17H13 Le 21/02/12 César 2012 5
César : Les meilleurs moments de la cérémonie

César : Les meilleurs moments de la cérémonie

Vendredi soir se tiendra la 37ème cérémonie des César du cinéma. Pour l'occasion, puremedias.com revient sur les meilleurs moments de la cérémonie depuis sa création.

Souvent, la cérémonie des César du cinéma est raillée par certains téléspectateurs pour sa longueur mais aussi son manque d'énergie. Elle souffre également d'une comparaison avec les cérémonies des Golden Globes et des Oscars outre-Atlantique, bien plus rythmées. Néanmoins, de nombreux grands moments de télévision sont arrivés durant les 36 précédentes éditions. A quatre jours de la cérémonie 2012, puremedias.com fait le point sur dix de ces instants cultes.

1984 - Le discours de Coluche, César du meilleur acteur pour "Tchao Pantin"

Il fait partie de ces films multi-récompensés lors d'une même cérémonie. En 1984, "Tchao Pantin" de Claude Berri est récompensé cinq fois. Parmi ces trophées, le César du meilleur acteur est décerné à Coluche. "Je suis très ému. Je remercie Claude Berri... comme tout le monde !" démarre l'humoriste lorsqu'il récupère son trophée. Un début classique mais une suite qui l'est bien moins... "Franchement, je croyais m'emmerder en venant là puis je me suis vachement marré (...) Je me croyais franchement à l'abri vu que je faisais du cinéma qu'on ne récompense pas et qui fait des entrées quand même" poursuit Coluche, ajoutant "On m'avait dit que pour être comédien ou comédienne, fallait coucher avec le metteur en scène. Et bien franchement, j'ai tout essayé et y en a quand même qui veulent... mais c'est pas les meilleurs !".

1989 - Isabelle Adjani lit un extrait des "Versets Sataniques" en récupérant son trophée

C'est l'une des oeuvres contemporaines les plus contestées. En 1988, l'auteur Anglais d'origine indienne Salman Rushdie publie Les Versets sataniques. Remettant en cause - de manière fictionnelle - certains principes de la religion musulmane, le roman est source de vives polémiques. En février 1989, l'ayatollah Khomeini va même jusqu'à demander la mort de l'auteur au nom de la loi islamique. Récompensée pour son rôle dans "Camille Claudel" et en soutien à Salman Rushdie, Isabelle Adjani décide de lire un extrait de ces Versets sataniques en guise de discours de remerciement. Pour voir la séquence, cliquez ici.

1991 - La bourde de Vanessa Paradis

De Judith Henry à Judith Godrèche, il n'y a qu'un pas... En tout cas pour Vanessa Paradis qui l'a franchi en 1991, lors de la seizième cérémonie des César. La jeune femme est invitée à remettre le trophée du meilleur espoir féminin, qu'elle a elle-même remporté un an plus tôt. Mais lors de l'ouverture de l'enveloppe et de l'annonce de la gagnante, c'est le drame ! "Le César est attribué à Judith Godrèche dans... Merde ! Pardon ! Oh, je suis désolée, excusez-moi" lance la chanteuse et actrice, avant de tenter de se rattraper tant bien que mal. Ce moment culte, rediffusé de multiples fois dans divers zappings, a été parodié par Vanessa Paradis elle-même avec Gad Elmaleh et Valérie Lemercier en 2010. Avant de remettre le César du meilleur réalisateur, l'actrice s'aperçoit qu'elle n'a pas l'enveloppe contenant le nom du grand gagnant. Valérie Lemercier la reprend alors : "C'est normal, on ne te l'a pas mise. On sait bien que de toute façon, tu vas dire le nom que tu veux" !

