#JeSuisProf

Déconfinement : Roselyne Bachelot flingue Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, le PS et Les Républicains

Partager l'article
Vous lisez:
Déconfinement : Roselyne Bachelot flingue Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, le PS et Les Républicains
Roselyne Bachelot tire à boulets rouges sur les responsables politiques © LCI
L'ancienne ministre de la Santé s'en est pris aux déclarations opportunistes des responsables politiques.

Roselyne Bachelot à l'offensive. Mardi, en fin d'après-midi sur LCI, Olivier Galzi proposait à ses éditorialistes de commenter le plan de déconfinement présenté par le Premier ministre quelques heures plus tôt à l'Assemblée nationale. Si Edouard Philippe, à l'approche de sa conclusion, s'est montré offensif en critiquant les experts télé "venus du café du commerce", l'ancienne ministre de la Santé Roselyne Bachelot a adopté le même ton critique, mais cette fois pour mettre dos à dos tous les responsables politiques, y compris ceux issus de son ex-camp des Républicains, elle qui a quitté la politique en 2012.

À lire aussi
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
Presse
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

Visiblement remontée contre certaines déclarations opportunistes, elle s'en est d'abord pris à Jean-Luc Mélenchon, qui dès le 30 mars, avait affirmé que "placer les Français dans une prison volontaire n'est pas une solution durable" et critique désormais les mesures annoncées. Même son de cloche pour Les Républicains. "Qui a fait le forcing sur le président de la République pour maintenir cette désastreuse idée de faire le premier tour des municipales ? C'est quand même Les Républicains !", a rappelé la chroniqueuse, sans citer le président du Sénat Gérard Larcher, qui s'était opposé à l'annulation du premier tour.

"J'aimerais bien que ces gens-là balaient un petit peu devant leur porte"

Les représentants du Parti socialiste, précédemment au pouvoir, ont été accusés par Roselyne Bachelot d'avoir démantelé "l'établissement public de la réserve et de l'urgence sanitaire". Quant à Marine Le Pen, l'ancienne ministre lui en veut toujours après ses attaques sur sa gestion "précautionneuse" des masques face au virus H1N1 en 2009. La présidente du Rassemblement national avait alors appelé à sa démission. "J'aimerais bien que ces gens-là balaient un petit peu devant leur porte", a résumé Roselyne Bachelot.

Il y a quelques semaines, cette dernière s'était déjà illustrée sur LCI pour s'être vantée d'avoir traité de "grosse connasse" une personne ne respectant pas les gestes barrières. puremedias.com vous propose de revoir le nouveau coup de gueule de Roselyne Bachelot.

Roselyne Bachelot
Roselyne Bachelot
Roselyne Bachelot répond à Jérémy Ferrari : "Son argument est tout à fait recevable et j'y souscrirais volontiers !"
"C'est ma force" : Roselyne Bachelot assume son passage aux "Grosses Têtes"
Arrêt de France 4 et France Ô : Roselyne Bachelot promet une décision "dans quelques jours"
Roselyne Bachelot taclée par la Fédération des médecins : "Elle ferait mieux de se taire"
Voir toute l'actualité sur Roselyne Bachelot
Autour de Roselyne Bachelot
Sur le même thème
l'info en continu
"La Nouvelle République" porte plainte pour menaces après avoir republié des caricatures de Mahomet
Presse
"La Nouvelle République" porte plainte pour menaces après avoir republié des...
"Thalassa" de retour sur France 3 avec Sabine Quindou le 8 novembre
Programme TV
"Thalassa" de retour sur France 3 avec Sabine Quindou le 8 novembre
Public Sénat : La société des journalistes dénonce l'arrivée d'Yves Jégo à la tête d'une émission
TV
Public Sénat : La société des journalistes dénonce l'arrivée d'Yves Jégo à la tête...
Hommage national à Samuel Paty : Les chaînes en édition spéciale ce soir
TV
Hommage national à Samuel Paty : Les chaînes en édition spéciale ce soir
Qualifié de "prédateur sexuel" sur NRJ 12, Nordahl Lelandais perd son procès contre le psychanalyste Pascal Neveu
Justice
Qualifié de "prédateur sexuel" sur NRJ 12, Nordahl Lelandais perd son procès...
"Dossier tabou" : Bernard de La Villardière enquête sur les violences contre la police le 8 novembre sur M6
Programme TV
"Dossier tabou" : Bernard de La Villardière enquête sur les violences contre la...
Vidéos Puremedias