L'année médias vue par... Laurent Goumarre

Partager l'article
Vous lisez:
L'année médias vue par... Laurent Goumarre
Par La rédaction Rédaction
Laurent Goumarre, journaliste sur France 5 et France Culture.
Laurent Goumarre, journaliste sur France 5 et France Culture.
Jusqu'au 31 décembre, puremedias.com vous propose "L'année médias vue par...", votre série de fin d'année.

Que retenir de cette année médiatique ? Jusqu'au 31 décembre, puremedias.com propose la saison 2 de sa série d'interviews des personnalités du PAF, qui vous livrent leurs coups de coeur et coups de gueule de la saison. Au tour de Laurent Goumarre, à la tête de "Entrée Libre" chaque jour sur France 5 et journaliste sur France Culture.

À lire aussi
Jean Clémentin, ancien journaliste du "Canard enchaîné" accusé d'espionnage, est mort
Personnalités
Jean Clémentin, ancien journaliste du "Canard enchaîné" accusé d'espionnage, est...
Gina Lollobrigida ("Fanfan, la tulipe", "Notre-Dame de Paris") est morte
Personnalités
Gina Lollobrigida ("Fanfan, la tulipe", "Notre-Dame de Paris") est morte
Jean Bertho ("Cinq colonnes à la une", "Les jeux de 20 Heures") est mort
Personnalités
Jean Bertho ("Cinq colonnes à la une", "Les jeux de 20 Heures") est mort
"Je suis trop amoché pour écrire" : Jeremy Renner ("Avengers") donne de ses nouvelles après son accident
Personnalités
"Je suis trop amoché pour écrire" : Jeremy Renner ("Avengers") donne de ses...

La personnalité médiatique de l'année ?
Michel Houellebecq, qui s'est imposé comme un phénomème culturel : deux films ont utilisé son personnage, un ex-rocker français met en musique ses "poèmes", un roman graphique et une pièce de théâtre adaptent respectivement "Plateforme" et "Les particules élémentaires". Symptôme d'un "suicide français" ?

Le coup médias de l'année ?
"Merci pour ce moment", de Valérie Trierweiler. Un coup média à coup sûr, mais une erreur de positionnement d'une journaliste quant à la place des femmes dans la vie politique. Ce qui raconte le livre, au-delà de la blessure narcissique, c'est le spectacle de la chute du statut présidentiel, qui n'est que la conséquence du positionnement "normal" voulu par François Hollande. Ben non, un président n'a pas vocation à être normal.

Le fait d'actualité le plus marquant de l'année ?
La mise en place inexorable de l'Etat Islamique, l'enlèvement incroyable des lycéennes, et face à cela le sentiment d'une impuissance internationale qui n'a d'égale que la violence des exactions.

L'émission TV de l'année ?
J'imagine que je dois dire "Touche pas à mon poste" au vu des audiences et du savoir-faire de Cyril Hanouna, qui a su hystériser le statut des "chroniqueurs de rien" à la télévision. Mais non, ce sera "Le Supplément" de Canal, qui a pris encore plus d'ampleur cette saison. Je me dis chaque fois en regardant ce programme et "Le Petit Journal" que Laurent Bon est l'un des rares producteurs à inventer des formats à la télévision. Sans oublier "C dans l'air", toujours impeccable.

Le dérapage médias de l'année ?
Les déclarations d'Eric Zemmour, son révisionnisme historique, son statut de polémiqueur professionnel créé et utilisé par les médias. Bref la construction d'un personnage médiatique et l'élaboration de ses fantames paranoïaques qui, pour autant, permettent de relire ce qui est à l'oeuvre dans la littérature de Michel Houellebecq.

Le journaliste de l'année ?
Elise Lucet pour "Cash investigation". Je suis à fond pour le journalisme de confrontation, nécessaire aujourd'hui pour prendre "place" dans les affaires. C'est passionnant de voir que quand le journalisme "s'invite", tous les cadres sautent. C'est autre chose que d'être dans la position du journalisme qui "invite" des politiques, personnalités. Il est temps de s'inviter à la table de ceux qu'on a souvent complaisamment reçus par le passé.

Le flop de l'année ?
Le bruit du plug de l'artiste Paul Mc Carty dégonflé par une société qui refuse de penser le sexe autrement qu'en termes de scandale et de provocation. A ce titre, les attaques dont l'exposition géniale de Jeff Koons fait encore l'objet témoignent parfaitement la résistance d'un art qui montre de quoi nous sommes faits : régression infantile, pornographie, et ce kitsch révélateur d'une lutte des classes.

La Une de presse de l'année ?
Les Unes de "Elle".

l'info en continu
Manon éliminée de "N'oubliez pas les paroles" : "J'ai fait une erreur bête qui m'a été fatale"
Interview
Manon éliminée de "N'oubliez pas les paroles" : "J'ai fait une erreur bête qui m'a...
Netflix : La fin du partage gratuit des comptes approche
SVOD
Netflix : La fin du partage gratuit des comptes approche
Accusé de violences conjugales, Justin Roiland, co-créateur de "Rick et Morty", écarté de la production
TV
Accusé de violences conjugales, Justin Roiland, co-créateur de "Rick et Morty",...
Twitch annonce des outils pour aider les streameurs à "gagner plus d'argent"
Internet
Twitch annonce des outils pour aider les streameurs à "gagner plus d'argent"
"Drag Race France" : Nicky Doll, Kiddy Smile et Daphné Bürki confirmés dans le jury de la saison 2
Internet
"Drag Race France" : Nicky Doll, Kiddy Smile et Daphné Bürki confirmés dans le...
RT France demande le dégel de ses fonds pour payer ses salariés
TV
RT France demande le dégel de ses fonds pour payer ses salariés