Vincent Bolloré renonce à prendre la tête de Vivendi

Partager l'article
Vous lisez:
Vincent Bolloré renonce à prendre la tête de Vivendi
Vincent Bolloré n'ira pas
Vincent Bolloré n'ira pas © Abaca
L'homme d'affaires Vincent Bolloré renonce finalement à prendre la tête du groupe médias Vivendi, propriétaire notamment de Canal+, après avoir pourtant présenté sa candidature ce week-end.

Il n'ira finalement pas. Après avoir laissé entendre en fin de semaine dernière qu'il était prêt à prendre la succession de Jean-François Dubos à la tête du directoire de Vivendi (SFR, Canal+), Vincent Bolloré a finalement fait savoir hier dans un communiqué qu'il n'était pas "à la recherche d'un poste ou d'une rémunération dans le groupe".

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs de la matinale de France 2 (MAJ)
TV
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h

Il semble que cette candidature n'était en fait qu'un coup de bluff destiné à contrecarrer les plans de l'autre homme fort de Vivendi, Jean-René Fourtou, président du conseil de surveillance. Ce dernier souhaitait en effet voir nommé président du directoire l'Allemand Thomas Rabe, l'actuel patron de la holding médias Bertelsmann, propriétaire notamment de RTL et de M6 en France. Un postulant que ne voyait pas d'un bon oeil Vincent Bolloré, lui reprochant son profil trop "médias" et comptant laisser l'avenir de Vivendi dans des mains françaises. Avec sa candidature soudaine, l'homme d'affaires breton a ainsi réussi à forcer l'effacement du candidat de Jean-René Fourtou. Vincent Bolloré a fait comprendre à ses rivaux qu'il ne se retirerait de la course que si le patron allemand en faisait de même. Il a eu gain de cause et s'en est publiquement félicité dans son communiqué.

Un comité de nomination devrait maintenant prendre une décision sur le choix du candidat avant la fin septembre. De son côté, Jean-René Fourtou devrait accepter de quitter ses fonctions vers l'été 2014. Rappelons que c'est la vente de Direct 8 (D8 désormais) et Direct Star (D17) à Canal+ en 2012 qui a permis à Vincent Bolloré de véritablement prendre pied dans Vivendi. Dans le cadre de cette cession payée en partie en actions, le groupe Bolloré a pu monter à hauteur de 4,41% du capital du groupe médias et Telecom. Des investissements postérieurs lui ont ensuite permis d'atteindre les 4,95% du capital, faisant de Vincent Bolloré le premier actionnaire de Vivendi.

Vincent Bolloré
Vincent Bolloré
Procès en diffamation : Vincent Bolloré saisit la Cour de cassation contre "Complément d'enquête" et France 2
Procès en diffamation : Vincent Bolloré perd en appel contre "Complément d'enquête"
"Complément d'enquête" : France 2 et Tristan Waleckx relaxés, Vincent Bolloré condamné pour "procédure abusive"
Vincent Bolloré cède les rênes de son groupe à son fils Cyrille
Voir toute l'actualité sur Vincent Bolloré
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences : "Kong: Skull Island" puissant leader devant "Paulette", carton pour Arte
Audiences
Audiences : "Kong: Skull Island" puissant leader devant "Paulette", carton pour Arte
"Héros" : NRJ 12 lance un nouveau magazine ce soir
TV
"Héros" : NRJ 12 lance un nouveau magazine ce soir
"Poulpovision" : Monsieur Poulpe lance sa nouvelle émission à 14h20 sur Canal+
Programme TV
"Poulpovision" : Monsieur Poulpe lance sa nouvelle émission à 14h20 sur Canal+
Xavier Dupont de Ligonnès : Les médias font leur mea culpa
TV
Xavier Dupont de Ligonnès : Les médias font leur mea culpa
Audiences samedi : "On n'est pas couché" au plus bas, lancement très compliqué pour "Top départ" sur M6
TV
Audiences samedi : "On n'est pas couché" au plus bas, lancement très compliqué...
Audiences : "Les murs du souvenir" leader devant "DALS", débuts difficiles pour "La course des champions"
Audiences
Audiences : "Les murs du souvenir" leader devant "DALS", débuts difficiles pour...
Vidéos Puremedias