"Libération" va fact-checker les propos des journalistes

Partager l'article
Vous lisez:
"Libération" va fact-checker les propos des journalistes
"Libération" va fact-checker les journalistes
"Libération" va fact-checker les journalistes © DR
Le journal "Libération" a annoncé aujourd'hui qu'il allait désormais également "fact-checker" les propos des journalistes vedettes français.

C'est l'une des modes du journalisme actuel. Depuis quelques années, le "fact checking" ou "vérification des faits" a envahi les rédactions françaises, à l'image des rubriques "Les Décodeurs" dans le journal "Le Monde" ou encore "Le Vrai-faux de l'info" dans la matinale d'Europe 1. Rappelons qu'on désigne par fact-checking la démarche consistant pour les journalistes à vérifier les affirmations des responsables politiques ou plus rarement des acteurs du débat public (syndicalistes, chefs d'entreprise...).

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice
Radio
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline...

Si "Libération" a également investi dans ce domaine avec sa rubrique "Désintox" , le quotidien compte cependant l'étendre à une profession jusque-là épargnée par les grands médias généralistes : les journalistes eux-mêmes. Le quotidien s'en est expliqué aujourd'hui dans un billet. "Depuis six ans, la pratique du fact-checking (vérification des faits) s'est développée dans les médias français. On vérifie au quotidien les paroles du personnel politique. Dans les journaux papier, sur le Web, sur Twitter, à la télé, à la radio. Avec une limite : la vérification se borne la plupart du temps aux élus, elle s'aventure parfois à titiller d'autres acteurs du débat public (syndicalistes, patrons, chefs d'entreprise)... mais épargne les journalistes. Jamais les intervieweurs -pas plus que les éditorialistes ou les commentateurs- n'entrent dans le radar" souligne le journal.

"Confraternelle pudeur"

Evoquant une "confraternelle pudeur" dans ce domaine de la part des journalistes français, "Libération" fait valoir qu'il "est difficile de justifier cette digue". "Invoquer un devoir de courtoisie vis-à-vis des confrères n'y suffirait pas" explique le quotidien avant d'interroger : "Pourquoi reprendre Jean-François Copé quand il affirme que les 35 heures coûtent 20 milliards à la France et pas Yves Thréard (éditorialiste du 'Figaro', ndlr) quand il dit (ou écrit) la même chose ?".

Et "Libération" d'annoncer qu'il "fact-checkera" désormais les propos des journalistes vedettes dans sa rubrique "Désintox", n'hésitant pas à joindre immédiatement le geste à la parole en épinglant une récente sortie de Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1. Ce dernier aurait ainsi affirmé récemment que "30% des chômeurs ne cherchaient pas de travail", un chiffre faux pour "Libé". L'intervieweur politique est ainsi la première victime de cette nouvelle extension du fact-checking. Gageons sans crainte qu'il ne sera pas le dernier.

Libération
Libération
"Libération" lance un abonnement sans collecte des données personnelles
"Libération" a vendu 400 abonnements numériques à vie
"Libération" lance un abonnement numérique à vie
#LigueDuLol : Mise à pied d'Alexandre Hervaud et Vincent Glad ("Libération") "à titre conservatoire" (màj)
Voir toute l'actualité sur Libération
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Caro

Elkabach, à mon avis, ce ne sera pas la seule fois où il aura droit à cette rubrique, vu le nombre d'absurdités qu'il débite à la minute



cent dents dans ta gueule

inutile de vous trouver quelque prétexte que ce soit. ce n'est pas une raison pour les juger et surtout les nommer implicitement. c'est un manque d'élégance teinté de délation. leur avis ne vaut pas moins que le vôtre.



ohnit

Oui mais moi quand je ne sais pas je me tait alors que d'autres l'ouvre en disant n'importe quoi par idéoogie !



