"Histoires d'une Nation" : Le documentaire événement qui horripile Eric Zemmour dès ce soir sur France 2

Partager l'article
Vous lisez:
"Histoires d'une Nation" : Le documentaire événement qui horripile Eric Zemmour dès ce soir sur France 2
Bande-annonce de "Histoires d'une Nation" © FRANCE 2
La chaîne publique entame ce soir un récit de l'histoire de France par le prisme de l'immigration.

Éric Zemmour ne sera probablement pas devant France 2 ce soir. À 21h10, la première chaîne publique proposera à ses téléspectateurs de découvrir les deux premiers épisodes de "Histoires d'une Nation", une série-documentaire événement en 4x52 minutes, produite par Point du Jour, réalisée par Yann Coquart et racontée par Roschdy Zem, sur l'histoire contemporaine de la France, depuis 1870. L'angle choisi est toutefois inédit puisque le documentaire raconte, à travers des images d'archives associées à une mosaïque de témoignages, comment un quart de la population française trouve aujourd'hui ses racines à l'extérieur du pays.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

C'est ainsi une histoire des vagues migratoires, des notions d'intégration et d'assimilation à la République, qui sera racontée dès ce soir. Les témoignages, ceux d'enfants et de petits-enfants d'immigrés, sont essentiels dans ce documentaire au sein duquel les téléspectateurs retrouveront notamment des figures connues comme Michel Cymes, petit-fils de juifs polonais, Youri Djorkaeff, petit-fils de réfugiés arméniens, Camélia Jordana, petite-fille d'Algériens, ou encore Maurice Obréjan, né d'un père roumain et d'une mère polonaise, et dont le visage fut placardé dans les rues de France en 1925 lorsqu'il eut été élu tout premier "Bébé Cadum".

Raconter la France plurielle

Dans la première partie, intitulée "La pays où l'on arrive", le documentaire revient notamment sur l'affaire Dreyfus et la haine des Juifs, la vague massive de migrants venus de Pologne, l'histoire de ceux en provenance d'Italie, dont nombre d'ouvriers ont contribué à construire la Tour Eiffel et à creuser le métro parisien, l'histoire aussi de ceux qui ont fui le génocide arménien ou encore la participation des colonisés à la Grande Guerre. Intitulée "Des héros dans la tourmente", la deuxième partie revient sur la montée des nationalismes et les vagues migratoires, notamment les Juifs Polonais et les Espagnols, qui ont suivi la deuxième guerre mondiale mais aussi les premières velléités d'indépendance dans les colonies.

"La gloire de nos pères", la troisième partie, raconte l'effort fourni par les immigrés pour redresser le pays après la guerre, le massacre des Algériens à Paris, la migration forcée et brutale des rapatriés d'Algérie et l'indépendance des colonies. C'est aussi l'histoire plus contemporaine des premières générations de migrants venus du Portugal, du Maghreb et des anciennes colonies africaines qui est alors racontée et leurs conditions de vie à l'arrivée en France. "Générations", la quatrième et dernière partie, est la plus proche de notre époque et démarre en 1976. Elle raconte notamment l'évolution contemporaine des politiques migratoires mises en place par les pouvoirs publics, entre expulsions et régularisations au motif de l'immigration choisie, et comment la question des origines est devenue centrale dans le débat public.

Un contre-pied à Eric Zemmour

"Nos façons de nous définir sont infinies" conclut ce documentaire dont la diffusion intervient juste après la polémique suscitée par les propos d'Eric Zemmour à l'encontre d'Hapsatou Sy. Invité de Sud Radio, le même Zemmour a déjà fait savoir tout le mépris qu'il portait à la série-documentaire de France 2, fustigeant "une grande émission de plusieurs heures qui veut faire croire que la France a été forgée par ses immigrés". "C'est une guerre de l'Histoire, on veut faire croire aux Français qu'ils ne sont plus rien et que seuls les immigrés ont fait la France", s'est insurgé le polémiste. Julian Bugier, qui animera le débat suivant la diffusion d'"Histoires d'une Nation", lui a répondu que France 2 était dans son rôle de "chaîne citoyenne" en racontant une "Histoire de France (qui) s'est construite aussi à travers son immigration". puremedias.com vous propose de découvrir la bande-annonce de "Histoires d'une Nation".

Sur le même thème
l'info en continu
"Baghdad Central" : Arte diffusera la série britannique sur l'intervention militaire en Irak
Séries
"Baghdad Central" : Arte diffusera la série britannique sur l'intervention...
Crédit d'impôt pour la pub télé : Le gouvernement dit non
Politique
Crédit d'impôt pour la pub télé : Le gouvernement dit non
Tom Cruise va tourner son prochain film dans l'espace
Cinéma
Tom Cruise va tourner son prochain film dans l'espace
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
Séries
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
SVOD
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Séries
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Vidéos Puremedias