"Clique" : Les larmes de Rachida Dati en évoquant les violences policières

Partager l'article
Vous lisez:
"Clique" : Les larmes de Rachida Dati en évoquant les violences policières
Les larmes de Rachida Dati sur le plateau de "Clique". © Canal+
La candidate Les Républicains à la mairie de Paris était l'invitée hier soir de l'émission de Canal+.

L'ancienne garde des Sceaux a craqué. Hier soir, Rachida Dati était invitée sur le plateau de "Clique" présenté par Mouloud Achour sur Canal+. Au cours de l'émission, le présentateur a interrogé la candidate LR à la mairie de Paris sur les violences policières, évoquant notamment la mort de Zyed Benna et Bouna Traoré, deux jeunes garçons morts électrocutés en 2005 à Clichy-Sous-Bois alors qu'ils essayaient d'échapper à un contrôle de police. Il y a 15 ans, la femme politique était au cabinet de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur.

À lire aussi
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse, "N'oubliez pas les paroles" très haut
TV
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse,...
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
TV
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
Reconfinement : Les films proposés ce dimanche après-midi sur France 2 et sur France 3
Cinéma
Reconfinement : Les films proposés ce dimanche après-midi sur France 2 et sur...

"Je ne suis pas une victime !"

"On avait reçu les familles. Je m'en souviens, j'y étais. Quand j'ai vu les parents (de Zyed Benna et Bouna Traoré), j'ai vu les miens. J'ai vu les images en étant sur le terrain. On a vécu des violences urbaines pendant plus de trois semaines. L'état d'urgence avait été déclaré. Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ?", a débuté Rachida Dati, la voix enrouée par l'émotion. Et de poursuivre : "C'est moi qui ai souhaité effectivement qu'il y a ait une ouverture d'information. Je voulais que ces parents aient des explications."

Très touchée, l'ex-ministre sous le gouvernement de François Fillon a expliqué sa réaction sur le plateau : "Nous sommes une société où si l'émotion déborde ou si vous dites les choses - et j'ai tellement vécu de choses -, on dit que vous vous victimisez. Je ne suis pas une victime !". La tête de liste LR à Paris s'est mise alors à verser quelques larmes. "Quand j'ai vu George Floyd, sous le genou de ce policier, je n'ai pas pu finir la vidéo. J'en ai vu des jeunes... qui étaient interpellés et qui ne revenaient pas", a-t-elle lancé, saccadant sa phrase sous l'émotion. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Rachida Dati
Rachida Dati
"Je ne vous permets pas !" : Echange très tendu entre Agnès Buzyn et Rachida Dati lors du débat de franceinfo
"On n'est pas à 'Koh-Lanta' !" : La sortie inattendue de Rachida Dati lors du débat pour les municipales à Paris
France Inter : Rachida Dati quitte le studio à l'arrivée de Charline Vanhoenacker
Voir toute l'actualité sur Rachida Dati
Autour de Rachida Dati
Sur le même thème
l'info en continu
Spotlight : Snapchat lance une nouvelle fonction qui peut rapporter gros
Internet
Spotlight : Snapchat lance une nouvelle fonction qui peut rapporter gros
Miss France 2021 : Le jury 100% féminin de la 100e édition enfin dévoilé
TV
Miss France 2021 : Le jury 100% féminin de la 100e édition enfin dévoilé
"C'est tellement désolant votre émission !" : Echange tendu entre Julien Courbet et un déménageur sur M6
TV
"C'est tellement désolant votre émission !" : Echange tendu entre Julien Courbet...
Radioplayer France : Le "Salto des radios" sera lancé au printemps 2021
Radio
Radioplayer France : Le "Salto des radios" sera lancé au printemps 2021
TF1 et M6 attaquent en justice les sociétés d'auteurs
Justice
TF1 et M6 attaquent en justice les sociétés d'auteurs
Audiences : "Ici tout commence" confirme son succès en 2e semaine à J+7
Audiences
Audiences : "Ici tout commence" confirme son succès en 2e semaine à J+7
Vidéos Puremedias