"Libération" va fact-checker les propos des journalistes

Partager l'article
Vous lisez:
"Libération" va fact-checker les propos des journalistes
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
"Libération" va fact-checker les journalistes
"Libération" va fact-checker les journalistes © DR
Le journal "Libération" a annoncé aujourd'hui qu'il allait désormais également "fact-checker" les propos des journalistes vedettes français.

C'est l'une des modes du journalisme actuel. Depuis quelques années, le "fact checking" ou "vérification des faits" a envahi les rédactions françaises, à l'image des rubriques "Les Décodeurs" dans le journal "Le Monde" ou encore "Le Vrai-faux de l'info" dans la matinale d'Europe 1. Rappelons qu'on désigne par fact-checking la démarche consistant pour les journalistes à vérifier les affirmations des responsables politiques ou plus rarement des acteurs du débat public (syndicalistes, chefs d'entreprise...).

À lire aussi
Un mafieux en cavale arrêté grâce à une photo dans la presse locale
Presse
Un mafieux en cavale arrêté grâce à une photo dans la presse locale
"Paris Match" : La rédaction dénonce la disparition progressive des "Une" people depuis l'arrivée de Vincent Bolloré
Presse
"Paris Match" : La rédaction dénonce la disparition progressive des "Une" people...
Pub pour CNews : Pourquoi "Libération" et "Le Monde" ont rétropédalé
Presse
Pub pour CNews : Pourquoi "Libération" et "Le Monde" ont rétropédalé

Si "Libération" a également investi dans ce domaine avec sa rubrique "Désintox" , le quotidien compte cependant l'étendre à une profession jusque-là épargnée par les grands médias généralistes : les journalistes eux-mêmes. Le quotidien s'en est expliqué aujourd'hui dans un billet. "Depuis six ans, la pratique du fact-checking (vérification des faits) s'est développée dans les médias français. On vérifie au quotidien les paroles du personnel politique. Dans les journaux papier, sur le Web, sur Twitter, à la télé, à la radio. Avec une limite : la vérification se borne la plupart du temps aux élus, elle s'aventure parfois à titiller d'autres acteurs du débat public (syndicalistes, patrons, chefs d'entreprise)... mais épargne les journalistes. Jamais les intervieweurs -pas plus que les éditorialistes ou les commentateurs- n'entrent dans le radar" souligne le journal.

"Confraternelle pudeur"

Evoquant une "confraternelle pudeur" dans ce domaine de la part des journalistes français, "Libération" fait valoir qu'il "est difficile de justifier cette digue". "Invoquer un devoir de courtoisie vis-à-vis des confrères n'y suffirait pas" explique le quotidien avant d'interroger : "Pourquoi reprendre Jean-François Copé quand il affirme que les 35 heures coûtent 20 milliards à la France et pas Yves Thréard (éditorialiste du 'Figaro', ndlr) quand il dit (ou écrit) la même chose ?".

Et "Libération" d'annoncer qu'il "fact-checkera" désormais les propos des journalistes vedettes dans sa rubrique "Désintox", n'hésitant pas à joindre immédiatement le geste à la parole en épinglant une récente sortie de Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1. Ce dernier aurait ainsi affirmé récemment que "30% des chômeurs ne cherchaient pas de travail", un chiffre faux pour "Libé". L'intervieweur politique est ainsi la première victime de cette nouvelle extension du fact-checking. Gageons sans crainte qu'il ne sera pas le dernier.

Libération
Libération
"Des méthodes de voyou" : Jordan Bardella annonce attaquer "Libération" pour diffamation après un article sur ses impôts
Une enquête "problématique" : Sandrine Rousseau égratigne "Libération" à propos de l'affaire Julien Bayou
"Libération" fustige un article de "Médiapart" qui met "en doute son indépendance" après le prêt de Daniel Kretinsky
Une partie d'un article de "Libération" écrite par une intelligence artificielle
Voir toute l'actualité sur Libération
l'info en continu
Philippe Lacheau refuse de jouer Jean-Luc Delarue dans un biopic en préparation
Cinéma
Philippe Lacheau refuse de jouer Jean-Luc Delarue dans un biopic en préparation
"Faites des blagues, ça marche mieux !" : Échange tendu entre Waly Dia et Marion Maréchal dans "Quelle époque !"
TV
"Faites des blagues, ça marche mieux !" : Échange tendu entre Waly Dia et Marion...
Audiences dimanche : Enorme carton pour le match Italie/France sur France 2
Audiences
Audiences dimanche : Enorme carton pour le match Italie/France sur France 2
Audiences : "Ocean's 8" sur TF1 ou "Tomb Raider" sur France 2, quel blockbuster arrive devant l'autre ?
Audiences
Audiences : "Ocean's 8" sur TF1 ou "Tomb Raider" sur France 2, quel blockbuster...
Un mafieux en cavale arrêté grâce à une photo dans la presse locale
Presse
Un mafieux en cavale arrêté grâce à une photo dans la presse locale
Netflix : Cette comédie déconseillée aux mineurs va bientôt quitter la plateforme
SVOD
Netflix : Cette comédie déconseillée aux mineurs va bientôt quitter la plateforme