François-Xavier Ménage : "La direction de M6 nous fout une paix royale" (Médias le mag, l'interview)

Partager l'article
Vous lisez:
François-Xavier Ménage : "La direction de M6 nous fout une paix royale" (Médias le mag, l'interview)
"Médias le mag, l'interview" avec François-Xavier Ménage © Youtube
Chaque semaine, retrouvez sur puremedias.com "Médias le mag, l'interview", en partenariat avec France 5.

Chaque semaine, retrouvez "Médias le mag, l'interview", en partenariat avec France 5. Julien Bellver, co-rédacteur en chef de puremedias.com et chroniqueur dans "Médias le mag" le dimanche à 12h35 interroge une personnalité des médias toutes les semaines. Pour ce 24e numéro, il reçoit François-Xavier Ménage, à la tête de "Capital" sur M6 et auteur d'un nouveau livre "Fukushima, le poison coule toujours" (Ed. Flammarion)

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...

On ne vous attendait pas là, avec ce livre, sur la catastrophe de Fukushima, "Le poison coule toujours". Le terrain, l'enquête, le reportage, cela vous manquait ?
Je n'ai jamais arrêté car j'en fais toujours pour "Capital". Mais moins qu'avant, c'est vrai. Je suis allé pour la première fois à Fukushima en mars 2011 avec BFMTV. Dans l'avion, on ne savait absolument pas qu'on allait rencontrer la pire catastrophe nucléaire de ces trente dernières années. J'ai su que cette affaire allait durer des années et que j'en ferai quelque chose. Je n'en savais pas quoi à l'époque. Il y a deux ans, je me suis dit : ça sera un bouquin ! J'ai ensuite enchaîné tout ce que j'avais fait par le passé avec mes innombrables allers-retours là-bas.

"Je pense qu'on a tous oublié ce qui s'est passe là-bas"

Vous n'avez pas cessé d'y retourner... Qu'avez-vous découvert ?
L'invisible. Au début, vous avez un ennemi invisible : les matières radioactive planquées dans la zone rouge. Et au fur et à mesure, on apprend par ceux qui restent autour de cette zone rouge. Ils parlent de leurs problèmes de santé, de leur nourriture. Vous rencontrez des kamikazes, c'est à dire des Japonais qui ont décidé de résister. Et puis par ailleurs, et c'est peut-être le plus troublant, j'ai rencontré des anciens responsables de Tepco, l'équivalent d'EDF là-bas, un ancien Premier ministre qui était à l'époque en poste. Il m'a dit les yeux dans les yeux en pointant du doigt vers moi : "Ce qui s'est passé est dramatique. Maintenant, je suis anti-nucléaire. Le prochain pays, ce sera peut-être la France".

Peu de journalistes occidentaux sont retournés sur le terrain depuis 2011. Une catastrophe chasse l'autre ? On a déjà oublié ce qu'il s'était passé là-bas ?
Je pense qu'on a tous oublié ce qui s'est passe là-bas, évidemment.

Ce livre est justement un moyen de le rappeler ?
Moi, je l'ai fait égoïstement, pour moi, parce que je voulais vraiment voir ce qu'il continuait à s'y passer et parce que je pense aussi que ça fait partie de l'histoire. On est assez peu à écrire sur Fukushima alors qu'on est face à quelque chose de mouvant. On ne sait pas ce qu'il va se passer dans les années à venir ! Tout ça n'est pas terminé du tout. Et à côté de ça, vous avez un pouvoir public japonais qui veut aujourd'hui absolument parier sur les JO à Tokyo en 2020 et qui veut nettoyer cette catastrophe.

Fukushima, c'est Tchernobyl puissance combien ?
C'est probablement un peu moins que Tchernobyl. Les Japonais ont eu une discipline assez incroyable et, dans plein d'autres pays, les mêmes circonstances auraient produit des effets bien plus dramatiques. Pour autant, ça ne suffit pas. Aujourd'hui, on est encore face aux mensonges de certains acteurs et face à l'inconnu !

"Je ne suis pas du tout militant !"

Votre livre résonne particulièrement aujourd'hui puisque Ségolène Royal s'est dit prête à prolonger de 10 ans la durée de vie des centrales nucléaires en France. Sur votre compte Twitter, vous avez rappelé que c'était une décision qui appartenait normalement à l'Autorité de Sûreté Nucléaire... C'est la place d'un journaliste de M6 de faire la leçon à la ministre ?
Non non, c'est factuel ! D'ailleurs, la ministre a précisé que c'était son souhait et qu'elle s'en remettait au gendarme du nucléaire qui est indépendant. Après, il y a des enjeux économiques. Je ne dis pas que Ségolène Royal défend ces intérêts économiques. C'est évident que prolonger de 10 ans la vie des centrales en France va avoir d'énormes impacts... Je précise que je suis ni pro ni anti-nucléaire. Je n'en sais rien !

Vous allez envoyer votre livre à la ministre ou au gouvernement pour le sensibiliser ?
Non, ce n'est pas du tout mon rôle ! Je ne suis pas du tout militant. Comme 99,9% des Français je pense, je ne sais pas quels sont les enjeux du nucléaire. C'est beaucoup trop compliqué. Ce que je sais, en revanche, c'est que quand il y a un accident comme Fukushima, les conséquences deviennent beaucoup plus visibles au fur et à mesure des années.

