Jean-René Fourtou (Vivendi) reconnaît "des divergences" avec Vincent Bolloré

Partager l'article
Vous lisez:
Jean-René Fourtou (Vivendi) reconnaît "des divergences" avec Vincent Bolloré
Jean-René Fourtou
Jean-René Fourtou © Abaca
Dans un long entretien au "Monde", le président du conseil de surveillance de Vivendi, Jean-René Fourtou, a reconnu avoir eu récemment "des divergences" avec Vincent Bolloré.

Jean-René Fourtou a voulu clore vendredi, par un long entretien auMonde, la séquence "guerre de succession" qui a récemment agité les hautes sphères de Vivendi. Le président du conseil de surveillance du groupe médias est revenu à cette occasion sur ses récentes tensions avec Vincent Bolloré. Il a ainsi reconnu "des divergences sur le management et la future gouvernance du groupe" avec le premier actionnaire de Vivendi.

À lire aussi
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

Concernant sa succession, l'ancien PDG de Rhône-Poulenc a aussi tenu à arrondir les angles. Après l'échec de son favori, l'Allemand Thomas Rabe, dont la nomination a été contrecarrée par Vincent Bolloré début septembre, Jean-René Fourtou a voulu calmer les inquiétudes du remuant homme d'affaires breton. Il a ainsi affirmé son intention de ne pas "brader Vivendi à des étrangers" comme le lui a reproché un temps Vincent Bolloré. Jean-René Fourtou a même promis d'aider l'homme d'affaires breton à prendre prochainement le contrôle du pôle médias de Vivendi. "Vincent Bolloré pourrait me succéder à la tête du conseil de surveillance de l'entité médias et contenus (...) Je l'aiderai" a-t-il ainsi fait savoir.

SFR reste avec Vivendi ?

Mais le président du conseil de surveillance a surtout voulu éclaircir la stratégie actuelle de Vivendi. Le groupe français, propriétaire notamment de Canal+ et SFR, souhaite ainsi toujours scinder ses activités autour de deux pôles clairement distincts. D'un côté, les contenus médias, avec notamment Canal+ et Universal. De l'autre, SFR. Sur le cas de l'opérateur télécom français, Jean-René Fourtou s'est d'ailleurs montré moins catégorique qu'auparavant.

Alors qu'il laissait récemment entendre qu'il voulait se séparer de son opérateur mobile, Jean-René Fourtou a déclaré qu'"une solution pourrait être que SFR reste avec Vivendi". Il a également vanté le "potentiel de croissance très important" de l'entreprise telecom et confirmé la stratégie de mutualisation des infrastructures mise en oeuvre récemment avec Bouygues. Quant au reste des actifs de Vivendi, ils sont bel et bien en passe d'être vendus afin d'éponger les dettes très importantes accumulées par le groupe. Jean-René Fourtou a ainsi indiqué que son entreprise finalisait actuellement les ventes de l'éditeur de jeux vidéos Activision Blizzard et de Maroc Telecom.

Sur le même thème
l'info en continu
Roselyne Bachelot candidate des "Reines du Shopping" sur M6 !
TV
Roselyne Bachelot candidate des "Reines du Shopping" sur M6 !
"Grand hôtel" : La mini-série avec Carole Bouquet démarre le 3 septembre sur TF1
Programme TV
"Grand hôtel" : La mini-série avec Carole Bouquet démarre le 3 septembre sur TF1
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée le 31 août
Programme TV
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée...
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
TV
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de surveillance
Business
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de...
Vidéos Puremedias