Arnaud Lagardère : "Je suis très triste et déçu des résultats d'Europe 1"

Partager l'article
Vous lisez:
Arnaud Lagardère : "Je suis très triste et déçu des résultats d'Europe 1"
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Arnaud Lagardère
Arnaud Lagardère © Abaca
Le président d'Europe 1 a commenté l'état de sa station lors de l'AG du groupe Lagardère aujourd'hui.

Et revoilà Arnaud Lagardère. Après des semaines de silence et le vote d'une motion de défiance contre lui par les salariés d'Europe 1, le président de la station bleue est enfin réapparu aujourd'hui, à l'occasion de l'Assemblée générale du groupe Lagardère.

À lire aussi
"Cette fois, c'est vraiment la dernière" : Charline Vanhoenacker annonce la fin de son émission "Le grand dimanche soir" après une seule saison sur France Inter
Radio
"Cette fois, c'est vraiment la dernière" : Charline Vanhoenacker annonce la fin de...
RTL : À 94 ans, Philippe Bouvard révèle qu'il va prendre sa retraite en janvier 2025
Radio
RTL : À 94 ans, Philippe Bouvard révèle qu'il va prendre sa retraite en janvier...
"Il faut qu'ils disent qu'ils sont contre les extrêmes ou bien ils se taisent" : Cyril Hanouna attaque Corinne Masiero et Malik Bentalha après leurs propos contre le RN
Radio
"Il faut qu'ils disent qu'ils sont contre les extrêmes ou bien ils se taisent" :...

Laurent Guimier en sursis

Réaffirmant une nouvelle fois qu'Europe 1 ne serait pas vendu, Arnaud Lagardère a rappelé son attachement à la radio de la rue des Cévennes, pour des "raisons sentimentales" comme "économiques". L'homme d'affaires de 58 ans a ensuite souligné que son arrivée à la présidence de la radio en avril 2017 avait pour but de montrer qu'il ne "laisserait pas tomber cette maison". "On la redressera ! Je la redresserai ! Et j'espère qu'un jour, le plus tôt possible, on se retrouvera et on parlera sur des chiffres qui seront évidemment assez différents", a-t-il lancé aux actionnaires. Evoquant Frédéric Schlesinger, l'ex-patron d'Europe 1 remercié l'année dernière dès le mois d'avril, Arnaud Lagardère a assuré qu'il se "laissait un peu plus de temps" pour "voir les répercussions de la grille de Laurent Guimier", l'actuel dirigeant de la radio que la rumeur annonce sur le départ depuis plusieurs semaines.

Lors de cette AG, Arnaud Lagardère a aussi salué les salariés d'Europe 1, annonçant qu'il rencontrerait prochainement leurs syndicats. "J'ai noté évidemment qu'il y avait un certain émoi au sein des personnes qui travaillent sur Europe 1. J'ai le même concernant les audiences. Moi aussi, je ne suis pas content des audiences. Ca me rend d'autant plus déterminé (...) Je crois que j'ai une forme de solution - et je vais évidemment en parler à Laurent Guimier - sur le fond, la grille d'Europe 1, la qualité", a-t-il expliqué de manière énigmatique. "Je suis aussi triste que vous mais pas du tout abattu", a-t-il ensuite conclu, se disant "déçu" par les résultats de la station, mais pas du tout "défaitiste", et même "optimiste".

"Bravo à France Inter !"

Répondant enfin à une question d'un actionnaire sur le succès de France Inter et sur le fait que la station publique était dirigée par des femmes, Arnaud Lagardère a tenu à féliciter son concurrent, devenue la radio leader devant RTL lors de la dernière vague d'audiences en avril. "Bravo à France Inter ! Je ne sais pas s'ils vont garder longtemps cette avance sur RTL et les autres mais bravo. Ils sont premiers, ils le méritent. On devrait tous d'ailleurs être heureux parce qu'on est tous quelque part un peu actionnaire de France Inter. C'est de l'argent public qui est placé", a confié Arnaud Lagardère.

"Que ce soit des femmes à la tête de France Inter, je ne suis pas surpris", a-t-il continué à propos de la station dirigée par Laurence Bloch. "Surtout ces femmes-là ont un talent absolument inouï, et c'est vrai que j'aurais rêvé qu'elles soient aussi chez nous. Ce n'est pas possible. Elles sont là. Elles y sont très heureuses et je pense qu'elles vont faire encore un long chemin", a-t-il finalement regretté.

Arnaud Lagardère
Arnaud Lagardère
Mis en examen, Arnaud Lagardère contraint de quitter de son poste de PDG du groupe Lagardère
En dépit de la grève au "JDD", Arnaud Lagardère confie à Geoffroy Lejeune la direction de la rédaction dès le 1er août 2023
Arnaud Lagardère : "Si mon nom disparaît au profit de Vincent Bolloré, j'en serai heureux"
Face à Vivendi, Arnaud Lagardère veut préserver l'autonomie de son pôle radios (Europe 1, Virgin, RFM)
Voir toute l'actualité sur Arnaud Lagardère
Autour de Arnaud Lagardère
l'info en continu
"Est-ce que c'est raciste ?" : Marine Le Pen réagit à un reportage d'"Envoyé spécial", une émission "ultra-politisée à l'extrême gauche"
TV
"Est-ce que c'est raciste ?" : Marine Le Pen réagit à un reportage d'"Envoyé...
"J'ai fait une crise d'angoisse" : Agustín Galiana, gagnant de "Mask Singer" 2024, se confie sur ses "débuts très compliqués" sous le costume de l'Hippopotame
TV
"J'ai fait une crise d'angoisse" : Agustín Galiana, gagnant de "Mask Singer" 2024,...
France 2 déprogramme en urgence son prime de jeudi pour un "Débat décisif" entre Jordan Bardella, Gabriel Attal et Olivier Faure
Déprogrammation
France 2 déprogramme en urgence son prime de jeudi pour un "Débat décisif" entre...
Législatives : Nagui, Sonia Rolland, Gilles Lellouche... 800 professionnels de la culture se mobilisent contre le Rassemblement national dans "Le Monde"
Presse
Législatives : Nagui, Sonia Rolland, Gilles Lellouche... 800 professionnels de la...
"Cette fois, c'est vraiment la dernière" : Charline Vanhoenacker annonce la fin de son émission "Le grand dimanche soir" après une seule saison sur France Inter
Radio
"Cette fois, c'est vraiment la dernière" : Charline Vanhoenacker annonce la fin de...
Audiences dimanche : "En bande organisée" à son plus bas pour sa dernière sur France 2, nouveau record de saison pour "En société" sur France 5
Audiences
Audiences dimanche : "En bande organisée" à son plus bas pour sa dernière sur...