France Inter : Un syndicat critique le traitement du voyage en Inde de Valérie Trierweiler

Partager l'article
Vous lisez:
France Inter : Un syndicat critique le traitement du voyage en Inde de Valérie Trierweiler
Valérie Trierweiler, assaillie par les journalistes à son arrivée en Inde, le 27 janvier 2014.
Valérie Trierweiler, assaillie par les journalistes à son arrivée en Inde, le 27 janvier 2014. © Abaca
Comme la plupart des rédactions, France Inter a envoyé un reporter en Inde pour couvrir le voyage humanitaire de l'ex-première dame, Valérie Trierweiler.

Ils étaient nombreux, les journalistes à avoir fait le déplacement en Inde pour le voyage humanitaire de Valérie Trierweiler. Si les médias français et internationaux se sont pressés comme jamais, ce n'était pas pour relayer les problèmes de malnutrition dans le pays. Mais évidemment pour recueillir les premières confidences de la désormais ex-première dame, quarante huit heures seulement après l'annonce officielle de la rupture par François Hollande.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

La radio publique France Inter était du voyage. Et, comme la plupart des médias présents sur place, elle a rapporté auprès de ses auditeurs les déclarations de Valérie Trierweiler sur sa rupture avec le Chef de l'Etat après les révélations de "Closer". Un choix éditorial critiqué par le SNJ Radio France. "France Inter a cédé à la frénésie médiatique en envoyant un reporter à Bombay pour couvrir ce non-événement. Un choix éditorial qui interroge, dans cette période de restriction budgétaire pour notre rédaction", dénonce le syndicat dans un communiqué.

 

"Intérêt journalistique proche de zéro"

Le SNJ assure que France Inter ne s'est jamais vraiment intéressée aux voyages humanitaires des premières dames, "et encore moins de celles qui ne le sont plus". Le syndicat estime que la radio publique, qui rencontre des difficultés d'audience depuis plusieurs mois, "aurait dû faire entendre une autre voix". Le SNJ s'en prend à la direction, "qui a préféré suivre le troupeau, en dépensant de l'énergie et de l'argent pour un sujet dont l'intérêt journalistique est proche de zéro".

 

Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Programme TV
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur Canal+ ?
Audiences
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur...
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
Vidéos Puremedias