Flo3874

Etonnamment, le 1er journaliste concerné est Elkabbach... J'espère que cette pratique sera réalisée de manière équitable entre les différents partis par les fact-checkeur" de Libé, ce dont je doute fortement. En revanche, je trouve l'initiative excellente, et félicite vivement ceux qui osent enfin s'attaquer aux seuls intouchables de cette société. Même si j'attends des contre-affirmations un peu plus élaborée que "non, c'est faux". Car effectivement, pour côtoyer et croiser quotidiennement des chômeurs, le chiffre des 30% qui ne cherchent pas de travail ne me paraît pas totalement incohérent.



cent dents dans ta gueule

pensez d'abord par vous même avant de montrer du doigt d'autres personnes qui n'ont pas moins de légitimité que vous à s'exprimer. liberté de penser vous disiez ?????



Yo

Et le fact-checking il va se faire en français ou en anglais pour les bobos, histoire que le journal continue de couler...



bigtv

Pov libe qui croit avoir inventé l'eau chaude , cette rédaction pédale ds la semoule ..." le fact checking " concerne la nouvelle génération de journalistes qui font leur papier le matin pour le matin en parcourant internet , là ou ils pensent qu' est l'information .............



Menryck

Oui enfin y'a écrit juste sous le titre "AFP", c'est donc pas une information de Libération.



sam23

Une idée de rubrique pour Ozap, le fact checking ?
Il y aurait de quoi faire avec tous ceux dans les médias qui s'auto proclament leaders, rois, premiers...



norbertgabriel

""non inteligente"

en effet !!!!



norbertgabriel

Vérifier les faits ou les propos serait de la haine ??? et diffuser des mensonges, c'est quoi? la bonne parole ??



norbertgabriel

Ce sont des altruistes qui laissent le travail aux autres...OK je sors.. à la sieste...



oui

Ils savent plus quoi faire pour se renouveler, les pauvres.
Bientôt on aura le news-signing, le redact-reading et le picture-taking.
Ayons pitié pour eux...



norbertgabriel

Ils viennent d'inventer l'eau tiède ! C'est fabuleux !



robert

lol

la tele non inteligente ne comprend pas l'anglais



rhumanau

le chiffre étant invérifiable, comment peut-on le fact-checker ?



Drsavane

Vous êtes un peu parti dans d'extreme là, mais la haine pour le journal est palpable donc bon...



TVguide

Euh... La vérification des faits ne constitue-t-elle pas la base du journalisme? Pourquoi soudainement annoncer la mode de la vérification des faits??? Étrange...



yukulele

Vont-ils appliquer ce "fact-checker" sur eux mêmes ?



the-ghost

Tu t'es fait plaisir mon salaud ! ;)



ohnit

Je pense que ça serait plus intéressant pour certains commentateurs d'ozap ! [ le borgne du Danube, le belge à particule ou mini-guitare... :) ]



BiouTiDi

La haine et l'attaque, c'est le seul modèle qui fonctionne pour ce journal. Libération a insulté les chefs d'entreprise, les politiques, et maintenant les journalistes.

L'exemple donne le ton, on trouvera toujours les mêmes titres dans la rubrique. L'avantage pour les journalistes de Libé, c'est qu'ils risquent pas de se retrouver dans la rubrique « Désintox » vu leur faible productivité.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Face à l'info" : 23 émissions, 30 intervenants, 0 femme pour débattre avec Eric Zemmour sur CNews
TV
"Face à l'info" : 23 émissions, 30 intervenants, 0 femme pour débattre avec Eric...
Appel au boycott publicitaire de Zemmour : Canal+ envisage une poursuite judiciaire contre Sleeping Giants
TV
Appel au boycott publicitaire de Zemmour : Canal+ envisage une poursuite...
Mort de Marie Trintignant : M6 dévoile les images de l'audition de Bertrand Cantat
TV
Mort de Marie Trintignant : M6 dévoile les images de l'audition de Bertrand Cantat
"Dix pour cent" (France 2) : Tony Parker rejoint la liste des guests de la saison 4
Séries
"Dix pour cent" (France 2) : Tony Parker rejoint la liste des guests de la saison 4
Pourquoi Twitter veut-il permettre de cacher les réponses à des tweets ?
Internet
Pourquoi Twitter veut-il permettre de cacher les réponses à des tweets ?
Un membre du RN publie des coordonnées de journalistes de "Quotidien"
TV
Un membre du RN publie des coordonnées de journalistes de "Quotidien"
Vidéos Puremedias