Yassine Belattar mis en examen et écarté de Radio Nova

Partager l'article
Vous lisez:
Yassine Belattar mis en examen et écarté de Radio Nova
Yassine Belattar
Yassine Belattar © Abaca
L'animateur radio est la cible de plaintes pour menaces de mort et harcèlement.

Lâché par sa station. Selon l'AFP, l'humoriste controversé Yassine Belattar a été mis en examen hier pour "menaces de mort" et "harcèlement moral" sur des personnes issues du monde du spectacle. Il a alors été immédiatement écarté de l'antenne de Radio Nova et "Les 30 glorieuses", son émission quotidienne depuis 2016, sera désormais présentée par Thomas Barbazan, son co-animateur, selon un communiqué de la radio.

À lire aussi
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
David Ginola quitte "La France a un incroyable talent" sur M6
TV
David Ginola quitte "La France a un incroyable talent" sur M6

Il conteste les faits de harcèlement

Mardi dernier, Yassine Belattar avait été placé en garde à vue par les policiers du Ve arrondissement de Paris. Celui qui avait débattu face à Eric Zemmour chez Pascal Praud sur CNews la semaine dernière est visé pour des plaintes pour menaces de mort et diffamation déposées en janvier dernier par Bruno Gaccio, ancienne figure du groupe Canal+. Il lui est également reproché le harcèlement moral d'une ancienne collaboratrice de France 4. Toutefois, selon l'AFP, les faits dénoncés dans la plainte de l'animatrice télévisée Jessie Claire n'ont pas encore été retenus à ce stade par la juge d'instruction.

Selon son avocate à l'AFP, Yassine Belattar a contesté totalement les faits de harcèlement et n'a reconnu qu'une partie des menaces, proférées "dans un contexte de tension entre personnes du monde du spectacle". Concernant les accusations de harcèlement, son conseil a précisé qu'il "apparaît que le parquet et la juge d'instruction n'ont pas pris le temps de regarder en détail les dépositions des différents témoins et confondent les uns et les autres".

Libre sous contrôle judiciaire

Après ses deux jours de garde vue, l'animateur radio a quitté le tribunal de Paris avec une mise en examen pour "menaces de mort", "menaces de crimes réitérés", "harcèlement moral" et "envois réitérés de messages malveillants". L'enquête va se poursuivre dans le cadre de l'information judiciaire ouverte de ces chefs par le parquet de Paris. De son côté, Yassine Belattar a été laissé libre sous contrôle judiciaire avec interdiction d'entrer en contact avec les protagonistes de l'affaire.

Sur le même thème
l'info en continu
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
TV
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
NRJ : Cauet à l'antenne 5 heures par jour !
Radio
NRJ : Cauet à l'antenne 5 heures par jour !
"Familles nombreuses" : TF1 lance un nouveau pré-access à 17h15
Programme TV
"Familles nombreuses" : TF1 lance un nouveau pré-access à 17h15
"Affaire conclue" : Pierre-Jean Chalençon s'en prend à un autre acheteur de l'émission
TV
"Affaire conclue" : Pierre-Jean Chalençon s'en prend à un autre acheteur de...
Nick Cordero ("New York Unité Spéciale") est mort
TV
Nick Cordero ("New York Unité Spéciale") est mort
Charles Consigny de retour aux "Grandes Gueules"
TV
Charles Consigny de retour aux "Grandes Gueules"
Vidéos Puremedias