CNN gagne son procès contre la Maison Blanche, Jim Acosta récupère son accréditation

Partager l'article
Vous lisez:
CNN gagne son procès contre la Maison Blanche, Jim Acosta récupère son accréditation
Donald Trump face à Jim Acosta
Donald Trump face à Jim Acosta © Abaca
Le journaliste avait perdu son accréditation après un échange houleux avec Donald Trump.

La justice a donné raison à la chaîne américaine. Ce vendredi, un juge fédéral de Washington a donné son verdict concernant le conflit entre la chaîne d'information CNN et la Maison Blanche. Le mercredi 7 novembre dernier, Jim Acosta, correspondant de la Maison Blanche pour CNN, avait eu un échange houleux avec le président des Etats-Unis dans la foulée des élections de mi-mandat. Le journaliste avait interrogé le dirigeant américain Donald Trump qui avait fini par s'énerver à la suite d'une question portant sur les migrants d'Amérique centrale se dirigeant vers la frontière américaine. Dès le lendemain, la Maison Blanche avait annoncé le retrait de l'accréditation de Jim Acosta, une sanction inédite aux Etats-Unis.

À lire aussi
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de la saison 10
TV
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de...
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte puissante avec "Coup de foudre"
Audiences
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte...
Cyril Hanouna dézingue Aurore Bergé après ses critiques contre "Touche pas à mon poste"
TV
Cyril Hanouna dézingue Aurore Bergé après ses critiques contre "Touche pas à mon...

Selon Philippe Corbé, correspondant aux Etats-Unis pour RTL, CNN a gagné ce vendredi son procès contre la Maison Blanche. Par ailleurs, le juge fédéral a exigé que l'administration Trump redonne un badge d'accréditation à Jim Acosta. A noter que CNN avait reçu des soutiens de nombreux médias américains, y compris de sa concurrente Fox News, dont plusieurs journalistes sont pourtant des partisans déclarés du président Donald Trump.

"Il est très clair que la décision a été prise sur la base du contenu de sa couverture"

Mardi dernier, la chaîne américaine avait décidé d'attaquer en justice la Maison Blanche. "CNN a assigné l'administration Trump en justice devant un tribunal fédéral de Washington. Elle demande la réinstauration de l'accréditation de son correspondant en chef à la Maison Blanche Jim Acosta", avait indiqué CNN en direct sur la chaîne. L'avocat du média, Ted Boutrous, s'était également exprimé à l'antenne : "Il est très clair que la décision (de retirer l'accréditation, ndlr) a été prise sur la base du contenu de sa couverture". Donald Trump "a plusieurs fois attaqué et défié CNN et M. Acosta (...) On ne peut pas accepter que la Maison Blanche jette les gens dehors juste parce qu'elle n'aime pas ce qu'ils couvrent", avait précisé le conseil de CNN.

De son côté, la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, avait justifié cette suspension "jusqu'à nouvel ordre", non par les questions de Jim Acosta, mais en raison du comportement du journaliste jugé "déplacé" envers la jeune stagiaire chargée de récupérer le micro lors du point presse avec Donald Trump. Jim Acosta l'aurait repoussée alors qu'elle tentait de lui arracher le micro des mains pour le passer à un de ses confrères. Sarah Sanders a même publié une courte vidéo pour corroborer ses propos, vidéo dans laquelle on peut voir le journaliste maintenir fermement dans sa main le micro, sans pour autant être violent vis-à-vis de l'employée de la Maison Blanche.

Donald Trump
Donald Trump
Un partisan de Donald Trump attaque un caméraman de la BBC pendant un meeting du président américain
La Maison Blanche restitue l'accréditation à CNN et modifie les règles des conférences de presse
CNN attaque en justice la Maison Blanche après le retrait de l'accréditation de l'un de ses journalistes
Voir toute l'actualité sur Donald Trump
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Mr.Eddy

L'affaire est en effet une anecdote à la base. C'est la gestion qu'en fait Jupiter qui la transforme en affaire.



Philox74

Au moins c'est une originale de C-Span, c'est déjà ça.

"pardon me madam", c'est de la muflerie?
Bien que ses questions soient agressives envers le président, la stagiaire a tenté de lui retirer 3 fois le micro et lorsqu'il a été touché, il a réagi plus brusquement..tout en s'excusant immédiatement auprès de la stagiaire.

