Ludovic ("Koh-Lanta") : "Yassin joue un personnage"

Partager l'article
Vous lisez:
Ludovic ("Koh-Lanta") : "Yassin joue un personnage"
Ludovic, candidat de "Koh-Lanta : Le combat des héros".
Ludovic, candidat de "Koh-Lanta : Le combat des héros". © LAURENT VU / ALP /TF1
Ludovic, ex-membre des jaunes, puis des rouges, a été éliminé vendredi soir sur l'autel du rendez-vous des ambassadeurs.

C'est la crainte de tout aventurier de "Koh-Lanta" qui se respecte, au moment de la réunification : le rendez-vous des ambassadeurs et la menace de l'élimination d'un candidat. Yassin, côté rouges et Dylan, côté jaunes, se sont accordés pour mettre le nom de Ludovic dans la balance dans cet épisode 6 de "Koh-Lanta : Le combat des héros" sur TF1. Après avoir enchaîné les échecs au sein de l'équipe des jaunes, il avait intégré les rouges à la faveur de la recomposition des équipes. Mais Yassin, le leader de l'équipe, avait fait la promesse initiale à ses partenaires de les emmener jusqu'à la réunification. Une promesse qui ne s'appliquait visiblement pas aux nouveaux arrivants, contrairement à ce que Yassin a promis avant de partir aux ambassadeurs. puremedias.com a interrogé celui dont l'aventure s'est arrêtée prématurément alors qu'il avait atteint l'épreuve de l'orientation dans son premier "Koh-Lanta" en 2006.

À lire aussi
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
TV
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur...
David Ginola quitte "La France a un incroyable talent" sur M6
TV
David Ginola quitte "La France a un incroyable talent" sur M6

Propos recueillis par Christophe Gazzano.

Quel est votre sentiment général ?
Je ressens de la déception car ça fait 11 ans que j'attendais. Sortir aux ambassadeurs, ce n'est pas la sortie la plus sympa. C'est dommage parce que l'aventure en elle-même est juste magnifique mais ça fait partie du jeu, c'est normal.

Ils ont dit
"Je voulais juste aller aux poteaux et rentrer"
Ludovic

Vous avez même serré la main de Yassin et de Dylan.
Bien entendu, ça ne reste qu'un jeu, heureusement. C'est comme ça qu'il faut le voir. Moi je voulais juste aller aux poteaux et rentrer, tout simplement. On se pose la question maintenant, mais si on avait gagné toutes les épreuves au début (avec les jaunes, ndlr), on n'en serait pas là. La seule chose qu'il faut retenir c'est que quand tu es majoritaire aux ambassadeurs, c'est quand même beaucoup plus simple que de se retrouver dans notre situation.

Pourquoi avez-vous décidé de vous isoler spontanément après avoir appris la nouvelle ? La situation aurait-elle pu déraper si vous aviez attendu Denis Brogniart avec vos co-équipiers ?
Ce n'est pas une question de dérapage, c'est juste qu'à un moment donné, il y a de la déception. Si j'avais eu 20 ans, j'aurais peut-être réagi différemment, mais là j'en ai 40. Je sais l'impact que peuvent avoir les paroles. Je voulais m'isoler pour faire le point, prendre le temps de me poser et de me dire que je reprenais ma vie normale. Ça fait du bien de se retrouver seul plutôt qu'avec des gens qui vous ont éliminé pour des raisons qui sont peut-être respectables mais qu'on ne peut pas comprendre sur le moment.

Ils ont dit
"Yassin fait super attention à son image"
Ludovic

En envoyant Yassin aux ambassadeurs, est-ce que vous vous doutiez qu'il ne respecterait pas sa parole ?
Non. En plus, on sait que Yassin fait super attention à son image, aux paroles qu'il peut avoir devant la caméra. On sait très bien qu'il joue un personnage. J'ai eu des doutes quand il est parti mais quand j'ai vu que Dylan était face à lui, j'ai su que le jeu était fini pour moi.

Si c'était vous qui étiez allé aux ambassadeurs, auriez-vous été jusqu'au tirage de la boule noire ?
C'est toujours facile de commenter après, mais dans mon ADN quand je donne une parole, je tiens ma parole. Dans ma position, j'étais presque dans l'obligation de réagir comme ça en étant en minorité au niveau des rouges. Qu'est-ce que je pouvais craindre de plus ?

En revanche, si Nathalie était allée à la place de Yassin aux ambassadeurs, elle aurait fait ce qu'elle lui a reproché, c'est-à-dire le contraire de ce qu'elle aurait annoncé avant de partir négocier.
C'est son aventure à elle. Je ne me permets pas de parler à la place des gens. Quand on voit les rouges, qui ont gagné tout ce qu'ils ont gagné et qui sont capables de se friter comme ils l'ont fait, je me dis qu'il y a quand même un malaise. Quand on gagne autant, ça doit fédérer plutôt que d'oser faire des faux colliers. Nous, au contraire, quand on voit les boulets qu'on a pris et l'ambiance qu'il y avait chez nous... Je me suis vraiment régalé.

