Camille Abily (#FemmesDeFoot) : "Je me retrouve sur TF1 comme dans l'ambiance d'un vestiaire"

Partager l'article
Vous lisez:
Camille Abily (#FemmesDeFoot) : "Je me retrouve sur TF1 comme dans l'ambiance d'un vestiaire"
Camille Abily
Camille Abily © TF1
A l'occasion de la Coupe du monde de football féminine qui se déroulera en France, la consultante des groupes TF1 et M6 s'est confiée à puremedias.com.

Les femmes et le sport sont à l'honneur sur puremedias.com. A l'occasion de la Coupe du monde de football féminine en France du 7 juin au 7 juillet, les personnalités féminines de l'univers du ballon rond se confient pour notre opération #FemmesDeFoot sur le tournoi international de football et sur leurs actualités à la télévision. Ainsi, Camille Abily, consultante pour les groupes TF1 et M6 et ancienne joueuse de l'équipe de France, a répondu à notre sollicitation.

À lire aussi
"Danse avec les stars" 2019 : Les 10 candidats de la saison 10
TV
"Danse avec les stars" 2019 : Les 10 candidats de la saison 10
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...

Propos recueillis par Florian Guadalupe. Entretien réalisé le 16 mai.

Partie Coupe du monde de football féminine

Que représente le football féminin pour vous ?
Que ce soit joué par les garçons ou par les filles, ça reste du foot. A partir de ce moment, ça représente pour moi du plaisir et du spectacle. Quand on pratique ce sport, qu'on soit un garçon ou une fille, on ressent les mêmes émotions.

Quelle sera la surprise de cette Coupe du monde féminine ?
C'est déjà une belle surprise de voir autant d'engouement avant la compétition. Les stades seront pleins. Je pense que les Français vont vraiment s'attacher aux Bleues. Ils répondront présent dans les stades. Ceux qui n'en auront pas la possibilité seront derrière leur écran à fond pour soutenir l'équipe de France.

Ils ont dit
"L'équipe de France a les capacités de gagner la Coupe du monde."
Camille Abily

Quelle joueuse fera la Une des médias cet été ?
Eugénie Le Sommer risque de la faire régulièrement. C'est une buteuse. Ce sont souvent les joueuses offensives qui sont mises en avant. Elle délivrera la France à plusieurs reprises.

L'Equipe de France peut-elle remporter la compétition ?
Oui. C'est une équipe qui a beaucoup de talent. En matchs de préparation, elle montre de très belles choses. Elle est capable de jouer avec différents styles de jeu. Avec ces atouts-là, l'équipe de France a les capacités de gagner la Coupe du monde.

Quel sport féminin devrait être beaucoup plus diffusé à la télévision ?
Le basket et le hand. Pour le football, ça commence à être de plus en plus médiatisé. Quand je vois les basketteuses de Lyon en finale du championnat de France et que ce match n'est pas proposé sur une chaîne gratuite, je trouve ça dommage.

Partie médias

Ils ont dit
"Je pense que ça fera évoluer et changer les mentalités."
Camille Abily

Quel sera votre rôle au sein du groupe TF1 pendant la Coupe du monde féminine ?
Je serai consultante au bord du terrain pour les matchs de l'équipe de France. Je ferai également une pastille avec Elodie Thomis avec des interviews des Bleues. Cette séquence sera à chaque fois une surprise. Elle sera proposée dans "Le Mag" de Denis Brogniart ou dans "Téléfoot", pour apprendre à connaître les joueuses de l'équipe de France.

Ces interviews vont-elles ensuite faire l'objet d'un documentaire sur les antennes du groupe TF1 ou sur le numérique ?
Je ne sais pas encore. Ce qui est sûr, c'est qu'on aura pas mal de rushs. Je pense que dans un format de best of, ça peut être quelque chose de sympa.

Avec ce dispositif, est-ce que le défi sera aussi de convertir le public au football féminin ?
Bien sûr. Le fait d'avoir ce dispositif, il y aura une très forte visibilité pour le football féminin. Forcément, il y aura des gens qui n'auront pas l'habitude de suivre le foot féminin qui vont au moins s'y intéresser. Est-ce qu'ils resteront ? Je ne sais pas. En tout cas, ils auront la possibilité de regarder. C'est aussi important de découvrir les joueuses de l'équipe de France. Ils vont certainement s'attacher à ces joueuses-là. Je pense que ça fera évoluer et changer les mentalités. Même si on est sur la bonne voie, tout n'est pas gagné.

