La série avec Poppy Montgomery arrive ce soir sur M6
Programme TV
"Reef Break" : La série avec Poppy Montgomery arrive ce soir sur M6
Jean Castex invité du "20 Heures" de TF1 ce soir
TV
Jean Castex invité du "20 Heures" de TF1 ce soir
Hermine de Clermont-Tonnerre ("Fear Factor", "La ferme célébrités") est morte
Personnalités
Hermine de Clermont-Tonnerre ("Fear Factor", "La ferme célébrités") est morte
Thomas Joubert, Matthieu Rouault, François Sorel... : La grille d'été de RMC se dévoile
Radio
Thomas Joubert, Matthieu Rouault, François Sorel... : La grille d'été de RMC se...
Vidéos Puremedias