#LigueDuLol : Daphné Bürki flingue Vincent Glad après leur collaboration au "Grand Journal"

Partager l'article
Vous lisez:
#LigueDuLol : Daphné Bürki flingue Vincent Glad après leur collaboration au "Grand Journal"
Daphné Bürki
Daphné Bürki © Nathalie Guyon
L'animatrice s'est souvenue d'une conversation avec le journaliste à l'époque où elle était elle-même cyberharcelée.

Petit règlement de compte entre "amis". Depuis plusieurs jours, les agissements de la "Ligue du Lol", du nom de ce groupe privé sur Facebook composé d'une trentaine de membres majoritairement masculins - journalistes, communicants et publicitaires - accusés de cyberharcèlement sur Twitter, n'en finit pas de faire des vagues. Des personnes - majoritairement des femmes - qui ont fait l'objet de ces campagnes de dénigrement entre 2009 et 2012 ont pris la parole pour témoigner, avec des conséquences directes pour les principaux auteurs mis en cause ; certains journalistes ayant été écartés de leurs rédactions.

À lire aussi
César 2019 : "Jusqu'à la garde" et "Le grand bain" favoris devant "En liberté !" et "Les frères Sisters"
Cinéma
César 2019 : "Jusqu'à la garde" et "Le grand bain" favoris devant "En liberté !"...
Audiences : Succès pour le "Palmashow" sur TF1, "Chérif" 2e, Patrick Sabatier faible sur C8
Audiences
Audiences : Succès pour le "Palmashow" sur TF1, "Chérif" 2e, Patrick Sabatier...
"Touche pas à mon poste" : Victime d'homophobie, Matthieu Delormeau, en larmes, révèle vivre "avec une arme"
TV
"Touche pas à mon poste" : Victime d'homophobie, Matthieu Delormeau, en larmes,...

"J'ai créé un monstre"

Parmi eux, le journaliste Vincent Glad, journaliste pour "Libération" et "Brain Magazine", deux titres qui ont suspendu leur collaboration avec lui suite à cette affaire, est au centre de toutes les attentions en tant que fondateur de la "Ligue du Lol". "En créant ce groupe, j'ai créé un monstre qui m'a totalement échappé", a-t-il écrit sur Twitter le 10 février dernier dans un long message d'excuses.

Mais outre sa carrière dans la presse écrite, Vincent Glad a été entre 2012 et 2013 chroniqueur pour "Le Grand Journal" sur Canal+, émission dans laquelle il a collaboré avec Daphné Bürki, co-présentatrice à l'époque aux côtés de Michel Denisot. Sur Twitter hier soir, l'animatrice a rappelé qu'elle avait elle-même été victime de cyberharcèlement de par son exposition médiatique. Avec le recul, et non sans une certaine ironie, elle s'est souvenue avoir eu une conversation sur le sujet avec... Vincent Glad.

"Se faire troller, c'est la règle"

"Je me souviens, en 2012, après les directs du 'Grand Journal', je confiais à Vincent Glad que je me faisais harceler et menacer de mort sur Twitter. Je lui demandais quoi faire. Il me répondait : 'Laisse, ne porte pas plainte, ça ne sert à rien. Se faire troller, c'est la règle'". Et celle qui officie aujourd'hui sur France 2 dans "Je t'aime etc" de conclure : "Aujourd'hui, je comprends mieux pourquoi. J'aurais dû porter plainte".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Yvonne Pras

Entièrement d'accord avec vous également !



elcox

Certes des téléspectateurs ont dû se fader Daphné Burki mais ils pouvaient changer de chaine ! Mais oui les preuves sont là, à l'INA.



Sechery_K

espérons



NorbertGabriel

Le cloud devrait avoir ça dans ses tiroirs ...



EiffelNord

On se rend compte aussi que pas grand monde ne parle.
Les victimes même célèbres et potentiellement bien entourées
(conseil et avis d'experts) semblent démunis... de quoi expliquer
encore mieux le silence des victimes modestes et sans relais naturels.

A un moment, faudra que les grandes entreprises, dans un premier temps
celles des médias, mettent en place des psychologues du travail, pour
les problématiques liées à l'exposition médiatique et le harcèlement.



Sechery_K

Je vois, un troll parmi d'autres sur ce site selon tes dires.



Misclor

Je commence déjà à saturer avec cette histoire, c’était entre adultes me semble-t-il donc soit c’est l’affaire de la justice ou osef, on parle pas d’enfants innocents mais de gens responsables qui doivent savoir bloquer d’autres personnes sur Twitter.



Sechery_K

Et elle va être difficile pour eux.
Ce que je veux dire, c'est que j'espère qu'ils ne passeront pas entre les gouttes de condamnations judiciaires. Des excuses sur un compte twitter ce n'est pas suffisant.



Sechery_K

Je ne sais absolument pas de qui tu parles mais bon je lui passerais ton bonjour amical visiblement si je croise un jour.



Sechery_K

Plus les témoignages tombent plus on se rend compte de l'horreur qu'ont pu vivre certaines personnes. Rien excuse cela.
Je me pose une question de droit néanmoins, niveau prescription, preuves etc. Les accusés peuvent-ils être condamnés ? Ils ont du effacer toute preuve durant le week-end.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Dix pour cent" : Mimie Mathy parmi les guests de la saison 4 de la série de France 2
Séries
"Dix pour cent" : Mimie Mathy parmi les guests de la saison 4 de la série de...
"Empire" : Jussie Smollett écarté des deux derniers épisodes de la saison 5
Justice
"Empire" : Jussie Smollett écarté des deux derniers épisodes de la saison 5
"L'Aventure Robinson" : Tal et Jarry partent à l'aventure ce soir sur TF1
TV
"L'Aventure Robinson" : Tal et Jarry partent à l'aventure ce soir sur TF1
"Leaving Neverland" : Le doc choc de HBO sur Michael Jackson attaqué en justice
TV
"Leaving Neverland" : Le doc choc de HBO sur Michael Jackson attaqué en justice
Interview polémique dans "Valeurs actuelles" : Marlène Schiappa présente ses excuses
Politique
Interview polémique dans "Valeurs actuelles" : Marlène Schiappa présente ses...
"The Haunting of Hill House" : Netflix offre une saison 2 à sa série
Séries
"The Haunting of Hill House" : Netflix offre une saison 2 à sa série
Vidéos Puremedias