Netflix gagne moins d'abonnés que prévu au deuxième trimestre, son action plonge en Bourse

Partager l'article
Vous lisez:
Netflix gagne moins d'abonnés que prévu au deuxième trimestre, son action plonge en Bourse
Le service de streaming reste optimiste pour le 3e trimestre
Le service de streaming reste optimiste pour le 3e trimestre © DR
Le service de SVOD américain tablait sur un objectif de 5 millions d'abonnés supplémentaires à travers le monde.

Coup de mou pour Netflix. Les derniers résultats publiés par la plateforme pour le deuxième trimestre 2019 font état de la perte de 130.000 abonnés aux Etats-Unis - une première en huit ans - tandis qu'à l'international, seulement 2,7 millions de personnes supplémentaires ont rejoint les rangs des utilisateurs de Netflix. Outre-Atlantique, le service compte désormais 60,1 millions d'abonnés, pour un total de 151,56 millions de clients dans le monde.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

Des chiffres en deçà des prévisions des analystes, qui tablaient sur un gain de 352.000 personnes sur le marché américain et sur près de 5 millions d'abonnés en plus dans le monde entier. La sanction ne s'est donc pas faite attendre pour le géant californien : le cours de son action a chuté de 12% mercredi à Wall Street.

Contenu faible et hausse tarifaire

Dans un communiqué, Netflix constate que sur la période avril/juin 2019, "l'ensemble des contenus a généré moins d'abonnements payants que ce que nous avions anticipé". Le service rappelle en parallèle les bons résultats du premier trimestre, avec 9,6 millions de nouveaux abonnés. Autre explication, la récente hausse de la grille tarifaire de la plateforme, notamment en France. Netflix affirme avoir observé une accélération des résiliations dans les pays concernés.

Le même scénario s'était produit l'année dernière à la même période, avec une croissance du nombre d'abonnés inférieure aux prévisions de l'entreprise pilotée par Reed Hastings. Si le chiffre d'affaires de la société a progressé au deuxième trimestre (+26%), pour s'établir à 4,92 milliards de dollars, ses profits marquent le pas, passant de 384 millions de dollars au deuxième trimestre 2018 à 271 millions de dollars un an plus tard.

Le troisième trimestre s'annonce cependant meilleur en matière de contenus, avec la mise en ligne des nouvelles saisons de valeurs sûres telles que "Stranger Things" - qui a réalisé un démarrage record ce mois-ci - "La Casa de Papel" ou encore "Orange is the New Black". Côté films, des exclusivités sont attendues, avec par exemple le dernier Martin Scorsese, "The Irishman". Des atouts qui permettent à Netflix d'espérer attirer 7 millions d'abonnés en plus à travers le monde au troisième trimestre, dont 800.000 rien qu'aux Etats-Unis. Si l'objectif mondial était atteint, cela représenterait une hausse de 900.000 personnes par rapport à la même période en 2018.

La montée en puissance de la concurrence

Les résultats du troisième trimestre seront scrutés de près alors que la concurrence va monter en puissance avec le lancement le 12 novembre prochain aux Etats-Unis par Disney de sa plateforme Disney+, tout comme celle de Warner, baptisée HBO Max, du nom de sa puissante chaîne à péage, qui fera son arrivée au printemps 2020 dans les foyers américains. L'année suivante, ce sera au tour de NBCUniversal de lancer son propre service de streaming.

Les conséquences se sont déjà fait sentir pour Netflix, avec la perte annoncée des droits de deux de ses séries les plus populaires : "The Office" et "Friends". Une perte que la plateforme considère comme une opportunité pour investir dans les contenus originaux. En 2019, son effort d'investissement dans ce domaine devrait être de l'ordre de 15 milliards de dollars selon certains analystes cités par la presse américaine.

Sur le même thème
l'info en continu
France Télévisions : Les prétendants à la présidence du groupe
TV
France Télévisions : Les prétendants à la présidence du groupe
Une invitée interrompue par un cambriolage en plein direct sur Sud Radio
Radio
Une invitée interrompue par un cambriolage en plein direct sur Sud Radio
Karine Le Marchand va animer "La France a un incroyable talent" sur M6
TV
Karine Le Marchand va animer "La France a un incroyable talent" sur M6
Sidonie Bonnec, Eglantine Eméyé et Willy Rovelli rejoignent France Bleu
Radio
Sidonie Bonnec, Eglantine Eméyé et Willy Rovelli rejoignent France Bleu
Le comédien Jean-François Garreaud ("Sous le soleil", "Plus belle la vie") est mort
Séries
Le comédien Jean-François Garreaud ("Sous le soleil", "Plus belle la vie") est mort
Philippe Bouvard fait ses adieux au "Figaro Magazine" : "Je n'ai pas échappé à la bactérie du rajeunissement"
Presse
Philippe Bouvard fait ses adieux au "Figaro Magazine" : "Je n'ai pas échappé à la...
Vidéos Puremedias