Zapping : Clash violent en direct entre Henri Guaino et un élu PS

Partager l'article
Vous lisez:
Zapping : Clash violent en direct entre Henri Guaino et un élu PS
Clash entre Henri Guaino et un conseiller PS. © DR
Sur France 3 Ile de France, Henri Guaino a perdu son calme face à un élu PS, Jérôme Guedj. Il a crié et tapé sur la table pour se faire entendre.

Le climat se tend à l'approche de la présidentielle. Après le clash Mélenchon/Le Pen sur France 2 jeudi, une violente altercation s'est produite samedi midi entre Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy et Jérôme Guedj, président socialiste du conseil général de l'Essonne. Une nouvelle fois, les deux hommes se sont écharpés sur un thème fort de cette campagne, l'immigration et l'identité nationale.

À lire aussi
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...
Audiences matinales : Demorand et Salamé leaders en hausse devant Calvi en baisse, Belliard arrête la chute d'Europe 1
Audiences
Audiences matinales : Demorand et Salamé leaders en hausse devant Calvi en baisse,...

Henri Guaino s'emporte quand son contradicteur évoque un "débat délétère et indigne". Une remarque peu appréciée du conseiller, qui menace de stopper le débat. "Si vous répétez indigne, on va arrêter là (...) Je ne viens pas sur des plateaux pour me faire insulter. Si je vous traite de sale con, ça va vous plaire ?" lui lance-t-il. Le journaliste Jean-Jacques Cros tente alors de ramener le calme sur son plateau, sans succès. La pause publicitaire ne calme pas les esprits des deux contradicteurs et le ton monte d'un cran de plus.

Henri Guaino crie et tape sur la table

Le sujet de l'immigration est une nouvelle fois abordé, Jérôme Guedj interrompt le conseiller : "Au risque de vous fâcher à nouveau, j'ai été choqué par cette phrase qui dit que l'immigration est un problème". L'élu socialiste argumente puis dans un immense brouhaha, Henri Guaino perd son calme, s'énerve violemment et tape sur la table : "Mais c'est insupportable à la fin, je peux parler oui ? Taisez-vous, vous avez assez parlé !". "Il faut prendre quelques jours de repos, on va vous mettre en vacances dans quelques mois" ironise son contradicteur. Puis Henri Guaino menace de quitter le plateau si le débat n'évolue pas.

Ce n'est pas la première fois que le conseiller spécial du Chef de l'Etat perd son calme sur un plateau de télévision. Le 26 janvier, il s'était emporté pour exactement les mêmes raisons sur i-Télé avec Joseph Macé-Scaron qui l'avait accusé de "stigmatiser une partie des Français contre les autres !". Le journaliste de Marianne avait évoqué alors "un débat indigne" sur l'identité nationale. "C'est vous qui êtes indigne lui avait rétorqué M. Guaino. Je n'accepte pas ce genre de langage, pardon ! Vous caricaturez le débat, vous transformez le débat en guerre civile ! Et vous êtes le bien ? Vous êtes le bien ? Vous êtes le bien ? Vous voulez me donner des leçons de morale ?" lui avait-il lancé, rappelant une nouvelle fois qu'il ne venait pas sur les plateaux de télévision "pour se faire insulter".

Henri Guaino
Henri Guaino
Henri Guaino viré de Sud Radio
Henri Guaino devient éditorialiste pour Sud Radio
Législatives : Henri Guaino clashe ses électeurs "à vomir" sur BFMTV
Henri Guaino à Jean-Jacques Bourdin : "Le moindre des devoirs des journalistes est de dire la vérité"
Voir toute l'actualité sur Henri Guaino
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
BFM Paris et BFM Lyon font peau neuve dès le 22 janvier
TV
BFM Paris et BFM Lyon font peau neuve dès le 22 janvier
Pierre-Antoine Capton va devenir l'actionnaire majoritaire de "Paris-Normandie"
Presse
Pierre-Antoine Capton va devenir l'actionnaire majoritaire de "Paris-Normandie"
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique de Canal+
TV
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique...
"Demain nous appartient" : Vers un spin-off dans une école hôtelière
Séries
"Demain nous appartient" : Vers un spin-off dans une école hôtelière
Elisabeth Lévy traite Raquel Garrido de "clown de la révolution"
TV
Elisabeth Lévy traite Raquel Garrido de "clown de la révolution"
"Qui veut être mon associé ?" aura une saison 2, a déjà annoncé Nicolas de Tavernost
TV
"Qui veut être mon associé ?" aura une saison 2, a déjà annoncé Nicolas de...
Vidéos Puremedias