Audiences mai : TF1 leader en baisse, France 3 sous les 9% de PDA, M6 souffre, TMC distance C8

Partager l'article
Vous lisez:
Audiences mai : TF1 leader en baisse, France 3 sous les 9% de PDA, M6 souffre, TMC distance C8
"Manifest" sur TF1
"Manifest" sur TF1 © Craig Blankenhorn/NBC Photographe : NBC
TF1 tombe à 19,1% de PDA, devant France 2, France 3 et M6.

La Une en baisse. En mai, TF1 affiche une part d'audience moyenne de 19,1%, soit un recul de 0,5 point sur un an - la plus forte toutes chaînes confondues - et de 0,1 point sur un mois. Toujours leader sur les individus de quatre ans et plus, la chaîne privée signe néanmoins sa plus faible performance historique pour un mois de mai. Sur la cible commerciale, la chaîne est stable sur un an avec une part de marché de 22,4% sur les femmes responsables des achats de moins de cinquante ans. La Une est ainsi largement leader sur cette cible, creusant l'écart avec son principal concurrent, M6.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux gendarmes
TV
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux...

En prime time, TF1 doit principalement assumer le décrochage de "The Voice". Au cours du mois, le divertissement phare du samedi soir a signé à plusieurs reprises ses plus faibles performances historiques, passant même sous les 15% de part d'audience il y a deux jours, face à la Ligue des champions. En soirée en mai, la Une a cependant pu compter sur la meilleure résistance de "Koh-Lanta", dont la saison en cours reste très puissante sur la cible commerciale, tout comme "Grey's anatomy" le mercredi soir. Au rayon des séries, TF1 a surtout pu capitaliser en mai sur le carton de "Manifest", dont le lancement le 14 mai a attiré 5,45 millions de curieux (25,4% 4+, 41,0% FRDA-50), en audience veille. A cela s'ajoute le retour d'"Alice Nevers", sans oublier une programmation cinéma performante le dimanche soir, avec notamment les cartons de "Bienvenue chez les Ch'tis" et "Sully".

Du côté du fond de grille, TF1 a pu s'appuyer sur ses points forts, avec une information toujours en forme et un "Demain nous appartient" en grande forme en access. Le feuilleton quotidien de la Une a notamment signé son record de saison en part d'audience au mois de mai. Juste avant, les performances de "Qui veut gagner des millions ?", de retour en quotidienne ce mois-ci, sont plus modestes, avec notamment une faiblesse récurrente sur la cible commerciale.

France 3 passe sous la barre des 9%

France 2 suit avec une part d'audience globale en mai de 13,6%, en légère baisse de 0,1 point sur un an, comme sur un mois. La chaîne continue de profiter du succès de ses journées avec notamment un nouveau record historique pour "Ca commence aujourd'hui". Moins réjouissant, le tassement ce mois-ci des audiences de "N'oubliez-pas les paroles" en access, au plus bas cette saison en part d'audience le 28 mai dernier (14,5% de PDA). En prime time, France 2 a en revanche brillé une nouvelle fois grâce à l'Eurovision (30,2% de PDA en audience veille), la saison 5 de "Candice Renoir", les fictions "L'enfant que je n'attendais pas" et "Meurtres au paradis", sans oublier les derniers numéros des "Années bonheur" et du "Plus grand cabaret du monde". Au rayon déceptions, on citera notamment le prime "A table !", les soirées de "Envoyé spécial", le deuxième débat des européennes, mais aussi le téléfilm "Brûlez Molière" ou le film "Juste la fin du monde".

Devançant toujours M6, France 3 passe pour sa part sous la barre des 9% de part d'audience en mai, avec 8,9%, en repli de 0,2 point sur un an et 0,3 point sur un mois. Outre la solidité de son fond de grille, la chaîne publique a pu une nouvelle fois compter sur la puissance de son offre de fictions avec notamment les cartons de "Capitaine Marleau", les succès de "Roches noires", "Le voyageur", "Meurtres à Sarlat", sans oublier la série "Crimes parfaits". Ce mois-ci aura aussi été marqué en prime time par l'atterrissage raté de "Un jour, un destin" sur France 3 et le lancement correct des "Enfants de la musique chantent..." le vendredi, un nouveau divertissement incarné par Bruno Guillon et André Manoukian.

M6 au plus bas sur la cible commerciale depuis 26 ans

M6 reste au pied du podium à 8,7%, en recul de 0,2 point sur un an comme sur un mois, au plus bas cette année. Le tassement sur la cible commerciale est plus marqué avec une baisse de 0,3 point, à 13,6% de part de marché FRDA-50, au plus bas depuis 26 ans. Alors que son organigramme vient d'être revu, M6 continue de souffrir en access en mai avec les performances décevantes de "Chasseurs d'appart'" et le lancement particulièrement compliqué de "Mon invention vaut de l'or". En journée, M6 peut encore s'appuyer sur "Scènes de ménages" et sur ses rendez-vous d'information, en semaine comme le week-end.

En soirée, la Six a aussi pu compter sur le succès de ses marques historiques, qu'il s'agisse du prime de "E=M6" ou de la fin de la saison 10 de "Top Chef". Ses magazines d'info, notamment "Zone interdite", ont eux aussi bien fonctionné en ce printemps. Cela a en revanche été plus compliqué pour sa série "Mac Gyver" le samedi, mais aussi pour "Together, tous avec moi", un divertissement déprogrammé dès le début du mois de mai.

