"Wild : La course de survie", épisode 2 : "Tout est réuni pour crever"

Partager l'article
Vous lisez:
"Wild : La course de survie", épisode 2 : "Tout est réuni pour crever"
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
"Wild : La course de survie" présenté par Stéphane Rotenberg © Dailymotion
Six binômes de novices et d'experts sont encore en lice dans la course de survie de M6. Replay du deuxième épisode, en plein désert.

La semaine dernière, sept binômes ont pris le départ de "Wild : la course de survie", jeu présenté par Stéphane Rotenberg. Le but de ces duos formés par un novice et un expert ? Rallier le plus vite possible le centre d'un cercle virtuel, soit 50 km de marche à accomplir en trois jours et deux nuits maximum. A l'issue du premier épisode, Emmanuel, coiffeur relookeur et Eléonore, formatrice en survie, ont quitté l'aventure après leur échec sur l'épreuve de survie. Dans chaque épisode, les binômes, à l'exception de celui arrivé premier, sont modifiés. La semaine passée, après une épreuve entre novices, ces derniers ont pu choisir leur nouveau partenaire expert. Voici les nouveaux binômes : Robin/Samantha, Laura/Rémi, Valérie/Nicolas, Laurence/Willy, Samuel/Bruno et Dimitri/Adrien, le binôme qui a remporté la première étape. Pour ce deuxième épisode, exit la savane et bonjour le désert ! puremedias.com vous propose un résumé complet de la soirée.

À lire aussi
"Ça reste une première télé" : Artus bienveillant avec les comédiens de son film dans "Quotidien"
TV
"Ça reste une première télé" : Artus bienveillant avec les comédiens de son film...
"J'ai eu un petit coup de chaud" : Anne-Elisabeth victime d'un "malaise" en direct dans "C à vous" sur France 5
TV
"J'ai eu un petit coup de chaud" : Anne-Elisabeth victime d'un "malaise" en direct...
TF1 commande deux nouvelles saisons de "Koh-Lanta" : Surprise, deux anciens aventuriers emblématiques de retour
TV
TF1 commande deux nouvelles saisons de "Koh-Lanta" : Surprise, deux anciens...
"Un dispositif extrêmement complexe" : Jamel Debbouze révèle les moyens techniques impressionnants déployés pour "Terminal", sa sitcom sur Canal+
TV
"Un dispositif extrêmement complexe" : Jamel Debbouze révèle les moyens techniques...

21h10. Cette nouvelle aventure se déroule dans le désert du Kalahari, plus grand que la France, surnommé "le désert de la soif" avec des températures extrêmes : jusqu'à -10°C la nuit et 50°C le jour. Exceptionnellement, chaque binôme est doté de 3 litres d'eau, de quoi tenir à peine 24h. "Ils sont loin d'imaginer à quel point ils vont tous souffrir de déshydratation", annonce la voix off. En cette première journée, les binômes ont comme d'habitude 8h pour parcourir le maximum de kilomètres.

21h14. "Tu sais que tu es belle de dos, Sam ?". L'animateur radio, Robin, comme à son habitude, aime à taquiner ses partenaires. Après Willy la semaine dernière, c'est au tour de Samantha de devoir se faire à son humour.

"On n'est pas encore assez proches pour que je mate ton derch"

21h17. La soif se fait sentir. "Je me retourne, on n'est pas encore assez proches pour que je mate ton derch'", lance Robin à Samantha, qui s'arrête pour uriner, pas gênée par la caméra. L'experte s'était déjà fait connaître bien malgré elle la semaine dernière après avoir été prise d'une diarrhée. Pour économiser l'eau, elle préfère boire son urine et incite son partenaire à faire de même. Pour se motiver, Robin s'imagine en train de boire une bière.

21h20. Laurence, la célibataire, a du mal à suivre le pas rapide de Willy, le spécialiste de la jungle et grognon de service. "Tu crois que j'enfile des perles ?", lance la célibataire à l'expert qui l'incite à presser le pas. Willy s'agace aussi de constater que Laurence boit sans modération. "Je me jette pas sur l'eau comme la pauvreté sur le monde !", relativise la quinquagénaire. Le ton commence à monter entre les deux partenaires. "C'est un gros con !", juge Laurence, qui regrette déjà de l'avoir choisi pour cette étape. Une chose est certaine : ce n'est pas avec lui que la quinquagénaire va enfin trouver l'amour...

