"C'est du foutage de gueule !" : Karine Le Marchand dénonce le projet de loi agricole et s'adresse au gouvernement

Partager l'article
Vous lisez:
"C'est du foutage de gueule !" : Karine Le Marchand dénonce le projet de loi agricole et s'adresse au gouvernement
Par Bruna Fernandez Journaliste
Née à l’époque des “Inconnus”, Bruna grandit entre le Brésil et la France. Enfant, elle enrichit son imaginaire devant le grand et le petit écran. Devenue journaliste, elle passe derrière la caméra et travaille pour plusieurs émissions. Un petit monde qu’elle se plaît à décortiquer pour puremedias.
"Il faut se battre !" : Karine Le Marchand débarque auprès des agriculteurs sur le blocage de l'A4, en Seine-et-Marne © Pierre Perusseau - Jeremy Melloul / Bestimage
Engagée auprès de la cause des agriculteurs depuis le mouvement de contestation de janvier, la présentatrice de "L'Amour est dans le pré" s'estime "très énervée" dans un message posté sur Instagram.

Elle est loin d'être convaincue. Dans une vidéo postée en story sur son compte Instagram, Karine Le Marchand a poussé un coup de gueule contre le nouveau projet de loi agricole présenté ce mercredi 3 avril par Marc Fesneau en conseil des ministres. "Heureusement que je suis assise, heureusement que je vais rigoler un peu aux 'Grosses Têtes' parce que là je suis sur le cul", a-t-elle lancé.

À lire aussi
"Marc-Olivier Fogiel entache la crédibilité de la rédaction" : Les syndicats de BFMTV fustigent son "clair soutien" à Nicolas Sarkozy après une enquête de "Mediapart"
Politique
"Marc-Olivier Fogiel entache la crédibilité de la rédaction" : Les syndicats de...
"Ne stressez pas..." : Cyril Hanouna réagit aux résultats des élections législatives
Politique
"Ne stressez pas..." : Cyril Hanouna réagit aux résultats des élections...
"J'ai toujours été quelqu'un d'hyper transparent" : Critiquée pour avoir relayé un texto de Rachida Dati face à Marine Tondelier sur BFMTV, Apolline de Malherbe se défend
Politique
"J'ai toujours été quelqu'un d'hyper transparent" : Critiquée pour avoir relayé un...

Fin janvier, la présentatrice s'était engagée auprès des agriculteurs en colère, se rendant devant les caméras sur un point de blocage en Seine-et-Marne. Elle avait également présenté "Agriculteurs, la crise" sur M6, une émission spéciale dédiée au mouvement de contestation dans le monde paysan, et coprésenté une édition spéciale du "12.45" en direct depuis le Salon de l'Agriculture.

"Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer"

"Je viens de lire le projet de loi pour l'agriculture, la grande loi qui va nous promettre une souveraineté nationale et franchement je ne sais pas si je dois rire ou pleurer. Il n'y a rien sur la rémunération des agriculteurs", a-t-elle poursuivi. "Aujourd'hui il y a un Smic minimum en France, ça sert à quoi aujourd'hui de dire 'on va revaloriser le métier de l'agriculture', 'on va créer une entité qui va aider les jeunes à l'installer', si c'est pour qu'ils travaillent 70 heures par semaine pour gagner 500 balles ? Ils n'iront pas et on va tous crever sans ferme, et on va dépendre des pays étrangers pour manger ce qu'ils voudront bien nous vendre, aux prix qu'ils voudront bien nous vendre donc là, ce n'est pas possible en fait", a ajouté Karine Le Marchand, visiblement en colère.

À LIRE AUSSI : "Une vaste opération de communication" : Cyril Hanouna et les chroniqueurs de "TPMP" chargent (encore) Karine Le Marchand après sa distribution de croissants aux agriculteurs

L'animatrice s'est ensuite adressée au gouvernement et au président Emmanuel Macron : "Je ne comprends pas, je ne pousse pas à l'insurrection mais c'est du foutage de gueule en fait donc je suis très énervée. Désolée, je n'ai rien contre le gouvernement mais je pense que vous n'avez pas compris la colère des gens", a-t-elle conclu.

Ces derniers mois, Karine Le Marchand, décorée Chevalière de l'ordre du mérite agricole en 2013, multiplie les déclarations pour soutenir les agriculteurs. Les producteurs engagés dans le mouvement dénoncent notamment leurs rémunérations, jugées largement insuffisantes, et demandent d'assouplir les normes françaises, qui alimentent selon eux une concurrence déloyale avec les autres pays européens.

Karine Le Marchand
Karine Le Marchand
En raison de l'actualité, M6 casse son antenne pour une émission spéciale avec Karine Le Marchand ce dimanche soir
"Tu peux nous organiser 'Les grosses têtes' ici ?" : Karine Le Marchand débarque auprès des agriculteurs sur le blocage de l'A4
"On va manger de la merde dans 10 ans" : Karine Le Marchand pousse un coup de gueule et apporte son soutien aux agriculteurs
Voir toute l'actualité sur Karine Le Marchand
Autour de Karine Le Marchand
  • Maïtena Biraben
  • Apolline de Malherbe
  • Véronique Mounier
  • David Mora
  • L'amour est dans le pré - Saison 6
  • L'amour est dans le pré - Saison 5
l'info en continu
"Fort Boyard" 2024 : Qui est Manon Théodet, candidate au jeu de France 2 ce soir avec Julien de la "Star Academy" ?
TV
"Fort Boyard" 2024 : Qui est Manon Théodet, candidate au jeu de France 2 ce soir...
"Le champion reste avec moi pendant toute l'émission" : Cyril Féraud annonce des "nouveautés dans la mécanique" de "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2
TV
"Le champion reste avec moi pendant toute l'émission" : Cyril Féraud annonce des...
Emmy Awards 2024 : Cette mini-série d'aventure historique qui fait un carton sur Disney+ décroche 25 nominations
TV
Emmy Awards 2024 : Cette mini-série d'aventure historique qui fait un carton sur...
Box-Office : "Moi, moche et méchant 4" démarre en trombe, "Un p'tit truc en plus" d'Artus quitte le trio de tête
Box-office
Box-Office : "Moi, moche et méchant 4" démarre en trombe, "Un p'tit truc en plus"...
Netflix : Ce drame inspiré d'une histoire vraie se hisse dès sa sortie sur la plateforme dans le Top 10 des contenus les plus vus
SVOD
Netflix : Ce drame inspiré d'une histoire vraie se hisse dès sa sortie sur la...
Laurence Ferrari, Benjamin Castaldi, Nikos Aliagas... Pluie d'hommages après la mort de Nonce Paolini, ancien patron de TF1
Personnalités
Laurence Ferrari, Benjamin Castaldi, Nikos Aliagas... Pluie d'hommages après la...