Déconfinement : Roselyne Bachelot flingue Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, le PS et Les Républicains

Partager l'article
Vous lisez:
Déconfinement : Roselyne Bachelot flingue Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, le PS et Les Républicains
Roselyne Bachelot tire à boulets rouges sur les responsables politiques © LCI
L'ancienne ministre de la Santé s'en est pris aux déclarations opportunistes des responsables politiques.

Roselyne Bachelot à l'offensive. Mardi, en fin d'après-midi sur LCI, Olivier Galzi proposait à ses éditorialistes de commenter le plan de déconfinement présenté par le Premier ministre quelques heures plus tôt à l'Assemblée nationale. Si Edouard Philippe, à l'approche de sa conclusion, s'est montré offensif en critiquant les experts télé "venus du café du commerce", l'ancienne ministre de la Santé Roselyne Bachelot a adopté le même ton critique, mais cette fois pour mettre dos à dos tous les responsables politiques, y compris ceux issus de son ex-camp des Républicains, elle qui a quitté la politique en 2012.

À lire aussi
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête interne à France Télévisions
TV
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête...

Visiblement remontée contre certaines déclarations opportunistes, elle s'en est d'abord pris à Jean-Luc Mélenchon, qui dès le 30 mars, avait affirmé que "placer les Français dans une prison volontaire n'est pas une solution durable" et critique désormais les mesures annoncées. Même son de cloche pour Les Républicains. "Qui a fait le forcing sur le président de la République pour maintenir cette désastreuse idée de faire le premier tour des municipales ? C'est quand même Les Républicains !", a rappelé la chroniqueuse, sans citer le président du Sénat Gérard Larcher, qui s'était opposé à l'annulation du premier tour.

"J'aimerais bien que ces gens-là balaient un petit peu devant leur porte"

Les représentants du Parti socialiste, précédemment au pouvoir, ont été accusés par Roselyne Bachelot d'avoir démantelé "l'établissement public de la réserve et de l'urgence sanitaire". Quant à Marine Le Pen, l'ancienne ministre lui en veut toujours après ses attaques sur sa gestion "précautionneuse" des masques face au virus H1N1 en 2009. La présidente du Rassemblement national avait alors appelé à sa démission. "J'aimerais bien que ces gens-là balaient un petit peu devant leur porte", a résumé Roselyne Bachelot.

Il y a quelques semaines, cette dernière s'était déjà illustrée sur LCI pour s'être vantée d'avoir traité de "grosse connasse" une personne ne respectant pas les gestes barrières. puremedias.com vous propose de revoir le nouveau coup de gueule de Roselyne Bachelot.

Sur le même thème
l'info en continu
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
Programme TV
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
Séries
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Programme TV
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
TV
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma (enfin) publiés
Politique
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma...
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Politique
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Vidéos Puremedias