21h26. "Le serpent qu'on a croisés était gros, large et très proche de mon pied droit", commente Samantha, l'experte, après être tombée avec Robin sur une vipère à cornes.

"Le dépassement de soi, c'est d'en chier pour arriver au bout !"

21h30. Le courant passe bien entre Laura, la novice et Rémi, l'expert. Tous deux pensent constituer le binôme parfait. La mannequin souffre du manque d'eau mais est constamment encouragée par son co-équipier . "C'est ça le dépassement de soi, c'est d'en chier pour arriver au bout !", affirme Rémi.

21h32. C'est la fin de la première journée de course. Les binômes Samuel/Bruno et Laurence/Willy sont derniers, tandis que Robin et Samantha font la course en tête d'après le classement provisoire. Dimitri et Adrien, le binôme vainqueur de la première étape, sont 2e. Adrien creuse un piège à condensation pour essayer de récupérer de l'eau par les végétaux durant la nuit. Un pari incertain, comme l'avoue lui-même l'expert.

21h38. Samantha, l'experte, s'est blessée en essayant de faire du feu. Robin doit prendre le relais. Et il y arrive, pas peu fier !

21h45. Après la soif, la faim. Rémi, l'expert, pose des pièges pour essayer de nourrir la mannequin Laura.

"Ça te chauffe le cul ?"

21h48. Pour ne pas souffrir des températures négatives pendant la nuit, Willy conçoit un lit de braises, qu'il recouvre de sable et sur lequel sont posés les duvets. "Je veux bien avoir chaud, mais je ne veux pas qu'on prenne de risques !", déclare Laurence face caméra qui imagine son duvet prendre feu quand elle dormira. "Ça te chauffe le cul ?", l'interroge Willy, plus calme qu'à l'accoutumée.

21h49. La nuit est propice aux confidences entre Bruno, l'ancien CRS et Samuel, le chef cuisinier qui est en surpoids et tente l'aventure pour se dépasser. Tous deux sont actuellement en bas du classement. "Je me demande ce que tu fous là, c'est pas ton milieu !", déclare l'expert, en toute amitié.

21h52. Au deuxième jour de la course, l'eau devient une question de vie ou de mort. Le piège à condensation posé par Rémi a fait chou blanc. Un peu plus loin, Willy, l'expert, découvre une pastèque du désert, source d'eau et de vitamines, qu'il partage avec Laurence. "C'est dégueulasse", commente-t-elle, désabusée. "C'est pas bon, mais c'est mangeable", relativise l'expert, qui confie à la caméra qu'il essaie de garder ses nerfs parce que Laurence est une femme. Rémi, lui, a capturé un mulot qu'il partage avec la mannequin Laura, affamée.

Bruno, l'expert, cloué au sol

21h57. C'est parti pour huit nouvelles heures de marche. Seuls Samuel et Bruno n'ont pas pu prendre le départ. Bruno est cloué au sol par un mal de dos après une très mauvaise nuit. "Au début, je pensais qu'il se foutait de ma gueule. Qu'il tentait de m'imiter...", commente Samuel, le chef cuisinier. Mais force est de constater que son équipier est incapable de bouger. Le novice contacte le médecin de la course. "Une équipe est déjà en danger, mais elle n'est pas la seule", prévient la voix off. La mannequin Laura, très faible, obnubilée par la soif, est elle aussi obligée de s'arrêter.

22h. Le médecin détecte des signes de sciatique chez Bruno et le contraint à arrêter la course. C'est la fin de l'aventure pour l'expert en survie, évacué en ambulance et le chef cuisinier. "J'ai pas perdu, je repars la tête haute", se console Samuel.

22h04. Dimitri et Adrien essaient de lutter contre la chaleur en plongeant leurs bras dans le sable. Un soulagement de courte durée. "Tout est réuni pour crever...", songe Dimitri, assoiffé et obligé de s'arrêter. Seules trois équipes continuent d'avancer. Mais Willy et Laurence doivent s'arrêter peu après, atteints par le même symptôme. "J'ai honte de moi", affirme Willy, l'expert.

