Jack Lang écrit à "Paris Match" pour réintégrer son baromètre de popularité

Partager l'article
Vous lisez:
Jack Lang écrit à "Paris Match" pour réintégrer son baromètre de popularité
Jack Lang
Jack Lang © Abaca
Selon "L'Opinion", l'ex-ministre de la Culture écrit régulièrement à l'hebdomadaire pour que sa popularité soit évaluée par Ifop.

Il ne veut pas être oublié. Selon "L'Opinion", Jack Lang contacte régulièrement l'hebdomadaire "Paris Match" afin de figurer de nouveau dans la liste du baromètre de popularité des politiques, réalisé par l'institut Ifop. Écarté en 2015, l'ancien ministre de l'Education se plaint de ne plus être présent dans le panel du sondage. Député socialiste du Pas-de-Calais jusqu'en 2012, il n'a pourtant plus de fonctions politique et est depuis 2013 président de l'Institut du monde arabe.

À lire aussi
Audiences : "Capitaine Marleau" bon leader pour son arrivée sur F2 devant "Koh-Lanta", TF1 Séries Films en forme
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" bon leader pour son arrivée sur F2 devant...
Audiences : "Capitaine Marleau" leader en baisse devant "Koh-Lanta", "Secrets d'Histoire" sur le Prince Philip faible
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" leader en baisse devant "Koh-Lanta", "Secrets...
C8 veut devenir une chaîne "solidaire et utile"
TV
C8 veut devenir une chaîne "solidaire et utile"

"Un collaborateur envoie une à deux fois par un an un mail"

"En janvier 2015, l'Ifop décide de revoir son inventaire de 50 noms testés mensuellement. Après des années de présence, Jack Lang et Jean-Louis Borloo en sont écartés. Les deux hommes s'en émeuvent largement", écrit "L'Opinion" vendredi dernier, précisant que : "Le ministre de la Culture de François Mitterrand écrit encore régulièrement à la direction de 'Paris Match' et à l'institut de sondage pour y être réintégré." Contacté par "Le Lab", "Paris Match" a confirmé cette information, expliquant qu'un "collaborateur (de l'ancien ministre) envoie une à deux fois par an un mail" afin que Jack Lang réintègre le panel des personnalités politiques.

L'ex-maire de Blois ne semble pas être le seul politique à avoir réclamé sa présence dans les études de popularité des politiques. Toujours d'après "L'Opinion", lorsque Jean-Marie Le Guen était ministre de Manuel Valls, il aurait réclamé d'apparaître dans le baromètre Kantar-Sofres. Même demande pour Nicolas Dupont-Aignan et Corinne Lepage il y a quelques années. Des proches de Cécile Duflot seraient aussi intervenus auprès de certains instituts de sondage afin d'intégrer des baromètres dans la perspective de la présidentielle de 2017. Éliminée de la primaire de EE-LV en 2016, la femme politique n'a depuis plus vu son nom dans les études de popularité.

l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 1er au 7 mai 2021
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 1er au 7 mai 2021
"Le meilleur pâtissier : Les professionnels" : La saison 4 débute sur M6 le mardi 4 mai
Programme TV
"Le meilleur pâtissier : Les professionnels" : La saison 4 débute sur M6 le mardi...
TF1 arrête "Section de recherches" après 14 saisons
Séries
TF1 arrête "Section de recherches" après 14 saisons
La porte-parole du ministère de l'Intérieur se lance sur Twitch
Internet
La porte-parole du ministère de l'Intérieur se lance sur Twitch
Presse : "La dépêche du midi" s'offre le réseau Via Occitanie, le tabloïd "Bild" se lance dans la télévision
Presse
Presse : "La dépêche du midi" s'offre le réseau Via Occitanie, le tabloïd "Bild"...
La BBC a reçu plus de 100.000 plaintes pour sa couverture de la mort du prince Philip
International
La BBC a reçu plus de 100.000 plaintes pour sa couverture de la mort du prince...
Vidéos Puremedias