"The Apprentice" : Pourquoi M6 ne peut pas déprogrammer son émission

Partager l'article
Vous lisez:
"The Apprentice" : Pourquoi M6 ne peut pas déprogrammer son émission
Pourquoi M6 ne peut-elle pas déprogrammer "The Apprentice" aujourd'hui ?
Pourquoi M6 ne peut-elle pas déprogrammer "The Apprentice" aujourd'hui ? © PIERRE OLIVIER/M6
La chaîne devra encore attendre avant de pouvoir retirer "The Apprentice" de son antenne.

Cinq ans que M6 n'avait pas connu un tel échec. Hier, la Six a connu un accident industriel avec le lancement de sa télé-réalité "The Apprentice - Qui décrochera le job ?", produite par Endemol. Ce programme, adapté d'un format américain à succès qui a participé à la popularité de Donald Trump, suit 14 candidats qui se battent pour décrocher un CDI de directeur du développement commercial dans l'entreprise de Bruno Bonnell. Mais malgré une grosse campagne de promotion, "The Apprentice" a viré à la catastrophe.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Plus faible score en prime depuis 2010

Entre 21h et 22h45, seuls un million de curieux ont suivi l'émission, soit 4,6% de PDA selon Médiamétrie. M6 était alors battue par "Alex Hugo" sur France 2, "Blacklist" sur TF1, "Des racines et des ailes" sur France 3 ainsi qu'"Une Femme de ménage" sur Arte. En deuxième partie de soirée, le deuxième épisode n'a pas fait mieux, ne réunissant que 744.000 curieux et 6,4% de parts de marché. Il s'agit de la pire audience de la chaîne en prime depuis la série "Mercy Hospital" en juin 2010 et ses 880.000 téléspectateurs (6% de PDA).

Mais malgré la catastrophe de son prime time, la Six ne pourra pas déprogrammer "The Apprentice" aujourd'hui. En effet, les engagements pris par M6 avec le SEPM, le syndicat des éditeurs de la presse magazine, interdisent à la chaîne de retirer l'émission si vite. Chaque diffuseur doit respecter des règles strictes pour pouvoir modifier en dernière minute ses programmes, qui sont chaque mardi fixés et officialisés trois semaines avant leur diffusion.

Des règles strictes pour déprogrammer une émission

Pour déprogrammer une émission hebdomadaire, la chaîne doit avoir laissé l'émission à l'antenne au moins deux semaines, peu importe le type de programme (télé-réalité, jeu, série...). Il faut aussi que l'émission en question ait enregistré une contre-performance significative du côté des audiences, elle aussi régie par certaines règles. La moyenne des deux semaines doit ainsi être inférieure d'au moins 15% à la moyenne de la case au cours des quatre semaines précédant l'arrivée du dit programme à l'antenne, que ce soit sur l'ensemble du public ou sur la seule cible des ménagères de moins de cinquante ans.

Dans le cas de "The Apprentice", la case du mercredi soir de M6 était en difficultés au cours des quatre dernières semaines, avec les échecs consécutifs de "Chez Victoire" le 12 août, "Les tubes de l'été au top" le 19 août et "Les otages du désert" le 26 août. Résultat, en moyenne, la case affichait 1,8 million de téléspectateurs, 9,4% de parts de marché sur l'ensemble du public et 14,2% sur les ménagères de moins de cinquante ans. Le premier épisode de "The Apprentice" a donc accusé une baisse de 43% en nombre de téléspectateurs, de 51% en parts de marché individus et de 33% sur les ménagères. Résultat, hors grosse remontée improbable mercredi, M6 pourra déprogrammer "The Apprentice" dès la semaine prochaine...

Sur le même thème
l'info en continu
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent Ruquier
TV
"On est en direct" : Découvrez à quoi ressemble la nouvelle émission de Laurent...
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Radio
François Cluzet dézingue Jean-Marie Bigard, "roi des beaufs" et "abruti total"
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Presse
Jean-Michel Salvator à la tête de la rédaction du "Parisien"
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au million, record pour "C l'hebdo" en direct
TV
Audiences samedi : Bon lancement pour Laurent Ruquier, Jean-Luc Lemoine au...
Audiences : "Avis de tempête" large leader, "The Voice kids" au plus bas, score correct pour "Surprise sur prise"
TV
Audiences : "Avis de tempête" large leader, "The Voice kids" au plus bas, score...
Vidéos Puremedias