"Tu vas peut-être pas passer la nuit"

22h07. Robin et Samantha, en tête du classement, sont les seuls à encore marcher. Mais le sort s'acharne : la pipette de la poche d'eau de Robin s'est arrachée et le binôme a perdu 1,5 litre d'eau d'un coup. Ils se retrouvent sans rien. Tous leurs efforts pour rationner l'eau sont réduits à néant et Robin commence à souffrir d'hallucinations, symptôme de la déshydratation. "Tu vas peut-être pas passer la nuit", le prévient l'experte, très rassurante. Deux heures avant la fin de la course, plus aucune équipe n'est capable d'avancer ; la course s'arrête. Les binômes Valérie/Nicolas et Laurence/Willy sont en bas du classement, tandis que Robin et Samantha occupent toujours la première place.

22h19. Pour économiser leurs dernières forces, tous les binômes fonctionnent au ralenti. "Quoi qu'il arrive, ça va être très dur demain", prédit Nicolas, l'ancien légionnaire.

22h21. Surprise ! Pour la première fois en plus de six mois, il pleut dans le désert. Comme les autres, le binôme Samantha/Robin récupère de l'eau grâce à sa bâche. "C'est un miracle", se réjouit Robin. Je peux même me payer le luxe de faire pipi sans le boire après !". Tous les binômes reprennent espoir.

22h24. Au coin du feu, Adrien l'expert, ancien chasseur alpin et Dimitri le novice, cadre supérieur, se confient. Ce dernier dit avoir frôlé la mort il y a quelques années après s'être fait tabasser. "Wild" représente pour lui une chance de se reconstruire.

22h27. Dernier jour : il reste une dizaine de kilomètres avant l'arrivée. Adrien met les bouchées doubles pour espérer retrouver la tête de la course. Samantha propose carrément de tracter son binôme Robin pour lui permettre d'avancer. "Je suis clairement dans la survie et dans le dépassement de soi", commente-t-il après avoir accepté la proposition de son équipière.

"J'en n'ai rien à branler de la technologie !"

22h31. "Willy, l'expert de la survie, plus habitué à tuer des caïmans à l'arc qu'à utiliser un GPS, a du mal à trouver la bonne direction", annonce la voix off, alors qu'il ne se sait plus quelle direction prendre. "J'en n'ai rien à branler de la technologie !", s'énerve le caractériel expert de la jungle, refusant que Laurence lui vienne en aide. "J'ai pas l'impression que la cohésion est l'atout fort de notre binôme", songe, philosophe, la célibataire.

22h34. Robin et Samantha, ainsi que Laura et Rémi sont au coude à coude pour la première place. Rémi l'aventurier prend même le sac de la mannequin pour lui permettre d'avancer plus vite. Laura puise dans ses dernières forces et parvient à planter son couteau à l'arrivée. "On est les premiers", constate Rémi, soulagé.

22h40. C'est la fin de la course. Un classement est établi à partir des positions GPS de chaque équipe. Avec l'abandon un peu plus tôt de Bruno et de Samuel, seuls cinq binômes ont rejoint Stéphane Rotenberg. Et comme le veut le règlement, en cas d'abandon, c'est le dernier binôme éliminé qui revient dans l'aventure, en l'occurence Emmanuel, coiffeur relookeur et Eléonore, formatrice en survie, qui vont devoir affronter sur une épreuve les deux autres équipiers arrivés derniers.

Laurence et Willy s'embrassent

22h45. L'équipe arrivée en dernière position est celle de Laurence et de Willy, qui ne se faisaient guère d'illusions sur leur sort. "Je n'avais le droit de rien dire", se plaint Laurence, tandis que Willy lève les yeux au ciel. Tous deux affronteront Emmanuel et Eléonore, qui comptent sur leur complicité pour s'imposer demain. Laurence essaie de recoller tant bien que mal les morceaux avec Willy et tous deux finissent par s'embrasser... sur la joue.

22h49. Robin, l'animateur radio, a particulièrement souffert lors de cette étape et s'interroge sur son avenir dans la compétition.

22h54. C'est l'heure de l'épreuve de survie entre les binômes Emmanuel/Eléonore et Laurence/Willy. Les experts vont devoir apprendre à leur novice à faire du feu à l'aide de bois et d'un bâton de magnésium. Ils n'auront pas le droit d'intervenir, seulement de les guider. La première équipe à enflammer son totem l'emportera et conservera sa place dans la course.