Est-ce que cette Coupe du monde, avec justement cet important dispositif, peut être un tournant pour l'ensemble du sport féminin à la télévision ?
J'espère ! Il ne faut pas que ce soit quelque chose d'éphémère. Il faut que ça perdure. C'est ça le plus important. Je sais que ça va être compliqué. Peut-être que si l'équipe de France de football a l'honneur d'être championne du monde, ça va perdurer. Pour les autres sports, il faudra des résultats. Après, le football reste un sport à part. C'est le sport le plus populaire dans le monde.

Ils ont dit
"Denis Balbir respecte beaucoup ce que je fais et ce que font les femmes en général."
Camille Abily

Cette saison, vous étiez également aux commentaires de matchs sur W9. Quel bilan tirez-vous de cette expérience ?
Que du positif. Je prends beaucoup de plaisir à commenter les matchs de l'équipe de France féminine. Ces dernières années, elle a vraiment été performante. C'est toujours plus facile de commenter quand on suit des matchs de qualité. En tout cas, je suis très contente de pouvoir suivre cette équipe de France jusqu'à la Coupe du monde. Je suis aussi très heureuse de pouvoir promouvoir mon sport. Je le connais plus que bien.

Vous avez commenté les matchs de football avec Denis Balbir. Finalement, avez-vous réussi à lui prouver qu'une femme pouvait commenter des matchs de foot ?
Oui ! Après, ses propos ont été mal interprétés. Ce n'est pas ce qu'il avait voulu dire. Surtout que moi, j'ai une voix aiguë. (rires) Il respecte beaucoup ce que je fais et ce que font les femmes en général. Il n'y a pas de souci par rapport à ça.

Aviez-vous prévu de devenir consultante à la fin de votre carrière de footballeuse ?
Non, je ne l'avais pas anticipé. Après, on m'a toujours dit que j'étais une bonne cliente pour les journalistes. Mais je n'avais pas anticipé. Aujourd'hui, à côté, j'ai la chance de pouvoir travailler à l'Olympique Lyonnais. J'entraîne les jeunes. Mais je suis contente de pouvoir faire les deux. Ca me permet de continuer de suivre ce qui se fait le mieux au plus haut niveau. Puis là, commenter une Coupe du monde, c'est fantastique pour moi.

Ils ont dit
"Je continuerai à commenter les matchs de l'équipe de France sur W9 à la rentrée."
Camille Abily

Est-ce que ce monde des médias ressemble à ce que vous imaginiez quand vous étiez joueuse ?
Je ne sais pas. Je ne l'imaginais pas trop en fait. Sincèrement, je trouve que c'est un milieu sympa. Après, je ne suis pas tout le temps dans les médias. Après un mois de Coupe du monde, je pourrai peut-être en parler. A l'heure actuelle, ça me convient. Je n'ai pas de problèmes. Je suis dans un groupe sympa avec W9, et je sais qu'avec TF1, pour avoir rencontré Grégoire Margotton et Bixente Lizarazu, on va passer de bons moments. Je me retrouve comme dans l'ambiance d'un vestiaire. Ca chambre.

Question mercato : serez-vous toujours avec le groupe M6 à la rentrée ?
Oui, oui ! C'est ce qui est prévu. Ils m'ont libérée pour pouvoir faire la Coupe du monde. C'est très sympa de leur part. Ensuite, je continuerai à commenter les matchs de l'équipe de France sur W9.

Vous avez vos diplômes pour entraîner une équipe professionnelle. Pourriez-vous être entraîneure d'un club professionnel et à la fois consultante dans un média ?
On verra par l'avenir. Au bout d'un moment, je pense que ce sera incompatible. Je pense être plus vouée à une carrière d'entraîneure. Mais ça dépend. Si je n'ai pas de bonnes propositions, les médias, c'est bien aussi (rires).