Dans la vidéo de Sanders, elle a enlevé les 2 tentatives précédentes de retirer le micro et le 'pardon me madam' a été tout simplement retiré de la bande son. C'est ce qu'on appelle de la manipulation.

Ah et si l'attitude de ce journaliste est despotique et ses gestes sont de la muflerie, il vous faut vraiment revoir votre échelle de respect. Point de vue muflerie, le 'leader du monde libre' a une liste longue comme dix bras.



Philox74

Ahalaaaa..on en fait des tonnes avec l'affaire Benalla, qui en soi n'est qu'une anecdote, pourtant bien utile pour ceux qui cherchent à personnifier l'abus d'autorité du gouvernement actuel...sans pouvoir le prouver.

Jusqu'à preuves (réelles: des écrits, des enregistrements ou des témoins crédibles) du contraire, Il n'y a pas d'abus de pouvoir télécommandé par des instances supérieures dans l'affaire Benalla, juste un mec qui a accédé à un poste à la limite de son incompétence, et qui se croyait au dessus de tout.
Tout ce qui tourne autour de cette histoire n'est que réaction stupides des politiques et de la 'chaîne de commandement', souvent par méconnaissance des règles établies et ignorance des réelles prérogatives face à un titre ronflant qu'il aimait présenter "Adjoint au chef de cabinet du Président de la République"
(ce qu'il n'était pas), et tous ont totalement sous-estimé l'impact médiatique et le profit politique que certains allaient en tirer.

La 'non' perquisition a été maintes et maintes fois expliquée: le soir, accompagné par Benalla qui a feint ne pas avoir pas les clés (pas fou le mec), porte blindée et serrurier incapable de passer le blindage de la serrure. Ils ont même tenté de trouver un bélier et appeler la Bac de nuit, mais ils ont du y renoncer (à partir de 21H00, les perquisitions sont interdites) et ont posé des scellés.

Pourquoi le soir? pourquoi n'avaient-ils pas de bélier sur eux, pourquoi n'ont-ils pas pris des explosifs, pourquoi ne pas avoir appelé le GIGN? Etaient-ils dans le coup? Quelqu'un de haut placé les en a empêchés? Qui a retiré le coffre? Qu'y avait-il dans ce coffre?

Voilà le genre de questions que certains se posent ensuite comme tous les complotistes alors que la réponse simple était: la perquisition n'était pas à risque, ils ne cherchaient pas un criminel et la BAC avait autre chose à f... que de venir appuyer une perquisition le soir. Ensuite Benalla ou ses proches ont contourné les scellés et pris tout ce qui pouvait le compromettre.

Cette non-perquisition en elle-même est tout simplement un non-évènement, qui a bien évidemment profité à Benalla, car il savait exactement ce qu'il faisait en feignant l'ignorance.
Benalla est tout de même mis en examen pour « violences en réunion », « immixtion dans l’exercice d’une fonction publique », « port public et sans droit d’insignes réglementés », « recel de détournement d’images issues d’un système de vidéoprotection » et « recel de violation du secret professionnel »

La loi est la loi, elle suit son cours, lentement et en tout cas pas au rythme des médias et du public tout simplement.



tout_le_toutim

Cela devient n'importe quoi les USA! C'est CNN qui dirige le monde, ici!



Florian

Tu as dû voir la vidéo où l'image a été accélérée pour faire croire que le journaliste a eu un geste "violent"



Mr.Eddy

Mais c'est partout pareil. Le conseil constitutionnel censure régulièrement des textes en France. Si tu lis le livre de Debré, Sarkozy faisait clairement pression sur lui pour qu'il ne censure pas certaines lois anticonstitutionnelles. Et dans son genre, la (non) perquisition Benala est un modèle d'abus de pouvoir..



pissefroid

j imagine le gros roux " c est trop inzuste " ah ah ah



Philox74

C'est parce qu'il agit dans un système qui est encore soumis à des règles et des lois indépendantes du pouvoir, qu'il existe une constitution, des parlements, des juges, une opposition. Bref, c'est une démocratie quoi.

Mais il se gêne pas d'utiliser tous les moyens disponibles pour tenter de passer au travers des lois.

De toutes façons, un homme qui a décoré sa salle de bain avec du plaqué or partout, c'est qu'il est pas vraiment net.



Philox74

Quelle séquence? Celle diffusée par Sarah Sanders sur Twitter justifiant l'éviction du journaliste, vidéo qui provient du site conspirationniste Infowars, dont de nombreux média ont prouvé, images à l'appui, qu'elle avait été trafiquée?



arIouf

Le début de la fin pour Trump.



