Attentats du 13 novembre 2015 : franceinfo présente ses excuses après une série de tweets inappropriés

Partager l'article
Vous lisez:
Attentats du 13 novembre 2015 : franceinfo présente ses excuses après une série de tweets inappropriés
Bande-annonce du documentaire " Fluctuat Nec Mergitur" © Netflix
Le média voulait faire revivre en temps réel les attentats parisiens à ses abonnés sur Twitter.

Un sujet hautement sensible. Vendredi, la France commémorait les attentats survenus cinq ans plus tôt à Saint-Denis et à Paris dans la soirée du 13 novembre 2015 et qui ont coûté la vie à 130 personnes et fait 350 blessés, dont nombre d'entre eux resteront traumatisés à vie. Pour marquer ce triste anniversaire, franceinfo plus, le compte Twitter de la chaîne d'information et station de radio publique consacré au décryptage, a fait un choix décrié. Celui de faire revivre cette soirée en temps réel à ses abonnés en postant des tweets pour rappeler les faits majeurs. Exemple, avec un tweet dans lequel on pouvait lire : "21h16 : première explosion au Stade de France. Un mort".

À lire aussi
Facebook : Le bannissement de Donald Trump confirmé, Mark Zuckerberg rappelé à l'ordre
Internet
Facebook : Le bannissement de Donald Trump confirmé, Mark Zuckerberg rappelé à...
Audiences Youtube : Qui de Squeezie, Just Riadh, Joyca ou Juju Fitcats arrive en tête ?
Internet
Audiences Youtube : Qui de Squeezie, Just Riadh, Joyca ou Juju Fitcats arrive en...
Audiences Youtube : Qui de Squeezie, McFly et Carlito, Michou ou Tibo InShape arrive en tête ?
Internet
Audiences Youtube : Qui de Squeezie, McFly et Carlito, Michou ou Tibo InShape...

"Nous voulions commémorer ce soir les attentats du 13 novembre 2015"

Un choix éditorial pointé du doigt sur les réseaux sociaux par de nombreux utilisateurs qui ont jugé cette démarche malvenue. Ce qui a conduit franceinfo à supprimer ses tweets peu après et à présenter ses excuses. "Nous voulions commémorer ce soir les attentats du 13 novembre 2015 en rappelant les faits dans une série de tweets. Leur rédaction était inappropriée. Nous avons décidé de les supprimer. Nous présentons nos excuses à nos lecteurs", a-t-on pu lire dans un message posté à 21h53 vendredi soir.

Dans un registre plus consensuel, Bangumi, la société de production à l'origine de "Quotidien" sur TMC, a fait le choix de mettre en ligne dès jeudi soir sur Facebook l'émission spéciale du "Petit journal" de Canal+ qui avait été consacrée aux attentats le 16 novembre 2015 sur Canal+.

l'info en continu
Le nageur paralympique Théo Curin devient chroniqueur sur Virgin Radio dès aujourd'hui
Radio
Le nageur paralympique Théo Curin devient chroniqueur sur Virgin Radio dès...
"Les femmes de France Inter" : Des voix féminines se plaignent de leur absence d'un article de "Marie Claire"
Radio
"Les femmes de France Inter" : Des voix féminines se plaignent de leur absence...
Agissements sexistes : "Télérama" condamné par les prud'hommes pour le licenciement abusif d'un journaliste
Presse
Agissements sexistes : "Télérama" condamné par les prud'hommes pour le...
Le journaliste français Olivier Dubois enlevé au Mali le 8 avril dernier
Le journaliste français Olivier Dubois enlevé au Mali le 8 avril dernier
Bruno Henriquet (ex-Fremantle) nommé à la tête de Warner France ("Affaire conclue")
TV
Bruno Henriquet (ex-Fremantle) nommé à la tête de Warner France ("Affaire...
"20 ans de la Star Academy" : TF1 célèbre l'anniversaire de sa télé-réalité le samedi 22 mai
Programme TV
"20 ans de la Star Academy" : TF1 célèbre l'anniversaire de sa télé-réalité le...
Vidéos Puremedias