A LIRE DANS LA COLLECTION #FEMMESDEFOOT :
- Candice Rolland : "Il faut arrêter de trop comparer le football masculin et féminin"
- Vanessa Le Moigne : "J'aimerais bien passer un cap maintenant"
- Estelle Denis : "Une femme peut très bien parler de football masculin"
- Marie Portolano : "C'était une grosse pression d'animer seule le 'Canal Sports Club'"
- Nathalie Iannetta : "Il y aura un avant et un après dans cette Coupe du monde"
- Céline Géraud (#FemmesDeFoot) : "Nous ne brossons pas les invités dans le sens du poil"
- Claire Arnoux : "Le foot féminin n'est pas encore médiatisé comme il le devrait"
- Charlotte Namura : "Le machisme dans le journalisme sportif existe et c'est une réalité"
- Carine Galli : "Le quotidien du journaliste n'est pas d'être sur un plateau de télévision"

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Ramzy Bedy

l'important est de s'en mettre plein les poches



Yvonne Pras

Et???



Spontex

https://uploads.disquscdn.c...



Yvonne Pras

Alors j'attends toujours votre photo, moi ! Vous le spécialiste des canons de beauté féminins! Je suis probablement la seule qui attend ça, mais j'assume! Si vous avez un physique de playboy vous ne risquez rien, après tout ! C'est sûr que dans le cas contraire.............



Yvonne Pras

Ce que vous dîtes est malheureusement valable pour tous les joueurs français! "Rolland-Garros", c'est comme l'Eurovision, c'est pas demain la veille qu'un français va le regagner!



Yvonne Pras

On s'en tape en fait que TF1 s'intéresse ou pas au foot féminin, la FFF s'en tape également(de savoir si TF1 s'intéresse ou pas à ce sport)! L'important c'est de lui offrir une vitrine, pour faire augmenter le nombre de licenciées, dans les clubs! En tout cas, une chose me paraît claire, le foot féminin ne vous intéresse pas! Du reste, moi je préfère le foot masculin, je regarderai uniquement les matchs de l'Equipe de France!



Yvonne Pras

Autant ça doit être sympa de travailler avec Grégoire Margotton et Bixente Lizarazu, autant avec Denis Balbir......................



Yvonne Pras

C'est bien beau de critiquer sans cesse le physique des nanas, mais vous, c'est quand qu'on voit votre tronche, sur ce site?



Yvonne Pras

Vous avez des preuves? Peut-être que vous teniez la chandelle?



xavier brunet

Non, seulement à la ménagère.



Freddy

Ces cons de chez tf1 ne vont pas nous faire croire une seconde qu'ils s'intéressent au foot féminin...



LeMoi

Le problème de Monfils c'est qu'il est capable du meilleur comme du pire... A voir s'il garde sa motivation sur la durée du tournoi...



knoelas

Parce que vos goûts sont les goûts de tout le monde?
Ca fera plaisir à ceux qui l'apprécient et qui vous liront! ^^



Spontex

Bah non, tu vois pas sa photo ou quoi.



Spontex

Très bon démarrage de Gael Monflis hier soir 6-0, 6-4, 6-1. Je pense que c'est le Français qui ira le plus dans ce RG 2019.



EiffelNord

Promotion canapé



comments powered by Disqus
l'info en continu
Paradiso : Le co-fondateur de Studio Bagel crée son studio de production de podcast
Internet
Paradiso : Le co-fondateur de Studio Bagel crée son studio de production de podcast
Youtube France : Le nombre de vidéos vues en forte hausse au premier semestre 2019
Internet
Youtube France : Le nombre de vidéos vues en forte hausse au premier semestre 2019
"Les Sauvages" : Canal+ lance sa nouvelle création originale avec Marina Foïs et Roschdy Zem ce soir
Programme TV
"Les Sauvages" : Canal+ lance sa nouvelle création originale avec Marina Foïs et...
Laurence Haïm s'excuse après avoir annoncé par erreur la mort de Clint Eastwood
TV
Laurence Haïm s'excuse après avoir annoncé par erreur la mort de Clint Eastwood
Pancarte "Macron dégage" retouchée : France Télévisions mis en demeure par le CSA
TV
Pancarte "Macron dégage" retouchée : France Télévisions mis en demeure par le CSA
E-sport : Plus de 3,5 millions d'euros de dons récoltés par des streamers français ce week-end
Internet
E-sport : Plus de 3,5 millions d'euros de dons récoltés par des streamers français...
Vidéos Puremedias