23h. "Après quelques minutes de tentative acharnée, aucun duo n'est parvenu à créer d'étincelle", constate la voix off. Willy, très calme, essaie de guider au mieux Laurence tandis que le vent commence à se lever, ce qui complique encore plus l'épreuve. "Allez, sacré nom d'une pipe !", jure Laurence.

23h05. Emmanuel parvient à faire du feu. Reste à le conserver et à le déplacer pour allumer leur totem.

23h08. Le totem s'embrase, signe de victoire pour Emmanuel et Eléonore. "C'est les flammes et la fumée qui vous font pleurer ou c'est la victoire ?", demande Stéphane Rotenberg à Emmanuel. Laurence et Willy quittent donc l'aventure.

La semaine prochaine, direction la jungle amazonienne, avec son taux d'humidité supérieur à 90%, une végétation infranchissable, des cougars (les animaux) et plus de deux millions d'espèces d'insectes ! Coup de théâtre en fin d'émission, avec l'abandon surprise de Robin et de Samantha, ce qui entraînera de facto le retour de Laurence et de Willy dans le prochain épisode.

Les prochains binômes

Seuls Laura et Rémi, arrivés premiers, pourront repartir ensemble pour la troisième étape. Les autres binômes seront formés comme suit : Valérie/Adrien, Emmanuel/Nicolas, Dimitri/Eléonore et donc Laurence/Willy, sauvés sur le fil.

Le debrief de l'épisode 2 de "Wild : La course de survie"
- Passée la curiosité du lancement la semaine dernière, ce nouvel épisode a perdu en rythme et en intérêt pour le téléspectateur. Peut-être était-ce lié à l'environnement, le désert ?
- "Wild" a failli perdre deux de ses candidats les plus intéressants avec la défaite de Laurence et de Willy, sauvés in extremis par l'abandon de Robin et de Samantha. Willy devrait être dans son élément la semaine prochaine puisqu'il s'auto proclame spécialiste de la jungle.
- Après la polémique de lundi dernier liée à la diarrhée de Samantha, l'experte s'est illustrée une dernière fois en urinant sans même prendre le soin de se dissimuler. Il faut dire que dans le désert, la végétation est rare...

Wild : La course de survie
Wild : La course de survie
Audiences : Bilan décevant pour "Wild" sur M6
"Wild : La course de survie", la finale : "Le relookeur est devenu un chasseur"
"Wild, La course de survie", épisode 4 : "J'ai l'impression d'être bourré"
"Wild, La course de survie", épisode 3 : "Va pas tuer Stéphane non plus !"
Voir toute l'actualité sur Wild : La course de survie
l'info en continu
Marie-Sophie Lacarrau : "'Le 13 Heures' de TF1 n'est pas un journal d'opinion, mon avis importe peu"
Interview
Marie-Sophie Lacarrau : "'Le 13 Heures' de TF1 n'est pas un journal d'opinion, mon...
"Le cauchemar c'était 'Loft Story'" : Avant son départ de M6, Nicolas de Tavernost revient sur 37 ans d'activité sur l'ancienne "petite chaîne qui monte"
Radio
"Le cauchemar c'était 'Loft Story'" : Avant son départ de M6, Nicolas de Tavernost...
Audiences magazines : "Diverto" dépasse "TV Magazine", "Télé Star" décroche, "Public" s'effondre, "Le Point" leader des newsmags
Audiences
Audiences magazines : "Diverto" dépasse "TV Magazine", "Télé Star" décroche,...
Affaire Guillaume Meurice : Les plaintes pour "provocation à la violence et la haine" classées sans suite
Radio
Affaire Guillaume Meurice : Les plaintes pour "provocation à la violence et la...
Audiences presse : "Le Figaro" leader devant "Le Monde", "L'Equipe" en forte hausse, belle progression pour "Les Echos"
Audiences
Audiences presse : "Le Figaro" leader devant "Le Monde", "L'Equipe" en forte...
Audiences access 20h : Record de saison pour "TPMP" et Cyril Hanouna sur C8, "Quotidien" et Yann Barthès restent leader des talks
Audiences
Audiences access 20h : Record de saison pour "TPMP" et Cyril Hanouna sur C8,...