Ils ont dit
"Quand on décide d'y retourner, il faut se dire dans sa tête qu'on est là pour se faire mal"
Ludovic

Vous l'avez dit, au début de l'aventure, vous avez fait partie de l'équipe jaune qui a accumulé le plus de défaites. Qu'est-ce qui a manqué à votre équipe ?
A chaque épreuve, il y en avait toujours un qui n'était pas à la hauteur et ce ne sont pas les filles qui n'ont pas été au rendez-vous, c'est exclusivement les mecs. Quand vous faites le "Koh-Lanta" normal c'est déjà difficile, mais quand vous faites "Le combat des héros", avec le niveau des personnes qui étaient dans l'aventure et les jeux qu'il y avait, que j'ai trouvés très difficiles, à un moment donné il n'y a pas de mystère. Quand on décide d'y retourner, il faut se dire dans sa tête qu'on est là pour se faire mal.

Tous les candidats n'avaient pas le mental pour l'aventure, selon vous ?
C'est clair, ça s'est vu dans les épreuves. Il y a toujours un truc qui a fait qu'un candidat n'a pas été à la hauteur. C'est dommage, mais c'est ainsi. Je pense qu'on ne se rend pas assez compte de la dureté de "Koh-Lanta" et du fait que pour y aller, il faut être bien dans sa tête et dans son corps et il faut aussi savoir se faire mal et très mal.

C'est le cas de Cédric par exemple, qui a été méconnaissable sur cette deuxième aventure et qui a avoué après son élimination qu'il avait été perturbé par les soucis de santé de son père...
On parle de faiblesse par rapport à ça, mais j'aurais plutôt tendance à dire que ça aurait pu décupler ses forces. C'est difficile de réagir à sa place et c'est difficile à vivre de savoir que son papa est en difficulté, mais certains arrivent à faire de cette difficulté une force et il y en a d'autres qui réagissent comme Cédric. Après, on n'est jamais obligé d'aller sur un "Koh-Lanta" all star.

On retiendra de vous que vous êtes le premier aventurier à avoir fait de fois de suite le feu sur "Koh-Lanta". C'est un défi que vous vous étiez lancé ?
J'aurais préféré qu'on retienne de moi que je sois allé sur les poteaux, mais le feu est quand même un gros symbole sur "Koh-Lanta". C'est une sensation magnifique. Le premier feu, c'était un effort collectif, avec l'aide de Dylan qui a fait plus de la moitié du taf, mais ce sont des moments inoubliables.

Quel est votre meilleur souvenir de l'aventure ?
C'est d'avoir mis le pied sur l'île en arrivant. Intérieurement, j'ai des frissons partout, je me dis "ça y est, on va pouvoir remettre ça". Et puis la composition des équipes est également un moment fort.

Votre plus mauvais souvenir ?
Il n'y a pas de mauvais souvenir. Je ne fonctionne pas comme ça. Je suis déçu, mais ce n'est pas un élément négatif. Ça fait partie du jeu. J'ai pu faire deux fois "Koh-Lanta", dans deux pays différents, à l'autre bout de la planète. Combien y a-t-il de personnes qui aimeraient le faire chaque année ?

Ils ont dit
"Je pense qu'il restera quatre filles à la fin"
Ludovic

Avez-vous revu certains aventuriers depuis votre retour en France ?
Beaucoup d'échanges avec Olivier, Candice, Clémentine, Cédric. C'est le noyau de personnes avec qui on a super bien rigolé sur l'île. Quand on voit les résultats qu'on avait et la vie qu'on avait sur le camp...

Ce que vous n'avez pas eu en confort et en immunité, vous l'avez eu en richesse humaine, donc.
Oui. Et qu'est-ce que c'était beau !

Votre pronostic pour les poteaux ?
Je pense qu'il restera quatre filles à la fin. Candice, Clémentine, Clémence, Cassandre... Les filles sont très fortes. Sur certaines épreuves, Candice et Clémentine étaient plus fortes que moi. Je n'ai pas de honte à le dire. Nous, les mecs, on a été des rigolos, on n'a pas été à la hauteur. Dans les épreuves, ce sont toujours des mecs qui se sont vautrés.

Sur le même thème
l'info en continu
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Mes premières fois" : Une saison 2 sur Netflix ?
SVOD
"Mes premières fois" : Une saison 2 sur Netflix ?
"On n'est pas couché" : Léa Salamé de retour aux côtés de Laurent Ruquier pour la dernière émission
TV
"On n'est pas couché" : Léa Salamé de retour aux côtés de Laurent Ruquier pour la...
"A l'origine" : Franceinfo lance un nouveau rendez-vous avec Djamel Mazi à partir d'aujourd'hui
TV
"A l'origine" : Franceinfo lance un nouveau rendez-vous avec Djamel Mazi à partir...
Audiences access 20h : L'intervention de Jean Castex très suivie sur TF1, "Un si grand soleil" au top, "PBLV" à la peine
Audiences
Audiences access 20h : L'intervention de Jean Castex très suivie sur TF1, "Un si...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" en tête devant Nagui, "Le 19/20" en forme sur France 3
Audiences
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" en tête devant Nagui, "Le 19/20"...
Vidéos Puremedias