#LigueDuLol : Laurent Joffrin ("Libération") dénonce un "épandage d'immondices verbaux"

Partager l'article
Vous lisez:
#LigueDuLol : Laurent Joffrin ("Libération") dénonce un "épandage d'immondices verbaux"
Laurent Joffrin
Laurent Joffrin © Abaca
Le patron de "Libération" annonce également le lancement d'une réflexion sur la conduite à tenir sur les réseaux sociaux pour ses journalistes.

Un patron en colère. Ce mardi matin, "Libération" consacre sa Une et quatre pages à la "Ligue du Lol", du nom de ce groupe Facebook aujourd'hui disparu, accusé de cyber-harcèlement entre 2009 et 2012. Laurent Joffrin, directeur de la publication et de la rédaction, y signe un édito au vitriol intitulé "Une agressivité systématique érigée en 'culture'". Un point de vue d'autant plus attendu que c'est un article publié vendredi dernier sur "Check News", le service de vérification en ligne du quotidien, qui a déclenché une véritable libération de la parole sur Twitter, incitant les victimes de l'époque à témoigner des intimidations et moqueries dont elles avaient fait l'objet.

À lire aussi
Des journalistes membres de la #LigueDuLol écartés de leur rédaction (MAJ)
Internet
Des journalistes membres de la #LigueDuLol écartés de leur rédaction (MAJ)
"Top Chef" 2019 : Découvrez les 15 candidats de la saison 10 !
TV
"Top Chef" 2019 : Découvrez les 15 candidats de la saison 10 !
Affaire Benalla : Echange tendu entre Edwy Plenel et Patrick Cohen sur l'origine des enregistrements de "Mediapart"
TV
Affaire Benalla : Echange tendu entre Edwy Plenel et Patrick Cohen sur l'origine...

De plus, comme ne manque pas de le rappeler Laurent Joffrin, "cette 'Ligue du Lol' comprenait parmi ses animateurs ou contributeurs deux journalistes de 'Libération' et deux autres qui y ont travaillé". Parmi eux, Vincent Glad, fondateur de la "Ligue du Lol" suspendu à titre conservatoire, une mesure "qui ne présage pas des décisions qui seront prises une fois mis au jour les éléments requis" dans le cadre de l'enquête interne qui a été ouverte, précise le directeur de la rédaction.

"L'humour a bon dos"

"Loin d'être une 'libération de la parole', cet épandage d'immondices verbaux est avant tout une régression de la vie en commun, qui consiste à tourner en dérision le respect minimal dû aux personnes, surtout lorsqu'elles font partie d'une minorité ou d'un groupe particulier", déplore Laurent Joffrin, pour qui "l'humour a bon dos". Et de pointer "une tripotée de clichés sexistes, machistes, homophobes et parfois racistes" ou encore un "sport anonyme et défoulatoire" s'attaquant à "de jeunes gens honorables, souvent en situation plus fragile que celles de leurs courageux agresseurs".

Pour éviter que cela ne se reproduise, le responsable annonce le lancement imminent d'une "une réflexion sur les règles qui doivent présider à l'expression des journalistes sur les réseaux sociaux quand ils ne s'expriment pas au nom du journal". S'il convient que "chacun est libre de ses opinions", Laurent Joffrin n'en rappelle pas moins que "le caractère public des réseaux sociaux fait que le journal est de facto concerné, de près ou de loin, par les messages postés sur Twitter ou Facebook par ceux qui y travaillent". La précaution prise par des journalistes qui mettent en exergue que leurs tweets n'engagent qu'eux, et pas leur employeur, ne suffit donc plus.

"'Culture' du clash, de l'invective, de l'insulte permanente"

"Tout cela ne dispense pas d'une réflexion sur cette 'culture' du clash, de l'invective, de l'insulte permanente, de la parodie cruelle, de l'attaque au-dessous de la ceinture, de l'acharnement obsessionnel, qui infeste les réseaux, et en particulier Twitter, souvent camouflés derrière des pseudonymes à l'humour douteux", affirme enfin Laurent Joffrin pour qui les politiques ont eux aussi leur part de responsabilité dans le climat délétère actuel qui constitue, selon lui, "une régression de la vie en commun".

Laurent Joffrin
Laurent Joffrin
CNews : Vexé par le départ de Nadine Morano, Laurent Joffrin boude
Publication sur le Code du travail : Laurent Joffrin ("Libération") répond à la ministre du Travail
Rachat de "Libération" par SFR : "Un non-changement" pour Laurent Joffrin
Voir toute l'actualité sur Laurent Joffrin
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Emrata.

Non je m'en fous un peu, désolé... j'ai pas 14 ans en fait...



Pickle Rick

Puis la redevance TV va permettre de mettre sur pied de belles émissions qui en parlent pendant des mois, comme pour les gilets jaunes et Benalla. L'argent est bien investi en France.



Pickle Rick

Elle est un peu gore mais c'est une bonne blague, y'a pas à dire il est fort ce Bigard.



Pickle Rick

Il manque une case : "je n'étais qu'un adulescent".



Pickle Rick

L'aide à la presse permet de belles choses parfois.



Toupile

Strike ou quinte flush royale ?



Toupile

Petite mise au point. En 2017 90% des lieux de culte profanés en 2017 étaient chrétiens.
Et 2019 se montre prometteuse : après Nîmes, Lavaur, Houilles, Dijon ces derniers jours, ce sont des profanations en série, toujours dans le silence du ministère de l’Intérieur. https://uploads.disquscdn.c...



