Fake news : Une pub de Donald Trump refusée par les chaînes américaines

Partager l'article
Vous lisez:
Fake news : Une pub de Donald Trump refusée par les chaînes américaines
Le spot de Donald Trump qualifiant les médias de "Fake News" © Politico
La majorité des grandes chaînes américaines ont refusé de diffuser un spot publicitaire les accusant de propager des "fake news".

La relation entre Donald Trump et les grands médias américains a pris une tournure encore plus improbable cette semaine. La plupart des grandes chaînes ont en effet refusé de diffuser un spot publicitaire visant à célébrer les 100 premiers jours du nouveau président américain. Une voix y annonce fièrement que l'Amérique "a rarement connu autant de succès", avant de lister ses supposées réussites.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs de la matinale de France 2 (MAJ)
TV
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h

"On ne s'en rend pas compte quand on regarde les infos", poursuit la voix off, tandis que les visages de plusieurs journalistes américains réputés apparaissent à l'image. Problème, on lit par dessus ces visages la mention "Fake news", en majuscules. Une attaque contre les médias que CNN, puis ABC, NBC et CBS ont toutes refusé de diffuser - provoquant des accusations de censure de la part de l'équipe de campagne du président.

"La publicité est mensongère"

"Apparemment, les médias américains ne sont les champions de la liberté d'expression que quand celle-ci sert leurs opinions politiques. Face à une publicité qui ne correspond pas à leur vision biaisée, CNN, ABC, CBS et NBC ont toutes choisi de bloquer notre spot. Il s'agit d'un acte de censure sans précédent aux Etats-Unis, qui doit inquiéter tous les citoyens qui tiennent à la liberté", a ainsi dénoncé Lara Trump, belle-fille de Donald Trump et consultante pour sa campagne de réélection.

De leur côté, les chaînes défendent leur décision et assurent que si les mots "Fake news" sont retirés, le spot pourra passer tel quel. "Comme le veut notre politique, nous sommes d'accord pour diffuser le spot si le graphique incorrect - qui qualifie les journalistes de 'fake news' est retiré", a par exemple déclaré NBC. De son côté, CNN a été plus clair encore. "Les médias ne propagent pas des fake news, donc la publicité est mensongère. Nous n'accepterons le spot que si le graphique est supprimé. Ce sont les faits", a expliqué la chaîne info. Quant à ABC, la chaîne a insisté sur le fait qu'elle avait déjà diffusé des spots de Donald Trump par le passé, et qu'elle était ouverte à la possibilité de le faire à nouveau, tant que ceux-ci respectaient ses lignes de conduite. puremedias.com vous propose de découvrir le spot incriminé.

Donald Trump
Donald Trump
Un partisan de Donald Trump attaque un caméraman de la BBC pendant un meeting du président américain
La Maison Blanche restitue l'accréditation à CNN et modifie les règles des conférences de presse
CNN gagne son procès contre la Maison Blanche, Jim Acosta récupère son accréditation
CNN attaque en justice la Maison Blanche après le retrait de l'accréditation de l'un de ses journalistes
Voir toute l'actualité sur Donald Trump
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
A French

La période électorale est terminée, Trump est élu et dénigre à présent les grands médias. Ce sont donc à présent ses opposants?..



Ellenor

Franchement, demander aux chaînes de TV de diffuser un spot qui les met en cause, ils croyaient quoi? Si ça se trouve, c'est juste pour pouvoir se plaindre de censure par les méchants médias.



Maurice Lefrancois

je craint pour mon pays le canada mais ce n est pas de la coree du nord



arlouf

En même temps dans ce pays en période électorale ils sont spécialisés dans les campagnes de dénigrement publicitaires de grande envergure entre opposants donc ça ne devrait pas les étonner



NorbertGabriel

Même s'il y a des imitations (locales?) de Trump, faut bien reconnaitre qu'il n'a pas son égal dans le genre...



A French

Les grandes chaînes sont dans leur bon droit de ne pas diffuser quelque chose qui les dénigrent.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Thierry Samitier regrette d'avoir comparé Frank Leboeuf à Adolf Hitler
TV
Thierry Samitier regrette d'avoir comparé Frank Leboeuf à Adolf Hitler
"Frequenstar" : L'émission culte de Laurent Boyer fait un retour surprise sur RTL
Radio
"Frequenstar" : L'émission culte de Laurent Boyer fait un retour surprise sur RTL
Amazon Channels : Bientôt une offre disponible en France
Internet
Amazon Channels : Bientôt une offre disponible en France
Box-office US : "Joker" résiste à "La Famille Addams" et à "Gemini Man", "Parasite" démarre très fort
Cinéma
Box-office US : "Joker" résiste à "La Famille Addams" et à "Gemini Man",...
Le groupe M6 cible d'une attaque de pirates informatiques samedi
TV
Le groupe M6 cible d'une attaque de pirates informatiques samedi
Audiences dimanche : Anne-Claire Coudray en forme, "Sept à Huit", "E=M6" et "C politique" au top
Audiences
Audiences dimanche : Anne-Claire Coudray en forme, "Sept à Huit", "E=M6" et "C...
Vidéos Puremedias