Le rachat de Direct 8 et Direct Star par Canal+ autorisé par l'Autorité de la Concurrence

Partager l'article
Vous lisez:
Le rachat de Direct 8 et Direct Star par Canal+ autorisé par l'Autorité de la Concurrence
Le rachat de Direct 8 et Direct Star a été autorisé l'Autorité de la Concurrence.
Le rachat de Direct 8 et Direct Star a été autorisé l'Autorité de la Concurrence. © DR
L'Autorité de la Concurrence autorise le rachat par Canal+ de Direct 8 et Direct Star à de nombreuses conditions.

La décision était très attendue par le groupe Canal+. Sans grande surprise, L'Autorité de la Concurrence vient de donner "sous conditions" son feu vert au rachat par la filiale de Vivendi des chaînes Direct 8 et Direct Star au groupe Bolloré. L'Autorité précise avoir avoir obtenu de Canal+ "un ensemble d'engagements substantiels, crédibles et vérifiables" précise le communiqué. Et ils sont nombreux.

À lire aussi
"Affaire conclue" : Attaqué par Pierre-Jean Chalençon, un acheteur réplique
TV
"Affaire conclue" : Attaqué par Pierre-Jean Chalençon, un acheteur réplique
"C à vous" : Emilie Tran Nguyen remplacera Maxime Switek à la rentrée
Séries
"C à vous" : Emilie Tran Nguyen remplacera Maxime Switek à la rentrée
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"

Conditions au rachat

Pour les films et séries américains récents et les films français inédits, Canal+ ne pourra pas user de sa position dominante sur les droits payants pour les proposer sur sa nouvelle chaîne gratuite Direct 8 quelques mois plus tard. "Les parties se sont donc engagées à ne signer 'd'output deals' cumulant l'achat de droits gratuits et payants de diffusion télévisuelle qu'avec un seul studio américain sur les six majors (Universal, Paramount, Warner, Sony, Fox, Disney)" note l'Autorité. De cette manière, l'Autorité protège TF1 et M6 qui pourront acquérir en deuxième fenêtre de diffusion des séries d'abord diffusées par Canal+, comme "Desperate Housewives". Pour les films français inédits aussi, Canal+ pourra acquérir les droits de diffusion payante et gratuite dans la limite de 20 oeuvres par an.

Négociations séparées

Pas question non plus pour Canal+ de profiter des synergies internes pour l'acquisition des programmes. En dehors des deux cas précédents, "les parties se sont engagées à négocier par le biais d'équipes spécifiques les droits de diffusion en clair des films français et américains et des séries américaines récents, de manière séparée et autonome des activités de télévision payante de Canal+" note l'Autorité. En clair, le groupe Canal+ devra créer une filiale pour son activité d'acquisition de droits et ne pourra pas proposer d'offres de couplage, entre le gratuit et le payant.

Autre contrainte imposée sur le marché des films de catalogue français. "Les parties se sont engagées à limiter les acquisitions réalisées par Direct 8 et Direct Star auprès de StudioCanal au niveau constaté avant l'opération, à limiter à six mois la durée des cessions de droits, ainsi qu'à ne pas accorder à ces chaînes des conditions préférentielles par rapport aux chaînes gratuites concurrentes" explique le communiqué. Les films co-produits par Canal+ resteront donc accessibles pour les autres chaînes, aux mêmes conditions. Par ailleurs, le groupe Canal+ s'est aussi engagé à céder, pour une diffusion en clair, les droits de diffusion acquis d'évènements sportifs majeurs. Direct 8 pourra participer à ces appels d'offres mais sera mise en concurrence avec les grandes chaines privées comme TF1 ou M6.

5 ans

Tous ces engagements sont pris pour une durée de 5 ans et l'Autorité nommera un mandataire indépendant chargé de surveiller leur bonne exécution. L'avis de l'Autorité rendu, le CSA doit désormais rendre sa décision, qui ne devrait pas être dévoilée avant le mois de septembre.

Le groupe Canal+ n'a pas attendu la décision des deux institutions pour commencer à travailler sur la nouvelle grille de Direct 8, qui accueillera dès la rentrée de nombreuses figures du PAF. Cyril Hanouna, anciennement sur France 4, rejoindra ainsi Direct 8 pour présenter son émission "Touche pas à mon poste". Après avoir quitté le JT de TF1, Laurence Ferrari animera quant à elle un magazine féminin tandis que Daphné Roulier prendra la tête du nouveau 20h de la chaîne.

Sur le même thème
l'info en continu
Microsoft veut racheter TikTok... que Donald Trump souhaite interdire
Internet
Microsoft veut racheter TikTok... que Donald Trump souhaite interdire
Audiences dimanche : L'info de TF1 et France 2 en forme, "Vivement dimanche prochain" au plus bas
Audiences
Audiences dimanche : L'info de TF1 et France 2 en forme, "Vivement dimanche...
Audiences : "Dalida" leader sur TF1 devant "Commissaire Montalbano", "Amélie Poulain" au million sur Arte
Audiences
Audiences : "Dalida" leader sur TF1 devant "Commissaire Montalbano", "Amélie...
"Scream" : Courteney Cox de retour pour le cinquième opus
Cinéma
"Scream" : Courteney Cox de retour pour le cinquième opus
France Pierron et Virginie Sainsily (ex-BFMTV) rejoignent "L'Equipe du soir"
TV
France Pierron et Virginie Sainsily (ex-BFMTV) rejoignent "L'Equipe du soir"
Donald Trump veut interdire TikTok aux Etats-Unis
Internet
Donald Trump veut interdire TikTok aux Etats-Unis
Vidéos Puremedias