1996 - "Je ne sais pas si j'ai manqué au cinéma français mais à moi, le cinéma a manqué" (Annie Girardot)

Le 3 février 1996, lors de la 21ème cérémonie des César, Annie Girardot reçoit le prix de la meilleure actrice dans un second rôle, le deuxième César de sa carrière. Après une longue traversée du désert, l'actrice retrouve enfin la reconnaissance de ses pairs. C'est très émue, en larmes, qu'elle monte récupérer son trophée. "Je ne sais pas si j'ai manqué au cinéma français mais, à moi, le cinéma a manqué. Follement. Eperdument. Douloureusement. Et votre témoignage, votre amour, me font penser que peut-être, je dis bien peut-être, je ne suis pas encore tout à fait morte" déclare-t-elle dans une très grande émotion. La séquence est restée gravée et a encore ému la France lors du décès de cette grance actrice l'an passé.

1999 - Le duo Jamel Debbouze / Adriana "Quarante-deux"

On le sait : quand il s'agit de mettre de l'ambiance dans une soirée, Jamel Debbouze est là. Invité à remettre un César aux côtés d'Adriana Karembeu, l'humoriste n'a pas pu s'empêcher d'enchaîner les blagues, parfois faciles mais toujours drôles. "Je viens de percuter. Karembeu... Vous êtes la femme de Zinedine Zidane ?" demande d'abord Jamel à sa camarade d'un soir. L'occasion aussi d'une blague très connue : "Monsieur et Madame Karembeu ont un fils. Comment il s'appelle ? Six fois sept. Parce que six fois sept 'Karembeu' !". Enfin, Jamel Debbouze poursuit sur la taille des jambes d'Adriana Karembeu. "T'imagines que moi, si mes jambes faisaient 1 mètre 24, elles m'arriveraient à la gorge !" explique l'humoriste-comédien avant de plonger dans le décolleté de l'ex-mannequin...

2001 - Le César du meilleur acteur de second plan

Les César du cinéma sont l'occasion de mettre en lumière les hommes et femmes de l'ombre sans qui les films ne seraient rien. Mais une catégorie manquait pour les Robins des Bois, celle du... meilleur acteur de second plan ! "Être acteur de second plan, c'est être au premier plan si la personne devant se pousse un peu" explique Marina Foïs. Les nommés sont présents dans la salle : floutés, encerclés, derrière Alain Chabat et au fond de la salle. Et c'est finalement Christophe Legendre, derrière Alain Chabat, qui remporte ce trophée, toujours au second plan.

2007 - L'hilarant numéro d'ouverture de Valérie Lemercier

On reproche souvent aux César leur côté trop sérieux, trop coincé. Pourtant, en 2007, Valérie Lemercier a surpris la salle et les spectateurs en faisant une entrée particulièrement remarquée. La maîtresse de cérémonie est en effet arrivée... en dansant et en chantant sur "Maldon", le tube de Zouk Machine ! La salle est hilare, certains dont Alain Chabat n'hésitent pas à siffler et applaudir l'actrice tandis que Pedro Almodovar reste bouche bée. Une entrée fracassante comme on aimerait en voir plus souvent ! Mais ce n'est pas tout car plus tard dans la soirée, Valérie Lemercier a repris la célèbre chorégraphie de "Rabbi Jacob" !

2009 - Florence Foresti drague Sean Penn

Lorsqu'il s'agit de faire rire le public des César, les humoristes répondent souvent présent pour relever ce challenge. En 2009, c'est l'humoriste préférée des Français, Florence Foresti, qui s'y est collée. Pour remettre le César du meilleur scénario, celle qui a conquis le public à travers ses spectacles mais aussi le film "Hollywoo" fin 2011 a imaginé le scénario de son propre discours. La salle rit aux éclats, tous sont conquis, dont Dustin Hoffman et Sean Penn, présents ce soir-là. Et alors que, comme prévu, elle s'apprête à aller le retrouver, l'acteur se lève et vient embrasser Florence Foresti qui perd alors le fil de son sketch. "Florence avait des tas de choses extrêmement drôles prévues car on s'était dit 'Sean Penn ne se lèvera pas, c'est ridicule'" explique-t-elle en riant.

