"Wild : La course de survie", la finale : "Le relookeur est devenu un chasseur"

Partager l'article
Vous lisez:
"Wild : La course de survie", la finale : "Le relookeur est devenu un chasseur"
La finale de "Wild" sur M6 © Dailymotion
Place à la Cordillère des Andes pour la finale du jeu de survie de M6. Lequel des trois binômes en lice l'a emporté ? Replay du cinquième et dernier épisode.

Depuis le lancement du jeu de survie de M6, il y a près d'un mois, rien n'aura été épargné aux binômes de novices et d'experts qui sont partis à l'aventure dans "Wild : la course de survie". Après la savane, le désert, la jungle amazonienne et le far west bolivien, la finale présentée par Stéphane Rotenberg s'est déroulée ce lundi soir dans la Cordillère des Andes.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...

Parmi les 7 experts et les 7 novices présents lors de la première étape, trois équipes étaient encore en lice : Laura, la mannequin et Adrien l'ancien chasseur alpin ; Emmanuel, le coiffeur relookeur et Rémi, l'aventurier de l'extrême, qui ont tous deux formé un duo gagnant la semaine dernière avec une victoire d'étape et enfin Laurence, la célibataire endurcie, en binôme avec Eléonore, la monitrice en survie. Les deux femmes sont des rescapées. Laurence, qui avait fait équipe sur ses deux dernières étapes avec Willy, l'expert de la jungle, avait été éliminée à l'issue de la troisième étape. Eléonore, pour sa part, avait partagé son aventure avec le novice Dimitri au cours de cette même étape avant d'être contrainte de quitter l'aventure après l'abandon de son co-équipier, rappelé en France par une urgence familiale. Les trois équipes ont dû rallier le plus vite l'arrivée au terme d'une étape raccourcie, de deux jours et une nuit, où ils ont été livrés à eux-mêmes, sans eau ni nourriture. Une des étapes les plus éprouvantes depuis le début de l'aventure. Mais le jeu en vaut la chandelle, puisque 50.000 euros étaient en jeu pour l'épreuve finale.

21h10. Les risques pour les candidats sont les mêmes que la semaine dernière, haute altitude oblige. Gare au manque d'oxygène et au mal aigu des montagnes, qui avait affecté Samuel, le chef cuisinier, contraint à l'abandon lundi dernier ! Pour cette ultime étape, tous les candidats sont gonflés à bloc.

21h14. Laura, la mannequin, commence à souffrir du manque d'oxygène. Elle suit les conseils de son binôme, expert en haute montagne, pour essayer de surmonter les difficultés du parcours. "Je suis un peu dur parfois avec Laura, mais c'est jamais de la méchanceté. C'est jamais gratuit", confie Adrien face caméra. Pour l'heure, leur duo fait la course en tête.

21h16. Pour suivre le parcours des binômes à l'abri sous une tente, Stéphane Rotenberg est accompagné de l'alpiniste Anne Bialek. Pour la professionnelle, les candidats devront modérer leurs efforts. "En général, ce ne sont pas ceux qui speedent qui arrivent au sommet", affirme-t-elle.

21h18. Laurence, la célibataire endurcie, enfin débarrassée de Willy, l'expert qui passait son temps à lui crier dessus, est plus motivée que jamais. Eléonore, la monitrice en survie, trouve de nombreuses qualités à sa partenaire, qui, à 53 ans, est la doyenne de l'aventure. Reste qu'elles sont en dernière position.

Tentative de corruption de lama

21h21. Le duo féminin a atteint les 5.000 m d'altitude, le brouillard est omniprésent et la montée semble sans fin. Alors que Laurence traîne la patte, Eléonore opte pour la méthode douce pour la motiver, ce qui a peu d'effet. La quinquagénaire essaie dans le même temps de soudoyer un lama pour qu'il la porte sur son dos, sans succès.

21h24. Les dialogues entre Emmanuel le coiffeur relookeur et Rémi l'expert sont toujours aussi constructifs. "Ça n'arrête jamais de monter !", se plaint le novice. "C'est la montagne !", lui répond tout de go l'expert. "Le danger de la montagne, c'est qu'on ne ressent pas la notion de faim. Du coup, ils vont s'épuiser petit à petit", prévient l'alpiniste Anne Bialek, toujours installée sous sa tente avec Stéphane Rotenberg.

21h29. Emmanuel et de Rémi se sont maintenant lancés dans une chasse aux lézards pour se nourrir un peu. "Le relookeur est devenu un chasseur", philosophe Emmanuel.

