"Zapping" / "Vu" : Canal+ perd son procès contre France Télévisions

Partager l'article
Vous lisez:
"Zapping" / "Vu" : Canal+ perd son procès contre France Télévisions
Canal+
Canal+ © DR
Le groupe de Maxime Saada réclamait 44 millions d'euros à France Télévisions.

Victoire du groupe audiovisuel public. Selon une information de "La Lettre A", Canal+ a été intégralement débouté par le tribunal de commerce de Paris dans son conflit avec France Télévisions, concernant l'émission de zapping, "Vu". Le groupe dirigé par Maxime Saada réclamait la somme de 44 millions d'euros de dommages au groupe présidé par Delphine Ernotte, pour réparer son préjudice financier, moral et d'image. Il avait justifié cette somme en expliquant avoir perdu trois années de recettes publicitaires.

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice
Radio
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline...

Canal+ condamnée par le tribunal de commerce

Ainsi, les juges ont considéré que les deux programmes présentaient de "nombreuses différences", mais que des similitudes étaient "naturelles" car il s'agit de deux émissions de zapping. Par ailleurs, la justice a estimé que Patrick Menais et ses collaborateurs ont quitté le groupe Canal+ sans être liés par une clause de non-concurrence. "Rien n'interdisait à France Télévisions de confier une émission à une équipe de salariés expérimentés disponibles sur le marché du travail", est-il écrit dans le jugement, que "La Lettre A" s'est procuré. En conclusion, la justice a condamné Canal+ à rembourser 35.000 euros de frais de procédure à France Télévisions. Toutefois, elle n'a pas condamné le groupe de Vincent Bolloré pour "procédure abusive" comme le demandait France Télévisions.

Pour rappel, en janvier 2017, Canal+ avait assigné France Télévisions en justice pour "reprise parasitaire" du "Zapping". En cause, le lancement au début de l'année 2017 de "Vu", un retour sur la journée télé de la veille signé Patrick Menais, ex-patron de la pastille de Canal+, remercié par Vincent Bolloré en 2016. En effet, en juin 2016, Canal+ avait annoncé la fin du "Zapping" après 27 ans d'existence. Le directeur général des antennes du groupe Gérald-Brice Viret avait estimé à l'époque qu'il n'y avait "pas de sens de faire la promotion des chaînes gratuites sur une chaîne cryptée" et que la plupart des chaînes proposaient elles même leur version du "Zapping".

Un bras de fer entre Vincent Bolloré et "Le Zapping"

Surtout, le choix de mettre un terme au programme de Patrick Menais est intervenu après une année de vives tensions entre les équipes de la pastille et la direction du groupe Canal+, ainsi que son actionnaire principal, Vincent Bolloré. Tout a commencé en octobre 2015 quand "Le Zapping" avait diffusé de nombreux extraits d'une enquête de "Pièces à conviction" sur France 3 sur le Crédit mutuel, enquête qui devait au préalable être diffusée dans "Spécial investigation" sur la chaîne cryptée et qui avait été censurée.

Depuis cette affaire, le bras de fer s'était durci. Régulièrement, l'équipe de Patrick Menais s'était ainsi payé Cyril Hanouna, l'animateur star de D8, et surtout Vincent Bolloré, en consacrant l'intégralité d'un "Zapping" en avril 2016 au numéro de "Complément d'enquête" diffusé sur France 2 la veille, autour des activités du milliardaire breton. Fin mai 2016, "Les Jours" révélaient que Patrick Menais, patron du "Zapping" et quatre de ses salariés, s'étaient présentés sur la liste CGT pour les élections professionnelles. Tous ont été élus, les rendant quasi-invirables pendant six mois, protégés par le droit du travail. Mais cela n'avait donc pas empêché Canal+ d'arrêter "Le Zapping".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
DansTonTube

Terrible... Il paraît même que Patrick Menais fait ses montages avec le couteau qu'il a entre les dents.



DansTonTube

Si j'ai bien compris il faudrait confier Vu à un producteur objectif et honnête de droite.



LeMoi

C’est vrai que sur France 2 c’était une version un peu plus courte qui passait, mais j’avoue que c’est plus de flemme d’aller le chercher sur internet que de le voir en direct à la tv sur une chaîne et à une heure où je regarde déjà la tv ^^



Saguilar

Ces escrocs de canal + qui ne payent plus de droits d'auteurs depuis plusieurs mois, des dizaines de millions d'euros non payés aux auteurs.



blt

Il est sur France 3 ,a 20h 05
Il a disparu de franceinfo aussi !
Sinon faut le regarder en replay
Entre celui de Paris Première et ceux des talk show , on voit plein d'images



arno2marcq

Je ne pense pas que l'idée du zapping leur appartienne. Evidemment ils ont droit de bosser ailleurs sinon.



DansTonTube

Ils l'ont viré de l'antenne en ajoutant que ce type de programme n'était plus ni bienvenu ni original.



LeMoi

Dommage que France TV ait tué Vu en l’éloignant de France 2 ou il y avait une meilleure visibilité...



A French is back

Et alors?



A French is back

Très bonne nouvelle. Longue vie au zapping Vu!



John Doeuf

Parfois les commentaires ici me sidèrent. Patrick Menais et son équipe se sont fait virés....Canal+ ne voulait plus du zapping...Donc faut pas se plaindre qu'ils aillent bosser ailleurs.



Texar

L’idée d’un zapping était historiquement celle de Canal, mais visiblement elle n’était pas déposée à l’INPI ou pas déposable... Ce concept est évidemment très original, dommage qu’il soit utilisé avec des arrières pensées politiques, ce qui était la marque de fabrique de “l’esprit Canal”...



Eyle Bay

Les sales types ne gagnent pas toujours. C’est rassurant.



arno2marcq

Parfois les décisions de justice me sidèrent. Vu est un pompage du Zapping même si France TV est assez intelligent pour changer le nom et l'habillage. C'est d'ailleurs toujours aussi orienté car repris par le même Patrick Menais, clairement de gauche, du Zapping de Canal.



Simsoland2

bien fait, dommage qu'une chaine ne puisse pas refaire les guignols par contre



guilem2

Saada humainement faudra un jour parler d'a quel point il est méprisable d'accepter tout ce qu'il accepte.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 décembre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 décembre 2019
"Chef contre chef" : Cyril Lignac et Jean-François Piège s'affrontent le 12 décembre sur M6
Programme TV
"Chef contre chef" : Cyril Lignac et Jean-François Piège s'affrontent le 12...
"Platane" : La saison "Tree" arrive le 9 décembre sur Canal+
Programme TV
"Platane" : La saison "Tree" arrive le 9 décembre sur Canal+
Lumni : L'audiovisuel public présente sa nouvelle plateforme éducative
TV
Lumni : L'audiovisuel public présente sa nouvelle plateforme éducative
"Le Seigneur des Anneaux" : La série renouvelée par Amazon pour une saison 2
Séries
"Le Seigneur des Anneaux" : La série renouvelée par Amazon pour une saison 2
Laure Killing ("Demain nous appartient", "Nina") est morte
TV
Laure Killing ("Demain nous appartient", "Nina") est morte
Vidéos Puremedias