Côté TNT, France 5 domine encore et toujours à 3,6% d'audience, parfaitement stable sur un an, en hausse de 0,1 point sur un mois. Toujours portée par son access à succès composé de "C dans l'air" et "C à vous", la chaîne publique a été puissante en prime time le week-end avec "La maison France 5" le vendredi, "Echappées belles" le samedi, et ses documentaires du dimanche, dont deux ont passé la barre du million de téléspectateurs.

TMC distance C8, L'Equipe au plus haut cette saison

Derrière, TMC s'impose avec 3,4% de part d'audience en moyenne, en progression de 0,3 point sur un an et sur un mois. En mai, la petite soeur de TF1 est aussi particulièrement en forme sur la cible commerciale avec une part de marché de 4,9% (+0,4 point sur un an). Toujours portée par "Quotidien" en access, TMC a aussi dégainé en prime time une programmation cinéma particulièrement agressive avec notamment la diffusion des sagas "Harry Potter", "Les visiteurs" et "Expendables", toutes au-dessus du million de téléspectateurs. Le match France/Bolivie a aussi permis à la chaîne de signer un carton d'audience, qui compte dans la mesure de Médiamétrie.

Face à une telle armada, C8 est logiquement distancée, après avoir fait jeu égal avec sa rivale en avril. La chaîne du groupe Canal+ affiche ainsi 3,0% de part d'audience au mois de mai, en repli de 0,3 point sur un an (-0,1 sur un mois). Côté ménagères, C8 affiche une part de marché de 3,4%, en baisse de 0,1 point. La chaîne a notamment pâti cette année de la perte de la finale de la Ligue des champions, partie sur BFMTV. Il s'agissait là de l'un des gros pourvoyeurs d'audience de C8 en mai les années passées. En prime, C8 a cependant pu capitaliser sur le carton du documentaire sur Christian Quesada, mais aussi les succès de "Enquête sous haute tension", le magazine de Carole Rousseau, de "Enquêtes paranormales" et de "La télé des bodin's".

RMC Découverte atteint quant à elle 2,3% de PDA en mai, en repli de 0,1 point sur un an mais en progression de 0,2 point sur un mois. La chaîne du groupe Altice a signé son record historique sur une journée à 3,1% de PDA le vendredi 31 mai. A noter aussi la bonne santé de TF1 Films et Séries, stable à 1,7% de part d'audience, avec une part de marché FRDA-50 en hausse de 0,4 point, à 2,7%. Portée une nouvelle fois par le Giro, la chaîne L'Equipe affiche une part d'audience de 1,6%, soit sa meilleure performance depuis le début de la saison. La chaîne du groupe Amaury est stable sur un an, et en hausse de 0,4 point sur un mois, à l'inverse de Gulli, en repli de 0,3 point sur un an comme et de 0,2 point sur un mois.

Pas d'effet "Européennes" pour BFMTV, LCI au point d'audience

Côté information, alors que BFMTV est stable sur un an à 2,3%, malgré les élections européennes et la finale de la Ligue des champions, LCI affiche pour sa part 1,0% de PDA, stagnant sur un mois mais gagnant 0,4 point par rapport à l'année précédente - la plus forte hausse toutes chaînes confondues - pour réaliser sa meilleure performance historique pour un mois de mai. Pour CNews, la hausse est moindre avec +0,2 point sur un an, à 0,8% de PDA, tandis que Franceinfo est à 0,5% (+0,1 point par rapport à mai 2018).

Au niveau des groupes, la hiérarchie reste inchangée avec un leadership de France Télévisions. M6 accuse pour sa part le plus fort repli, tandis que le groupe NRJ affiche la plus importante progression.

Les audiences du mois de mai 2019

Mon image

l'info en continu
Mathieu Kassovitz va adapter "La Haine" en comédie musicale
Cinéma
Mathieu Kassovitz va adapter "La Haine" en comédie musicale
Interview de Juan Branco par Apolline de Malherbe sur BFMTV : "Aucun manquement" pour le CSA
TV
Interview de Juan Branco par Apolline de Malherbe sur BFMTV : "Aucun manquement"...
"Fort Boyard" : Inquiète pour l'avenir du jeu, Alexia Laroche-Joubert lance un appel au gouvernement
TV
"Fort Boyard" : Inquiète pour l'avenir du jeu, Alexia Laroche-Joubert lance un...
"Je vous quitterai le coeur brisé" : Jean-Jacques Bourdin évoque son départ de RMC à l'antenne
TV
"Je vous quitterai le coeur brisé" : Jean-Jacques Bourdin évoque son départ de RMC...
"13 Reasons Why" : La 4e et dernière saison en ligne aujourd'hui sur Netflix
Netflix
"13 Reasons Why" : La 4e et dernière saison en ligne aujourd'hui sur Netflix
"Pop Show", Stéphane Bern, théâtre... : Ce qui vous attend cet été sur France Télé
TV
"Pop Show", Stéphane Bern, théâtre... : Ce qui vous attend cet été sur France...
Vidéos Puremedias