Massacre de Bowling Green : Kellyanne Conway s'excuse sur CNN

Partager l'article
Vous lisez:
Massacre de Bowling Green : Kellyanne Conway s'excuse sur CNN
Kellyanne Conway s'excuse pour ses propos sur le Bowling Green massacre © CNN
La conseillère du président américain Donald Trump avait attaqué les médias qui n'avaient selon elle pas couvert cet incident qui ne s'est jamais produit.

Pour une fois, l'administration Trump ne se cache pas derrière les désormais célèbres "faits alternatifs". Hier, Kellyanne Conway, ancienne directrice de campagne de Donald Trump et désormais conseillère du président américain, était l'invitée de CNN où elle a profité de son interview avec le journaliste Jake Tapper pour... présenter ses excuses !

À lire aussi
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen" dans "C à vous"
TV
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen"...
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
TV
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse, "N'oubliez pas les paroles" très haut
TV
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse,...

Il faut dire que Kellyanne Conway est la risée d'une partie des Etats-Unis après une interview sur MSNBC la semaine dernière. Tentant de défendre le fameux "Muslim Ban" de Donald Trump, la conseillère a en effet évoqué le terrible "massacre de Bowling Green", qui n'avait selon elle pas été couvert par les médias. Une façon de convaincre l'opinion de la nécessité d'interdire l'accès aux Etats-Unis aux ressortissants de sept pays majoritairement musulmans, tout en attaquant une nouvelle fois les médias.

"Je suis désolée d'avoir employé les mauvais mots"

Sauf que, rapidement, il est apparu que ce massacre n'avait pas été couvert par les médias parce qu'il n'avait jamais eu lieu ! Kellyanne Conway a évoqué une maladresse dans le choix de ses mots mais là encore, la réalité l'a rattrapée. Dans deux autres interviews données avant celle de MSNBC, la conseillère du président était même plus précise, indiquant que deux Irakiens avaient voyagé aux Etats-Unis, avant de rejoindre Daesh et de tuer des soldats américains.

Hier, elle a donc souhaité présenter ses excuses. "Nous respectons énormément la vérité, et je ne peux parler que pour moi, mais je suis désolée d'avoir employé les mauvais mots", a-t-elle dit, ajoutant que "la véracité des faits était très importante" à ses yeux. "Je l'ai énormément regretté parce que j'ai employé le mauvais mot pour décrire quelque chose à plusieurs reprises. Je m'en excuse et je rectifie mes déclarations", a-t-elle dit.

"Est-ce que CNN annonce des 'fake news' ?"

Malgré ses excuses, Kellyanne Conway a continué à critiquer les médias au cours de l'interview, citant la liste de 78 attentats perpétrés à l'international que la Maison Blanche a publiée, et qui n'auraient selon l'administration Trump pas été suffisamment couverts par les médias. "Dire que nous ne couvrons pas les attaques terroristes, c'est simplement faux. C'est choquant", lui a répondu le journaliste, qui a également interrogé Kellyanne Conway sur les propos de Donald Trump à l'encontre de sa chaîne.

"Est-ce que CNN annonce des 'fake news' ?", lui a-t-il demandé. Et la conseillère n'a pas suivi la ligne de son patron, qui a attaqué la chaîne à plusieurs reprises. "Je ne pense pas, non. Je pense qu'il y a partout, en presse écrite, à la télé, à la radio, des infos qui ne sont pas assez fouillées et qui sont parfois basées sur des contre-vérités", a-t-elle répondu. Une déclaration étonnante venant de celle qui a été la première à employer l'expression "faits alternatifs" pour qualifier les affirmations de Sean Spicer, porte-parole de la Maison Blanche, sur le nombre d'Américains qui avaient assisté à l'inauguration du président. puremedias.com vous propose de découvrir l'interview de Kellyanne Conway.

Donald Trump
Donald Trump
Présidentielle US : Face à des propos mensongers, des chaînes coupent en direct le discours de Donald Trump
Donald Trump va passer un test médical en direct sur Fox News
Présidentielle US : Le prochain débat sera virtuel, Donald Trump refuse pour l'instant d'y participer
Présidentielle US : Le débat entre Donald Trump et Joe Biden sur BFMTV, LCI, CNews et franceinfo: cette nuit
Voir toute l'actualité sur Donald Trump
Sur le même thème
l'info en continu
Mort de Diego Maradona : Le chroniqueur Nabil Djellit en larmes dans "L'Equipe d'Estelle"
TV
Mort de Diego Maradona : Le chroniqueur Nabil Djellit en larmes dans "L'Equipe...
"Plus belle la vie" : Les héros de France 3 reviennent en prime time le 15 décembre
Programme TV
"Plus belle la vie" : Les héros de France 3 reviennent en prime time le 15 décembre
Diego Maradona est mort
Sport
Diego Maradona est mort
"Vous devriez vendre des encyclopédies" : Roselyne Bachelot agacée par une question insistante de Guillaume Durand
Radio
"Vous devriez vendre des encyclopédies" : Roselyne Bachelot agacée par une...
"On a le droit à la brutalité" : Eric Zemmour justifie sur CNews la violente évacuation des migrants de République
TV
"On a le droit à la brutalité" : Eric Zemmour justifie sur CNews la violente...
"Rétroscopie" : Hélène Mannarino voyage en 2050 avec Jean-Paul Rouve le 16 décembre sur TMC
Programme TV
"Rétroscopie" : Hélène Mannarino voyage en 2050 avec Jean-Paul Rouve le 16...
Vidéos Puremedias