2009 - Dany Boon vexé de ne pas être nommé

Scandale pour l'édition 2009 des César et le film français le plus vu de tous les temps ! "Bienvenue chez les Ch'tis" et ses 20 millions d'entrées ne récupèrent qu'une seule nomination, celle de meilleur scénario original. S'il avait promis de boycotter la cérémonie, Dany Boon, acteur et réalisateur, est finalement arrivé au Théâtre du Châtelet. "J'étais chez moi devant la télé et je me suis dit 'C'est trop con, vas-y Dany' et voilà, je suis là" explique-t-il. En pantalon de jogging orange fluo, Dany Boon se justifie ainsi : "C'est pas que j'ai pas eu le temps de m'habiller. En fait, c'est mon smoking des César parce que quand je l'ai acheté au magasin, ils m'ont dit 'Monsieur Boon, franchement, c'est pas la peine qu'on vous vende le bas, vous l'aurez jamais le César !'", ajoutant qu'il "ne boude pas". Mais malgré ce sketch, "Bienvenue chez les Ch'tis" n'a pas remporté de trophée ce soir-là...

2011 - L'étonnante confidence de Sara Forestier

Recevoir un César est un moment très émouvant pour tout acteur, réalisateur ou homme de l'ombre. Récompensée en tant que meilleure actrice lors de la dernière cérémonie des César pour son rôle dans "Le Nom des Gens" de Michel Leclerc, Sara Forestier a laissé l'émotion la submerger. "J'ai rien préparé et le seul truc que j'ai préparé aujourd'hui, c'est que j'ai mis ma culotte qui me porte bonheur... Le pire, c'est que c'est vrai !" débute l'actrice avant de déclarer son admiration à François Cluzet. Mais elle en profite aussi pour faire une surprenante confidence : "Je vais dire un truc que je devrais pas dire mais ça me fait rire, c'est que le cinéma c'est quand même incroyable parce que dans ton film, je joue une pute politique et quand j'ai fait ton film, je ne connaissais rien à la politique et j'étais vierge !". "Voilà ce qui s'appelle un scoop !" reprend tant bien que mal Antoine de Caunes.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial9
  • Incroyable !1
  • Prévisible1
  • Déprimant1
  • Rien à faire1



comments powered by Disqus
l'infoen continu
22/10 "Tous ensemble" (TF1) : la production répond aux critiques "malsaines" d'anciens participants
22/10 Enora Malagré : "C'est compliqué pour M6 d'assumer Guillaume Pley"
22/10 "Nouvelle Star" 2015 : Ce qui change
22/10 En direct à la télévision, il tombe à l'eau en faisant un selfie
22/10 NBA : Le championnat de basket acheté 24 milliards de dollars par les médias américains
22/10 TF1 a acquis le nouveau spin-off des "Experts"
22/10 Zaz : "J'ai beaucoup de mal avec les télé-crochets"
22/10 "Pas de préservatif, pas de sexe", la nouvelle campagne de sensibilisation de AIDES
22/10 France 2 dévoile son dispositif pour le 11 novembre
22/10 "Les Grosses Têtes" version Ruquier dès vendredi sur Paris Première
22/10 Pub : Ikea parodie "Shining" de Stanley Kubrick
22/10 Clip : Gwen Stefani sur fond vert pour "Baby Don't Lie"
22/10 Le maire d'Epinal effacé volontairement d'une photo publiée dans "L'Echo des Vosges"
22/10 Tous les programmes de la télé du 8 au 14 novembre 2014
22/10 Manuel Valls à la Une de la nouvelle formule de "L'Obs"
22/10 Arte consacre un cycle à Lars Von Trier
22/10 M6 : Guillaume Pley va co-animer "Samedi soir à emporter"
22/10 Audiences : "Mentalist" leader en nette baisse, scores corrects pour "Plus belle la vie" et "Les 30 ans du Top 50"