Drsavane

Aucune conséquence, voyons, aucunes de ces deux personnes n'a de quelconques qualifications en économie :D



A French

Je crois que son rêve serait d'inverser les deux premiers amendements.. ;)



Simple Remarque

... Trump ou la vérité ?https://uploads.disquscdn.c...



Parrow.Dick

Une moyenne de 55 commentaires par jour... En fait ce troll, toujours prompt à mettre en avant ses idées extremistes, vit allègrement du système qu'il dénonce, nourri aux allocations chômage en occupant ses journées devant ce seul site. C'est dire la curiosité intellectuelle et son ouverture sur le monde.



Jacques

Dans ce cas on en revient au point de départ, vous me répondez comme si j'avais affirmé que Trump pouvait s'assoir sur le 1er Amendement alors qu'il n'en est rien.
Par contre quand vous écrivez "C est belle et bien fini (sic)", vous dites une connerie, cf "while CNN's lawsuit continues" et "while the case proceeds".



Jazzy

Je n ai pas du mal avec le francais mais vous oui.
Je dit "c est belle et bien fini, Trump n est pas au dessus du 1 er amendement" vous avez du mal à comprendre.



Jacques

Vous avez à l'évidence beaucoup de mal avec le français. Je n'ai jamais écrit que Trump pouvait s'assoir sur le 1er Amendement, j'explique simplement que la décision sur le fond n'a pas été rendue. Et en effet la décision qui contraint la WH à rendre l'accréditation est temporaire même si elle laisse présager une victoire finale de CNN. C'est écrit dans tous les articles un peu sérieux que vous pourrez lire sur le sujet, comme ici dans le WSJ :

District Judge Timothy Kelly, who was appointed to the bench by President Trump, granted CNN’s request for a restraining order, temporarily restoring Mr. Acosta’s press access to the White House while the case proceeds.


Jazzy

Ben si, vous dites (WaPo) que c est temporaire.
C est écrit ds le 1 er amendement.
Ils peuvent trainer tant qu ils veulent ca ne change rien.

« Le Congrès n'adoptera aucune loi relative à l'établissement d'une religion, ou à l'interdiction de son libre exercice ; ou pour limiter la liberté d'expression, de la presse ou le droit des citoyens de se réunir pacifiquement ou d'adresser au Gouvernement des pétitions pour obtenir réparations des torts subis. »



Drsavane

Mdr c'est de notoriété publique que Trump utilise Twitter tel un jean Kevin de 15 ans recherchant désespérément l'attention à la moindre contrariété.
Pas besoin de compte pour savoir ça, désolé, essaye encore

Jacques

Ça n'a aucun rapport avec mon commentaire mais vous avez raison.



Mr.Eddy

Tu as tort. Le WaPo a pour référence Ozap.



Jazzy

Ok.
Trump n est pas au dessus du 1 er amendement ;)



Jacques

Je continue à faire plus confiance au WaPo qu'à Ozap.



Jazzy

C est belle et bien fini.
Ils en parles sur toutes les chaines.



Jacques
U.S. District Court Judge Timothy Kelly ordered the White House to immediately return Acosta’s credentials while CNN’s lawsuit continues.


comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Un jour, un générique" : "Ushuaïa Nature"
TV
"Un jour, un générique" : "Ushuaïa Nature"
Jean-Marie Bigard : "Le CSA est aussi con qu'une réunion de copropriétaires"
TV
Jean-Marie Bigard : "Le CSA est aussi con qu'une réunion de copropriétaires"
"Lucky Man" : France 2 lance une nouvelle série britannique ce soir
Programme TV
"Lucky Man" : France 2 lance une nouvelle série britannique ce soir
BritBox, la plateforme anti-Netflix de la BBC et ITV, sera lancée au quatrième trimestre 2019
SVOD
BritBox, la plateforme anti-Netflix de la BBC et ITV, sera lancée au quatrième...
La Arte franco-algérienne voulue par Emmanuel Macron attendue pour 2020
TV
La Arte franco-algérienne voulue par Emmanuel Macron attendue pour 2020
Netflix acquiert les droits de l'Eurovision pour les Etats-Unis
SVOD
Netflix acquiert les droits de l'Eurovision pour les Etats-Unis
Vidéos Puremedias