Le quotidien "France-Antilles" annonce sa disparition en Une

Partager l'article
Vous lisez:
Le quotidien "France-Antilles" annonce sa disparition en Une
"France-Antilles"
"France-Antilles" © "France-Antilles"
Le seul quotidien de Guadeloupe, Martinique et Guyane a annoncé à ses lecteurs ce jeudi qu'il risque de disparaître.

"Les dernières pages de 'France-Antilles'", telle est la Une que les lecteurs antillais ont pu découvrir ce jeudi. Le journal "France-Antilles", qui est le seul quotidien de Guadeloupe, Martinique et Guyane, a annoncé aujourd'hui en première page de couverture sa probable disparition. Le tribunal de commerce de Fort-de-France doit donner dans la journée sa décision sur son éventuelle liquidation.

À lire aussi
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1

"Un cataclysme social engendré qui jette à la rue 235 salariés"

"Chers lecteurs, vous avez peut-être entre vos mains la dernière édition de votre journal 'France-Antilles' créé en 1965. Le tribunal mixte de commerce de Fort-de-France devrait prononcer la mise en liquidation de sa société éditrice détenue par AJR Productions", a écrit la rédaction en Une. Et d'ajouter : "Aussi, les Antilles et la Guyane seront les premières et donc les seules régions de France à être privées d'un journal quotidien. Mais au-delà de cette triste première, le record, et sans doute le seul à vraiment retenir, est celui du cataclysme social engendré et qui jette à la rue 235 salariés et leurs familles de Martinique, Guadeloupe et Guyane."

Le journal s'est attristé qu'un "pan du patrimoine de la presse guadeloupéenne" et "un des marqueurs clés de l'identité" de la France "s'effondrent". "Souhaitons que cette disparition renforce la volonté des citoyens guadeloupéens à se battre encore davantage pour le maintien et le développement de médias locaux ayant uniquement le souci d'une diffusion d'informations plurielles, vérifiées et vérifiables", a conclu le texte de la rédaction. Une photo de l'imprimerie du journal complète la Une de ce jeudi.

L'actionnaire n'a pas réussi à conclure son plan de financement

Le tribunal avait laissé jusqu'à mercredi soir à l'actionnaire pour fournir "les éléments complémentaires liés au bouclage financier" de son offre de reprise. Selon l'AFP, AJR Productions n'est pas parvenu à boucler son plan de financement. Son offre de reprise s'élevait à hauteur de 7 millions d'euros et prévoyait de conserver 125 postes sur les 235 du groupe, avec la parution d'un tri-hebdomadaire en Guadeloupe et en Martinique et d'une version numérique en Guyane.

l'info en continu
"Les enquêtes du commissaire Van der Valk" démarre le 23 août sur France 3
Programme TV
"Les enquêtes du commissaire Van der Valk" démarre le 23 août sur France 3
"Le silence de l'eau" : Une nouvelle série italienne ce soir sur France 3
Programme TV
"Le silence de l'eau" : Une nouvelle série italienne ce soir sur France 3
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Axel Duroux (Endemol, RTL, TF1) prend la tête d'EuropaCorp
Cinéma
Axel Duroux (Endemol, RTL, TF1) prend la tête d'EuropaCorp
Audiences samedi : Jean-Baptiste Marteau réduit l'écart avec Audrey Crespo-Mara à 20h, "50' inside" au plus bas
TV
Audiences samedi : Jean-Baptiste Marteau réduit l'écart avec Audrey Crespo-Mara à...
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
Vidéos Puremedias