"A l'étroit à 'Capital' ? Non !"

Cela va faire 2 ans que cela dure à "Capital" et on vous sent un peu à l'étroit dans ce costume de présentateur même si vous réalisez aussi des sujets...
A l'étroit non ! Parce que j'apprends énormément de choses. C'est vrai, après, que je viens du hard news. Mais j'apprends tout autre chose. C'est un nouveau paysage qui s'est ouvert. Tout cela est extrêmement neuf pour moi. Après, je ne vais pas vous mentir. Dans le sang, j'ai l'amour du news qui ne partira jamais.

Vous pourriez y revenir un jour ?
Bien sûr j'y reviendrai ! Je ne sais pas. Dans 10, 15, 20 ans ?

Vous rempilez pour une saison de plus sur M6 ?
J'en ai envie oui, bien sûr. Mais je ne décide pas tout seul.

M6, c'est une chaîne de journalistes ?
Ecoutez, parlez-en à mes collègues, à Wendy Bouchard, à Bernard de la Villardière, pour ne parler que de ceux qui font les magazines de M6. Les JT, c'est exactement la même chose. Bien entendu !

Si je vous pose cette question, c'est parce que Nicolas de Tavernost assume clairement ne pas vouloir faire d'enquêtes sur des clients publicitaires... Cela ne vous gêne pas ?
Il faut revenir sur les propos. Il l'a dit de manière un peu amusée et il était dans son rôle. Il nous laisse être dans notre rôle à nous, c'est-à-dire d'être journaliste et de bosser sereinement. Et on nous fout la paix ! Sauf quand on évoque des métiers qui sont parfois ceux de M6. M6 est une grande chaîne qui a parfois des activités dans d'autres domaines comme la téléphonie ou le foot.

"La direction de M6 nous fout la paix"

Ca, vous l'avez accepté ? Vous le saviez en arrivant sur M6 ?
C'est la règle du jeu. Bien sûr ! Moi, je n'ai aucun problème à bosser sur d'autres thématiques. Quand il est question de bosser sur la première entreprise au monde, Google, on nous fout une paix royale. Quand il est question de bosser sur un annonceur, Lidl, on nous fout également une paix royale.

Vous n'avez jamais eu de consignes de la part de la direction de M6 depuis que vous présentez "Capital" ? Il n'y a jamais eu de sujets trappés parce qu'ils critiquaient un partenaire de la chaîne ?
Non, très clairement non. On nous fout la paix et il n'est pas question que ça change. De ce côté-là, il y a beaucoup de fantasme autour de la maison "Capital". On a un terrain de jeu qui est énorme : l'économie. Et ça ne va pas changer !

Si BFMTV vous appelle demain, vous y retournez ?
La question ne se pose pas aujourd'hui. Par ailleurs, j'ai plutôt tendance à m'investir à fond dans le jeu qu'on me donne aujourd'hui : "Capital". Je suis parti pour y rester un petit moment car c'est là où j'apprend le plus aujourd'hui.

François-Xavier Ménage
François-Xavier Ménage
Carlos Ghosn interrogé par TF1 et LCI juste avant sa nouvelle arrestation
LCI : François-Xavier Ménage passe le relais à Pascale de la Tour du Pin
François-Xavier Ménage devient grand reporter à TF1
L'année médias 2016 vue par... François-Xavier Ménage
Voir toute l'actualité sur François-Xavier Ménage
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
The Tenth Doctor

Pas étonnant, quand on voit les programmes de cette chaîne on se doute bien que la direction ne les regarde pas.



ElRom16

"La direction de M6 nous fout une paix royale" ... Sauf qu'il faut pas sortir des affaires gênantes sur ceux qui achètent de la pub à M6, comme l'a encore rappelé De Tavernost y'a pas longtemps. Donc cela réduit l'espace de liberté des journalistes, après faut bien sauver les meubles sur cette censure.



Pika

Ah ce Julien ……Quel beau mec ! Quand est ce que les patrons de chaines vont lui proposer un poste plus important ?????



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Julien Millereux (TF1) : "La Coupe Davis était une opportunité qui faisait sens économiquement pour nous"
Interview
Julien Millereux (TF1) : "La Coupe Davis était une opportunité qui faisait sens...
Anne Viau : "Partenariat avec Netflix ou non, nous aurions produit 'Le Bazar de la Charité'"
TV
Anne Viau : "Partenariat avec Netflix ou non, nous aurions produit 'Le Bazar de la...
Le président du CSA dénonce la recherche "du show" et "du spectaculaire" de CNews et LCI
TV
Le président du CSA dénonce la recherche "du show" et "du spectaculaire" de CNews...
Médiamétrie va mesurer les audiences des podcasts
Radio
Médiamétrie va mesurer les audiences des podcasts
"Le Bazar de la charité" : TF1 lance sa mini-série historique événement ce soir
Programme TV
"Le Bazar de la charité" : TF1 lance sa mini-série historique événement ce soir
"La bataille des couples" : Dylan crache sur une candidate, la production intervient
TV
"La bataille des couples" : Dylan crache sur une candidate, la production intervient
Vidéos Puremedias