Le magazine "Têtu" menacé par un plan social drastique

Partager l'article
Vous lisez:
Le magazine "Têtu" menacé par un plan social drastique
16 postes pourraient être supprimés à la rédaction du magazine Têtu.
16 postes pourraient être supprimés à la rédaction du magazine Têtu. © DR
La nouvelle direction du magazine gay et lesbien Têtu prévoit le licenciement des 16 personnes et la sous-traitance du site web, Têtu.com

Info puremedias.com En octobre dernier, Pierre Bergé mettait en vente le magazine gay et lesbien "Têtu" et cherchait activement un repreneur. Jean-Jacques Augier, homme d'affaires et ancien trésorier de campagne de François Hollande, acceptait quelques semaines plus tard de racheter le titre pour un euro symbolique assorti d'un important budget pour relancer et laisser vivre le magazine vivre pendant encore au moins deux ans.

À lire aussi
"LOL, qui rit, sort !" : Une saison 2 pour le programme de Philippe Lacheau sur Amazon
TV
"LOL, qui rit, sort !" : Une saison 2 pour le programme de Philippe Lacheau sur...
Euro 2021 : Julien Cazarre tous les jours à 20h sur RMC et présent sur M6 pendant la compétition
TV
Euro 2021 : Julien Cazarre tous les jours à 20h sur RMC et présent sur M6 pendant...
Bernard ("Koh-Lanta : Malaisie") est décédé
TV
Bernard ("Koh-Lanta : Malaisie") est décédé
"N'oubliez pas les paroles" : Qui a remporté la 3e édition du tournoi des maestros ?
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Qui a remporté la 3e édition du tournoi des maestros...


Mais cette nouvelle vie se fera probablement au prix de lourds sacrifices. Selon nos informations, un plan social a été annoncé ce matin aux délégués du personnel par la nouvelle direction. Sur une trentaine de salariés, il prévoit la suppression de 16 postes, principalement à la rédaction et au studio. Autre annonce, l'externalisation totale de Têtu.com, le portail web qui perd aujourd'hui beaucoup d'argent.

"On s'attendait à un plan d'envergure, à de l'externalisation et à une réduction des effectifs. Mais comment continuer à faire un magazine de qualité en licenciant la plupart des journalistes ? Par ailleurs, sous-traiter Têtu.com, on ne comprend vraiment pas la stratégie du nouveau propriétaire", explique l'un des membres de l'équipe à puremedias.com. Car Jean-Jacques Augier souhaite confier les clés du site internet à Yagg.com, un autre portail gay sur le web. Par ailleurs, Yannick Barbe, ex-journaliste à Têtu et rédacteur en chef pour Yagg.com, est pressenti pour reprendre la direction de la rédaction papier, Gilles Wullus étant sur le départ.

Malgré une diffusion payée en hausse à près de 40.000 exemplaires, Têtu a toujours perdu de l'argent depuis sa création. Le magazine gay et lesbien a survécu à la crise de la presse grâce aux investissements répétés de Pierre Bergé, là où d'autres magazines comme PREF ont du fermer leurs portes. Une nouvelle réunion est prévue la semaine prochaine entre la direction et les délégués du personnel. Une grève des salariés n'est pas à exclure.

l'info en continu
"LOL, qui rit, sort !" : Une saison 2 pour le programme de Philippe Lacheau sur Amazon
TV
"LOL, qui rit, sort !" : Une saison 2 pour le programme de Philippe Lacheau sur...
Euro 2021 : Julien Cazarre tous les jours à 20h sur RMC et présent sur M6 pendant la compétition
TV
Euro 2021 : Julien Cazarre tous les jours à 20h sur RMC et présent sur M6 pendant...
"Entre nous" : Faustine Bollaert à la tête d'un nouveau magazine féminin
Presse
"Entre nous" : Faustine Bollaert à la tête d'un nouveau magazine féminin
"Objectif reste du monde" : Nouvelle télé-réalité d'access pour W9 à partir d'aujourd'hui
Programme TV
"Objectif reste du monde" : Nouvelle télé-réalité d'access pour W9 à partir...
Laurent Ruquier s'en prend à Charline Vanhoenacker : "'Par Jupiter', ce ne sont pas des gens corrects"
Radio
Laurent Ruquier s'en prend à Charline Vanhoenacker : "'Par Jupiter', ce ne sont...
Gaza : L'AFP accueille les équipes d'AP et d'Al Jazeera après la destruction de leurs locaux par l'armée israélienne
International
Gaza : L'AFP accueille les équipes d'AP et d'Al Jazeera après la destruction de...
Vidéos Puremedias