21h32. En chemin, Laurence et Eléonore ramassent de la laine de lama et du bois en prévision du feu prévu ce soir. Emmanuel et Rémi, deuxièmes de la course, ont déjà gravi cinq cols, mais le novice a de plus en plus de mal à avancer. Arrivés en haut d'un nouveau sommet, les deux hommes prennent quelques minutes pour admirer la vue magnifique.

"On se connaissait pas il y a un mois et là on fait des feux de bouses ensemble"

21h45. Fin du premier jour de course. Adrien et Laura sont premiers ; Laurence et Eléonore sont bonnes dernières. Pour éviter l'hypothermie et donc la mort, les binômes se sont vu octroyer par la production une tente. Adrien, l'ancien chasseur alpin, part à la recherche de crottes pour essayer de faire du feu. "La survie c'est le fait de se débrouiller et de trouver ce qu'il y a autour de nous", relativise-t-il devant la mannequin frigorifiée. "On se connaissait pas il y a un mois et là on fait des feux de bouses ensemble", s'amuse l'expert.

21h48. Eléonore profite du feu pour impliquer sa partenaire Laurence, très contente de mettre la main à la patte, ce qu'elle ne pouvait pas faire du temps de Willy. Dans l'euphorie du moment, les deux femmes entonnent "Allumer le feu" de Johnny Hallyday et s'imaginent dans un salon de thé. Tout un poème.

21h53. Le moment tant redouté par Emmanuel est arrivé : il faut manger les lézards attrapés un peu plus tôt. Alors qu'ils sont brûlés vifs, le coiffeur s'étonne de les voir encore bouger. "C'est les nerfs !", le rassure Rémi. Emmanuel se force à manger et ne trouve pas ce plat improvisé si mauvais que ça. "Plus j'avance dans ce biotope, plus je me sens fort", affirme le novice, qui se verrait bien gagner la finale. Pour tout le monde, c'est la dernière nuit d'aventure, l'heure est donc au bilan et chacun mesure le chemin parcouru. Rémi fond en larmes quand Emmanuel lui dit qu'il est selon lui "le meilleur" expert. Quelle est la part de fatigue nerveuse et la part d'émotion dans cette séquence ? On ne le saura jamais.

"Mentalement, physiquement, ça va être ignoble"

21h56. Deuxième et déjà dernier jour de course. Le départ n'a pas encore été lancé mais Rémi l'expert se plaint de violentes douleurs dans les jambes. De plus, il n'a pas fermé l'oeil de la nuit. "Mentalement, physiquement, ça va être ignoble", s'imagine-t-il, sans doute saisi par le redouté mal aigu des montagnes.

21h53. "Pour les aventuriers, ces derniers kilomètres vont être les plus durs qu'ils n'ont jamais fait", prévient la voix off. Le ton est donné ; le départ de la course aussi. Rémi souffre à présent d'un violent mal de crâne et peine à avancer. Il finit par s'arrêter pour tenter de récupérer.

22h. Laurence et Elénore sont prises dans un épais brouillard et ont le plus grand mal à se repérer. Sans le savoir, le binôme attaque l'ascension du sommet le plus dangereux, ce qui leur fait perdre un temps précieux. L'espoir pour elles de se qualifier pour l'épreuve finale s'amenuise peu à peu.

22h06. Laura et Adrien se rendent compte qu'un nouveau col avec plus de 600 m de dénivelé les attend avant l'arrivée. Difficile de rester optimiste dans ces circonstances.

22h10. Plus que trois kilomètres avant d'atteindre le centre du cercle. Laurence et Eléonore sont trop loin pour espérer regagner la tête de la course.

22h16. Laura et Adrien plantent leur couteau, signe de leur victoire. Ils sont qualifiés pour l'épreuve finale, ce qui leur octroie le droit de choisir le binôme qu'ils affronteront, avec 50.000 euros à la clé. Vont-ils faire le choix du fair play avec leurs adversaires directs, Emmanuel et Rémi ou celui de la facilité, en optant pour Laurence et Eléonore ?

22h24. Le choix de Laura et Adrien se porte sur Emmanuel et Rémi. Nous aurons donc droit à une finale équilibrée. Laurence, déçue, pleure de nouveau. "Je voulais tellement aller en finale ! C'est comme arriver au pied du podium. On peut même pas montrer ce qu'on vaut...", se plaint la quinquagénaire. Qu'elle se rassure, les téléspectateurs se sont déjà fait leur petite idée.

22h28. L'ultime épreuve se déroule en trois parties. D'abord un labyrinthe de plots, où chacun va devoir faire preuve de coordination. Pour chaque duo, il n'existe qu'un chemin pour rejoindre l'arrivée en plaçant le mieux possible une planche en bois à l'aide de laquelle il faut avancer. Laura et Adrien sont les premiers à sortir du labyrinthe.