Emrata.

Alors que c'est que les tiens sont riches... "GOCHE GOCHE GOCHE OUIN OUIN PAS BIEN".



Jacques

À tous les coups tu gagnes, quand il ne se passe rien, tu expliques que c'est parce que le milieu est sain, et quand des mecs de gauche (une certaine gauche d'ailleurs) se font prendre, tu expliques que c'est parce que la grande probité morale du milieu leur a barré la route.(copyright Emrata)



La Sardine

Ça me désolé également. Il y a toujours eut des gens bas de plafond, des gens bêtes et méchants. Ça a toujours existé. Mais il me semble qu'ils sont plus nombreux et plus cons.



La Sardine

Euh, faudrait voir dans le détail mais en quoi les politiques ont une part de responsabilité dans les saloperies de petits branleurs prétentieux ?

J'ai grillé un feu rouge et je me suis fait choper : les politiques ont aussi une part de responsabilité ?



Jon75

Avec cette histoire, ce n'est pas très lol (drôle), c'est infâme cette sombre réalité.



Marc Paget

C'est fait, il s'est une fois de plus ridiculisé, c'est jouissif -)



Emrata.

Mais que t'es lourd avec ta fixette... Spoiler : tu ne va convaincre personne et tu va juste te ridiculiser



NorbertGabriel

Le mal est plus profond, la recrudescence de violences homophobes, le retour des graffitis antisémites les plus odieux, on est dans la même logique de perte de sens des valeurs.. La ligue du lol n'est que la partie émergée de l'iceberg, et ça ne me rassure pas..



Emrata.

Tu n'a donc pas lu le commentaire auquel tu répondais. Fin de la discussion.



Emrata.

Oui bien sûr, aucun homme de droite n'a harcelé qui que ce soit dans l'histoire. C'est bien connu.



Emrata.

Tu crois qu'il n'existe que les 30 de la ligue du lol ? Encore une fois, ça touche tous les milieux. Des cons, y'en a de droite, de gauche, et tout le reste.



Jonathan

Une certaine gauche...



Jacques

C'est complètement faux, lorsqu'une lettre a été produite pour dénoncer les faits à l'époque, elle n'a été suivie d'aucune sanction, et pire, elle est devenue un sujet de moqueries parmi les boss des auteurs de harcèlement.
https://uploads.disquscdn.c... https://uploads.disquscdn.c...



caline27 35

c'est vrai la droite c'est les méchants ,la gauche les gentils .Merci de le rappeler!



lachevre2

L'opportunisme n'a pas de limites. Ou comment se refaire une "légitimité" sur le dos de gens déjà à terre. Joffrin tu es le "meilleur" !
Personne n'avait jamais entendu parlé de cette "LIGUEDULOL" avant cette semaine et tout d'un coup ça devient un enjeu national ? A d'autres



Emrata.

Ce n'est pas que ce milieu, c'est la société en général. Là on en parle parce que ce sont des personnalités médiatiques. Mais c'est comme le #MeToo ou les harcèlement dans le monde du cinéma, ça se voit dans toutes sortes de boîtes et de milieux.

Si les victimes ont gardé le silence, c'est parce que la parole n'est pas écoutée. La preuve avec #LaLettre de 2010, qui a été raillée et qui à l'époque s'est retournée contre ceux qui voulaient mettre fin à ça.

C'est très dur pour les victimes. Si elles parlent, la meute se déchaîne encore plus et les autres n'ont généralement pas envie d'entendre ça, et ils préfèrent soit détourner le regard, soit critiquer la victime. Encore une fois c'est le même mécanisme qu'avec des agressions sexistes. Le harcèlement repose sur le même principe. Heureusement c'est en train de changer.



Emrata.

Et oui à gauche on essaie d'écarter ces gens. A droite on les promeut. Chacun sa méthode.



Sechery_K

Il faut pousser la réflexion plus loin et que les responsabilités soient prises. Comme ont-ils pu faire cela en toute impunité pendants des années ? Comment se fait-il que les victimes aient gardé le silence ?
C'est tout un milieu qui doit être revu. La pression, la précarité, le silence, tout ce que subissent jeunes pigistes et journalistes. Tout doit être revu pour empêcher que cela se reproduise.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Brexit" : La fiction britannique événement avec Benedict Cumberbatch diffusée ce soir sur Canal+ Séries
Séries
"Brexit" : La fiction britannique événement avec Benedict Cumberbatch diffusée ce...
L'acteur Bruno Ganz ("La Chute") est mort
Cinéma
L'acteur Bruno Ganz ("La Chute") est mort
BFMTV : Alain Juppé annule son interview dans "Et en même temps" dimanche soir
TV
BFMTV : Alain Juppé annule son interview dans "Et en même temps" dimanche soir
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là !" : Aymeric Bonnery (NRJ) se retire du cast de l'émission de TF1
TV
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là !" : Aymeric Bonnery (NRJ) se retire du...
Audiences : Nouveau record pour "Affaire conclue" sur France 2, la spéciale de "Je t'aime, etc" déçoit
Audiences
Audiences : Nouveau record pour "Affaire conclue" sur France 2, la spéciale de "Je...
Audiences access 20h : "Quotidien" et "TPMP ouvert à tous" en forme, "Un si grand soleil" devant "PBLV"
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" et "TPMP ouvert à tous" en forme, "Un si grand...
Vidéos Puremedias