Eric Zemmour sur les médias : "Je décide d'utiliser le système contre le système"

Partager l'article
Vous lisez:
Eric Zemmour sur les médias : "Je décide d'utiliser le système contre le système"
Eric Zemmour
Eric Zemmour © Abaca
Dans un portrait que lui consacre "Le Figaro Magazine", Eric Zemmour a notamment évoqué son rapport aux médias.

Article étonnant aujourd'hui dans "Le Figaro Magazine". Le supplément week-end du "Figaro" consacre aujourd'hui sa Une à son propre éditorialiste politique, Eric Zemmour. Au menu, un portrait du polémiste officiant aussi sur RTL ("On n'est pas forcément d'accord"), Paris Première ("Zemmour et Naulleau") et i-TELE (dans "Ca se dispute" avec Nicolas Domenach) mais aussi les bonnes feuilles de son dernier ouvrage baptisé "Le Suicide français".

À lire aussi
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

"Il garantit l'audience"

Dans son portrait, "Le Figaro magazine" s'interroge ainsi sur la place désormais occupée par Eric Zemmour dans le système politico-médiatique français. L'occasion de souligner sa forte présence dans les médias : "Son agenda ne désemplit pas" souligne ainsi le magazine, notant : "Les stations et les chaînes se l'arrachent. Normal : il garantit l'audience". Dans "Le Figaro Magazine", un présentateur cité anonymement donne ainsi pour exemple l'impact positif qu'a Eric Zemmour sur les audiences de i-TELE avec son émission "Ça se dispute", dans laquelle il débat depuis la rentrée sous l'oeil attentif de Pascal Praud. "i-TELE ne bat BFMTV que sur la tranche où officie Zemmour" confie le présentateur interrogé.

Un pouvoir d'attraction qui a naturellement séduit le patron de RTL, Christopher Baldelli, visiblement pas refroidi par les nombreuses polémiques suscitées par les sorties de son chroniqueur sur son antenne. "C'est une personnalité iconoclaste, un esprit original qui brille aussi bien dans l'analyse politique que sur les questions sociétales, tout en ayant une profondeur historique. Il n'a remplacé personne et il n'est pas interchangeable" a ainsi commenté à son sujet Christopher Baldelli dans les colonnes de l'hebdomadaire.

"L'utilisation de la télévision pour endoctriner les masses"

"Le Figaro Magazine" a aussi interrogé Eric Zemmour lui-même sur son rapport aux médias. Un moyen d'évoquer avec lui l'expérience télévisuelle qui l'a fait connaître auprès du grand public : "On n'est pas couché" sur France 2. Rappelons que le polémiste a tenu de 2006 à 2011 le rôle de chroniqueur aux côtés d'Eric Naulleau dans l'émission animée par Laurent Ruquier, avant d'être remplacé par le duo Natacha Polony - Audrey Pulvar.

Sur cette période, Eric Zemmour explique avoir compris une chose : "Je comprends l'utilisation de la télévision dite de divertissement faite par la gauche depuis toujours pour endoctriner les masses" a-t-il expliqué au "Figaro Magazine". Et de révéler la résolution qu'il a prise depuis lors : "Je décide d'utiliser le système contre le système".

Sur le même thème
l'info en continu
"Tout le sport" de retour ce soir sur France 3
Programme TV
"Tout le sport" de retour ce soir sur France 3
Elodie Frégé : "Si les images de la 'Star Academy' pouvaient disparaître, ça m'arrangerait"
TV
Elodie Frégé : "Si les images de la 'Star Academy' pouvaient disparaître, ça...
Audiences : La semaine noire de M6
Audiences
Audiences : La semaine noire de M6
"Mrs. America" : La mini-série événement avec Cate Blanchett arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
"Mrs. America" : La mini-série événement avec Cate Blanchett arrive ce soir sur...
"Le Figaro" augmente son tarif à 3 euros
Presse
"Le Figaro" augmente son tarif à 3 euros
"Bienvenue en vacances" revient à 18h10 sur TF1
Programme TV
"Bienvenue en vacances" revient à 18h10 sur TF1
Vidéos Puremedias