France Télévisions : Delphine Ernotte veut lancer un "Google de la création française"

Partager l'article
Vous lisez:
France Télévisions : Delphine Ernotte veut lancer un "Google de la création française"
Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions.
Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions. © FTV
La nouvelle patronne de France Télévisions entend lancer une plateforme pour concurrencer Netflix.

Après avoir évoqué le sujet hier lors de son audition à l'Assemblée Nationale, Delphine Ernotte détaille ce matin son projet de plateforme numérique. Avec le lancement de la chaîne d'information en continu, c'est l'autre chantier de son mandat.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

Dans une longue interview au Figaro, la nouvelle patronne de France Télévisions confirme son souhait de lancer "très rapidement" une "sorte de Google de la création française, doté d'un moteur de recherche apte à thématiser et recommander les contenus", explique la dirigeante qui veut rassembler des fictions mais aussi des documentaires et des programmes jeunesse. "Tous les producteurs pourront y faire vivre leurs catalogues. France Télévisions qui finance 50% de la création audiovisuelle, soit 400 millions d'euros, et l'INA qui dispose de sa plateforme de SVOD devront être les moteurs de cette initiative", ajoute-t-elle en précisant que le site sera aussi ouvert aux oeuvres financées par les chaînes privées.

"Exception culturelle"

En proposant aux Français "un accès illimité et permanent à la création française, sur un modèle mixte payant et gratuit", Delphine Ernotte entend concurrencer les géants américains comme Netflix, YouTube ou Amazon. "La mise en place d'une telle plateforme est nécessaire car on ne peut pas laisser les acteurs américains contrôler ce marché sous peine de mettre à mal l'exception culturelle", ajoute-t-elle en se fixant comme objectif de faire progresser "très rapidement" un marché vidéo qui pèse aujourd'hui seulement 250 millions d'euros par an.

La dirigeante rappelle par ailleurs qu'elle entend faire des économies tant sur les frais structurels que sur les programmes. "En 2016, nous allons maintenir notre plan d'économies initial, en engageant des mesures d'optimisation du coût de la grille et en renégociant les tarifs avec les producteurs et tous les autres fournisseurs", indique-t-elle.

Sur le même thème
l'info en continu
"La bataille du jury" : Une danseuse chute en coulisses, les pompiers interviennent
TV
"La bataille du jury" : Une danseuse chute en coulisses, les pompiers interviennent
Sport : Cinq gérants de sites piratant Canal+, beIN Sports et RMC Sport condamnés
Justice
Sport : Cinq gérants de sites piratant Canal+, beIN Sports et RMC Sport condamnés
"Les Copains d'abord" : M6 lance sa nouvelle comédie familiale le 30 juillet
Programme TV
"Les Copains d'abord" : M6 lance sa nouvelle comédie familiale le 30 juillet
"Clique" : L'émission de Mouloud Achour repasse en hebdo et mise sur Catherine Ceylac la saison prochaine
TV
"Clique" : L'émission de Mouloud Achour repasse en hebdo et mise sur Catherine...
"Je n'accepterai jamais" : Quand Eric Dupond-Moretti refusait catégoriquement le poste de ministre de la Justice
TV
"Je n'accepterai jamais" : Quand Eric Dupond-Moretti refusait catégoriquement le...
Audiences access 20h : Bouleau bon leader de l'info, "Jouons à la maison" et "Plus belle la vie" en forme
Audiences
Audiences access 20h : Bouleau bon leader de l'info, "Jouons à la maison" et "Plus...
Vidéos Puremedias