22h35. Place pour eux à la deuxième partie. Il faut récupérer quatre rondins en bois dans une eau glaciale à seulement 2°C. Le rondin le plus loin se situe à 30 m du rivage et le manque d'oxygène accroît la difficulté. Alors que Laura ramène son premier rondin, Emmanuel et Rémi les rejoignent.

"Plus il y a de l'adversité, plus je me transcende"

22h43. La situation devient de plus en plus compliquée pour les novices, qui peinent à ramener leur rondin. Adrien et Rémi, au coude-à-coude, se lancent dans la quête du dernier morceau de bois. "Plus ça devient dur, plus il y a de l'adversité, plus je me transcende", explique Adrien.

22h55. Dernière étape : trouver un drapeau caché dans un périmètre de 800 m2 (l'équivalent d'un terrain de football) et le hisser en haut d'un mât. Laura et Rémi s'élancent de nouveau les premiers. Emmanuel et Rémi leur emboîtent le pas avec trois minutes de retard. Pour meubler, la production nous propose de nouveau des images d'archives des candidats.

Une belle revanche pour Emmanuel

23h02. Contre toute attente et malgré leur retard, Rémi trouve le drapeau. Avec Rémi, il s'élance vers le mât. Les vainqueurs de la première édition de "Wild : La couse de survie" sont donc Emmanuel le coiffeur relookeur et Rémi l'expert en survie. "Je me rappelle la première fois où on était 14 et que personne n'a pris Emmanuel", se souvient Rémi, amer. C'est donc une belle revanche pour le novice. Tous deux se partagent la somme de 50.000 euros à laquelle s'ajoutent les primes de 10.000 euros remportées individuellement par Rémi et de 5.000 euros pour Emmanuel. Pour Laura et Adrien, c'est la déception. Ils se consolent en disant qu'ils font de bons deuxièmes.

Le debriefing de la finale de "Wild : La course de survie" :
- Quelle torpeur ! Cette finale était paradoxalement - et de loin - l'épisode le plus inintéressant faute de vrai enjeu, si ce n'est celui de connaître les vainqueurs. La faute à une mécanique de jeu paresseuse, avec pour seul fil rouge la survie.
- Parmi les six candidats encore présents, seul Emmanuel, par son côté attachant et sa capacité à surmonter les difficultés, présentait un intérêt. Quant à Laurence, la novice célibataire, on a fini par se rendre compte que le problème ne venait pas tant de Willy, son ancien binôme colérique, que d'elle. Ses larmes ont fini par agacer.
- Le peu d'action présent dans cet épisode a été pollué par un grand nombre d'images d'archives retraçant le parcours de chacun. Certes, il s'agissait d'une finale, mais n'est-ce pas plutôt le rôle dévolu à la deuxième partie de soirée que de retracer les meilleurs moments de l'aventure ?
- En matière d'épreuves, on pouvait là encore espérer mieux. Evoluer sur des plots, ramener des rondins (certes dans l'eau glacée) et chercher un drapeau, tout ça pour la coquette somme de 50.000 euros, c'est un peu surévalué.

Wild : La course de survie
Wild : La course de survie
Audiences : Bilan décevant pour "Wild" sur M6
"Wild, La course de survie", épisode 4 : "J'ai l'impression d'être bourré"
"Wild, La course de survie", épisode 3 : "Va pas tuer Stéphane non plus !"
Voir toute l'actualité sur Wild : La course de survie
Sur le même thème
l'info en continu
Attaque à Paris : Ali Baddou animera exceptionnellement "C à vous" en direct sur France 5
TV
Attaque à Paris : Ali Baddou animera exceptionnellement "C à vous" en direct sur...
Discours lors de la convention de la droite : Eric Zemmour condamné à 10.000 euros d'amende
Justice
Discours lors de la convention de la droite : Eric Zemmour condamné à 10.000 euros...
Europe 1 : L'équipe de "Culture Médias" confinée après un cas de Covid-19, les animateurs masqués à l'antenne
Radio
Europe 1 : L'équipe de "Culture Médias" confinée après un cas de Covid-19, les...
"TPMP : Elles refont la télé" : Hapsatou Sy à la tête d'un nouveau "Grand 8" dès aujourd'hui sur C8
Programme TV
"TPMP : Elles refont la télé" : Hapsatou Sy à la tête d'un nouveau "Grand 8" dès...
Bernard Arnault prend 5% du groupe Lagardère
Business
Bernard Arnault prend 5% du groupe Lagardère
Attaque à proximité des anciens locaux de "Charlie Hebdo" : Des personnes blessées à l'arme blanche
Attaque à proximité des anciens locaux de "Charlie Hebdo" : Des personnes blessées...
Vidéos Puremedias