"Touchée", Delphine Ernotte répond à l'inquiétude des cinéastes

Partager l'article
Vous lisez:
"Touchée", Delphine Ernotte répond à l'inquiétude des cinéastes
Delphine Ernotte
Delphine Ernotte © Abaca
La présidente de France Télévisions a tenu à rassurer les réalisateurs.

Le monde du cinéma est inquiet. "Nous sommes viscéralement attachés à France Télévisions, mais le manque de lisibilité de votre projet nous inquiète", ont écrit plusieurs cinéastes la semaine dernière dans une tribune dans "Libération" adressée à Delphine Ernotte, la présidente du groupe audiovisuel du service public, pointant du doigt les séries qui prennent de plus en plus de place à l'antenne.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1
TV
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?

"Nous ne comprenons pas quelle politique de cinéma vous souhaitez mener. Nous ne comprenons pas comment vous voulez éditorialiser le cinéma sur vos antennes. L'absence totale de référence au cinéma dans votre discours nous laisse dans une grande incompréhension. Quel rôle voulez-vous faire jouer aux films dans votre mission de service public ?", se sont questionnés Ken Loach ("Looking for Eric"), Michel Hazanavicius ("The Artist"), Olivier Nakache ("Intouchables"), Emmanuelle Bercot ("Polisse") et Eric Toledano ("Nos jours heureux"), entres autres.

"Le cinéma accessible au plus grand nombre"

Dans un courrier que l'AFP s'est procuré, la patronne de France Télévisions s'efforce de rassurer les réalisateurs, précisant que "le service public a pour mission d'exposer le cinéma" et de le "rendre accessible au plus grand nombre sur tous les écrans". "Chères réalisatrices, chers réalisateurs, votre lettre m'a touchée. (...) Je partage avec vous les mêmes ambitions pour le financement et l'exposition du cinéma français", explique-t-elle, ajoutant que le groupe public est le "premier partenaire et financeur en clair de la création cinématographique".

"Disposée à travailler dans les meilleurs délais" avec les cinéastes, Delphine Ernotte assure avoir "à coeur" de défendre les oeuvres françaises et "de développer le rayonnement des réalisations" cinématographiques. Depuis sa prise de fonction, la présidente de l'audiovisuel public s'est engagée à développer à l'exportation la création audiovisuelle française, déjà financée à 50% par France Télévisions. De plus, un projet de service de vidéo à la demande est en réflexion au sein du groupe public.

Delphine Ernotte-Cunci
Delphine Ernotte-Cunci
Droits de Roland-Garros : Delphine Ernotte répond à la pression mise par la Fédération française de tennis
"Ca me rend dingue" : Delphine Ernotte agacée par la lenteur de l'administration européenne dans le dossier Salto
Images retouchées sur France 3: Des "faits graves" qui appellent des "sanctions" selon Delphine Ernotte
Delphine Ernotte ne veut plus que les programmes entiers de France Télévisions soient sur Youtube
Voir toute l'actualité sur Delphine Ernotte-Cunci
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
bigtv

..et elle te vire a l'heure du petit dej .....................



Patperrus

Lool et c'est quoi la télévision ? N'est-ce pas pour les chaines généralistes une diffusion de contenu : divertissement, infos, magazines, reportages, fictions mais aussi de cinéma ... la mission de France TV c'est quand même de promouvoir la culture française ... car dans le cinéma Français tout n'est pas à jeter même si je vous rejoins sur les nombreux requins qui se servent de l'eldorado du cinéma pour s'en mettre pleins les poches ... encore ce midi je viens d'apprendre qu'il y a des subventions en double et sur la production et sur la diffusion de telle sorte que certains encaissent juste la subvention de distribution sans la faire ... et le contribuable paie pour un film qui va à la poubelle ... et paie ensuite pour éponger le déficit abyssal de l'assurance chômage des intermittents du spectacle ... on la protège mais elle nous coute cher notre culture ... tout cela pour sortir des "de bouses" ...



chocotop

C'est normal son activité principale c'est la télévision, si tu regardes bien le fait que FTV finance et doivent obligatoirement diffuser du cinéma Français c'est ça l'anomalie en vrai, les mecs survivent sur des rentes au nom de leur "Art" dont la plus part des gens se foutent.



chocotop

Je pense qu'ils ne font pas de film de genre parce que ça fait peur aux financiers (les chaines et producteurs ) et les réals Français les plus "respectés" (ceux qu'on voit aux césars et à cannes) sortent du même moule pour la plus part, des bobos Parisiens "intellos" qui n'aiment que le cinéma d'auteur, et formé dans des écoles tenu par des gens du même univers qu'eux. Il ne peut pas en sortir une grande originalité, des Michel Gondry ou Jean pierre Jeunet sont assez marginaux dans toute cette smala. L'autre extrémité c'est les films de gogol genre Aladin ou les Tuches. En plus les mecs s’étonne que le marché du cinema Français soit pas autosuffisant économiquement et vienne raquer des financements et de l'exposition à FTV.



