Coronavirus : Comment WhatsApp compte réduire drastiquement la circulation de fausses informations

Partager l'article
Vous lisez:
Coronavirus : Comment WhatsApp compte réduire drastiquement la circulation de fausses informations
WhatsApp
WhatsApp © Abaca
Le service de messagerie va limiter certaines possibilités à ses utilisateurs.

L'application veut mettre fin aux fake news ! Depuis le début de la propagation du coronavirus Covid-19 dans le monde et des diverses mesures de confinement prises par de nombreux pays, pléthore de fausses informations circulent sur les réseaux sociaux autour de l'épidémie. Afin de ralentir la viralité de ces informations erronées, Facebook, maison-mère de WhatsApp, a décidé de restreindre certaines fonctionnalités à ses utilisateurs.

À lire aussi
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux gendarmes
TV
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux...
Audiences : "Koh-Lanta" puissant leader en baisse face à "Candice Renoir", carton pour Guy Bedos sur France 3
Audiences
Audiences : "Koh-Lanta" puissant leader en baisse face à "Candice Renoir", carton...

"Il est important que WhatsApp reste une application de conversation personnelle"

Fort de près de deux milliards d'utilisateurs dans le monde, le service de messagerie WhatsApp limitera désormais le transfert de messages dits viraux à un seul utilisateur. En janvier 2019, l'application avait déjà décidé de limiter le nombre de partages à cinq personnes maximum, déjà pour limiter la circulation de fake news. De plus, WhatsApp a marqué d'une double flèche les messages transférés plus de cinq fois d'un correspondant à un autre.

"Nous savons que de nombreux utilisateurs transfèrent des informations utiles, ainsi que des vidéos drôles, des 'mèmes' et des réflexions ou des prières qui ont de l'importance à leurs yeux", a indiqué Facebook hier. Et d'ajouter : "Toutefois, nous avons également remarqué une hausse significative des transferts, que les utilisateurs trouvent trop nombreux, et qui peuvent contribuer à la propagation de fausses informations. Nous pensons qu'il est important de ralentir la diffusion de ces messages pour que WhatsApp reste une application de conversation personnelle".

En France, depuis le début de l'épidémie, de nombreuses fausses informations ont circulé au sujet du coronavirus. Lundi, une carte du pays censée montrer le calendrier de déconfinement par zone territoriales a ainsi été partagée par de nombreux internautes et sur plusieurs réseaux sociaux. Le gouvernement avait alors dû démentir la véracité de ce document, assurant qu'il s'agissait d'un montage. Celui-ci faisait référence aux propos du Premier ministre, Edouard Philippe, la semaine dernière, qui avait évoqué un déconfinement progressif, sans donner aucune échéance.

Sur le même thème
l'info en continu
Mathieu Kassovitz va adapter "La Haine" en comédie musicale
Cinéma
Mathieu Kassovitz va adapter "La Haine" en comédie musicale
Interview de Juan Branco par Apolline de Malherbe sur BFMTV : "Aucun manquement" pour le CSA
TV
Interview de Juan Branco par Apolline de Malherbe sur BFMTV : "Aucun manquement"...
"Fort Boyard" : Inquiète pour l'avenir du jeu, Alexia Laroche-Joubert lance un appel au gouvernement
TV
"Fort Boyard" : Inquiète pour l'avenir du jeu, Alexia Laroche-Joubert lance un...
"Je vous quitterai le coeur brisé" : Jean-Jacques Bourdin évoque son départ de RMC à l'antenne
TV
"Je vous quitterai le coeur brisé" : Jean-Jacques Bourdin évoque son départ de RMC...
"13 Reasons Why" : La 4e et dernière saison en ligne aujourd'hui sur Netflix
Netflix
"13 Reasons Why" : La 4e et dernière saison en ligne aujourd'hui sur Netflix
"Pop Show", Stéphane Bern, théâtre... : Ce qui vous attend cet été sur France Télé
TV
"Pop Show", Stéphane Bern, théâtre... : Ce qui vous attend cet été sur France...
Vidéos Puremedias