Katchinawa

C'est vrai qu'il y aurait de la place sur France Ô. Car à part des vieux James Bond et quelques rares films différents, l'offre cinéma de la chaîne est bien pauvre. Le pire étant sans doute le remplissage avec ce navet de "H" que Canal n'ose même plus rediffuser. Dommage car il y a de bonnes émissions sur France Ô dont celles de Sébastien Follin et Daniel Picouli.



starlight1

Je pense qu'on devrait commencer par autoriser un visionnage gratuit à J+7 sur Pluzz pour une certaine catégorie de films diffusés tard le soir (le cinéma d'auteur récent ou les films plus anciens du "Cinéma de Minuit" qui ne sont disponibles ou rediffusables sur aucune autre chaîne). Ce serait déjà un bon début.



wilko

Il y a le site Pluzz vàd de France TV où en peut louer des films mais la grande question de se poser est-ce que ces films marchent les drames, les films sociaux, les petits films de cité indépendant ; ben non ça ne marche pas, tous le monde s'en fout à part ceux qui les fabriques et leurs amis.



wilko

oui et c'est ça le problème il y a trop de "petit films" qui ressemble à des téléfilms navets ou moyens, il y a très peu de "grands films" qui en sortent pour le prime time comme par exemple "Les évadés" avec Tim Robbins et Morgan Freeman. Des fois j'ai vraiment envie de rencontrer ou d'avoir un bon interview avec les chefs des projets du financement du cinéma de France télévisions parce que vraiment il y a aucun sens, je sais les goût et les couleurs mais pourquoi il y aucun gros succès qui sort du cinéma de France Télévisions, pas des cérémonies, des statuettes où les professionnels s'auto-gratifient mais du public qui se voit au nombre d'entrées, des avis positif sur internet, de l'audience ; ils ne pensent pas à faire des films de genres, des films d'actions, du fantastique, du science fiction, de l'horreur ça peut vraiment être des films français en langue française, ce qui le prouve c'est ces web séries comme Le visiteur du futur, Hero corp... fait des tout petits moyens moins que le budget d'un film français standard et ça MARCHE, le public adhère.



starlight1

Sur le numérique surtout pour mieux exposer les œuvres.
On devrait trouver du cinéma sur Pluzz mais ce n'est pas encore le cas (contrairement à Arte qui a déjà signé avec la filière pour en proposer sur sa plateforme).



Château de Boigne

Et pourquoi pas sur France Ô ?



antipseud0

Amazing.



Patperrus

On dira ce que l'on voudra, si elle ne parle jamais du cinéma c'est que ce n'est pas sa priorité ... sa chaine info ... sa chaine info ...



Patperrus

Sorry, elle l'a dit, elle préfère les femmes de moins de 50 ans et issues de la diversité ...



lalo-19

Pour la bonne et simple raison que (on peut le déplorer ou non), les 3/4 des films co-produits par France 2 ou France 3 sont des petits films "indiffusables" en prime-time dans le sens où, extrêmement peu fédérateurs.



jay29

Plus de cinéma inédit sur France télévisions serait pas mal aussi surtout qu'il investisse avec d'autres dans de nombreux films et ne les diffuse pas après



antipseud0

Belle femme avec du caractère. Ce qu'elle doit te mettre au pieu.. Tu te lèves le lendemain avec des ecchymoses partout.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Bodyguard" : La série phénomène britannique bientôt sur France 2
Séries
"Bodyguard" : La série phénomène britannique bientôt sur France 2
"The Crown" : Netflix dévoile la bande-annonce officielle de la saison 3
SVOD
"The Crown" : Netflix dévoile la bande-annonce officielle de la saison 3
Un humoriste bègue surprend le jury de "La France a un incroyable talent"
TV
Un humoriste bègue surprend le jury de "La France a un incroyable talent"
Les Unes des journaux australiens recouvertes d'encre noire pour protester contre la censure du gouvernement
International
Les Unes des journaux australiens recouvertes d'encre noire pour protester contre...
"Les Mamans" : 6ter lance la saison 3 de son docu-réalité à 17h50
Programme TV
"Les Mamans" : 6ter lance la saison 3 de son docu-réalité à 17h50
"La dernière vague" : France 2 dégaine sa série française fantastique ce soir
Programme TV
"La dernière vague" : France 2 dégaine sa série française fantastique ce soir
Vidéos Puremedias