Nicolas Canteloup répond à Jean-Jacques Bourdin et Jean-Vincent Placé

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas Canteloup répond à Jean-Jacques Bourdin et Jean-Vincent Placé
Nicolas Canteloup réagit aux critiques de Jean-Jacques Bourdin et Vincent Placé
Nicolas Canteloup réagit aux critiques de Jean-Jacques Bourdin et Vincent Placé © Ralph Wenig / Bureau233/ TF1
Menacé par Jean-Jacques Bourdin et critiqué par Jean-Vincent Placé, Nicolas Canteloup affirme comprendre leurs réactions.

Petit mea culpa pour Nicolas Canteloup. A l'occasion du retour de "C'est Canteloup" lundi soir sur TF1, après le JT de Gilles Bouleau, l'imitateur accorde un entretien à nos confrères de Metronews, dans lequel il revient sur deux polémiques qui l'ont entouré en cette rentrée : les menaces de Jean-Jacques Bourdin et l'agacement de Jean-Vincent Placé. Et si les imités ont depuis pris du recul et assuré être amusés, Nicolas Canteloup, lui, était jusqu'ici resté silencieux mais se range aussi du côté de l'appel au calme.

À lire aussi
Nathalie Levy quitte BFMTV
Exclusivité
Nathalie Levy quitte BFMTV
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)
Programme TV
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...

"La réaction de Jean-Jacques Bourdin est compréhensible"

Ainsi, l'humoriste assure comprendre "tout à fait" la réaction de Jean-Jacques Bourdin, qui a menacé de "l'attraper au collet" et de réagir "comme un mec". "Quand il y a un souci comme ça, la première chose à faire, c'est de se mettre à la place de l'autre. Jean-Jacques Bourdin reste un vrai professionnel. C'est vrai que j'ai un peu mis en cause sa façon de pratiquer l'interview, comme c'est le coeur de son métier ça ne lui a pas fait plaisir, et je le comprends. La réaction épidermique, sur le coup, est compréhensible" explique-t-il, tout en assurant ne pas pouvoir procéder différemment.

"Je ne peux pas faire rire en mettant en valeur quelqu'un, c'est à son détriment. Bourdin a compris avec le recul que ce n'est que de la caricature. Il y a peut-être un fond de vérité mais nous, on est des mauvais garçons, d'un grain de sable on fait un rocher, et c'est ce rocher qui va faire rire ! Grossir le trait ne remet pas en cause les qualités éditoriales et journalistiques de Bourdin" affirme Nicolas Canteloup. Même son de cloche pour les critiques formulées par le député vert Jean-Vincent Placé, qui s'était insurgé contre une imitation qu'il jugeait "stigmatisante".

"Il n'y a pas de hiérarchie dans les accents"

"Là aussi je comprends, car on touche à leur ego, à leur intimité. Mais c'est mon job aussi, de toucher là où ça fait mal, et ce petit effet miroir fait rire. Après coup, Jean-Vincent Placé a été lui aussi beau joueur en m'invitant sur Twitter dans un restaurant coréen pour me proposer de travailler sa voix en l'ayant face à moi. Tout le monde a le droit de s'énerver, la colère fait partie de l'être humain, la réflexion aussi" analyse-t-il, avant de revenir sur le fort accent surjoué utilisé, en affirmant l'avoir employé car il ne maîtrisait pas la voix de Jean-Vincent Placé.

"Le thème du sketch, c'était : j'ai Jean-Vincent Placé à faire dans l'actu, je n'ai pas sa voix, alors je fais une voix pourrie, extrêmement caricaturale, pire que Michel Leeb. On a dit que ça stigmatise, mais pas du tout. Il n'y a pas de hiérarchie dans les accents : quand j'imite Jean-Pierre Elkabbach à longueur de temps avec un accent pied-noir qu'il n'a pas, je ne stigmatise pas les pieds-noirs... C'est simplement pour donner un peu de couleur au texte" se défend Nicolas Canteloup, jugeant que "les auditeurs savent quand c'est drôle et quand c'est déplacé".

En revanche, l'humoriste a refusé le déjeuner proposé par le député, afin de respecter "une règle" qu'il s'est imposée. "Quand vous ne connaissez pas la personne, vous pouvez avoir un regard aiguisé, sans concession. Lorsque vous avez mangé la veille avec lui, vous ne voudrez pas être trop dur. Alors, je le trouve beau joueur et classe de m'avoir invité, j'y suis sensible, mais mon job exige une forme de neutralité" affirme-t-il.

Nicolas Canteloup
Nicolas Canteloup
Europe 1 : Nicolas Canteloup touche 150.000 euros par mois pour ses sketchs
Europe 1 : Devant Arnaud Lagardère, Nicolas Canteloup se moque des nouveaux locaux
Europe 1 : Quand Nicolas Canteloup se paie Arnaud Lagardère
Audiences : "C'est Canteloup" au plus haut sur TF1 avant la venue d'Anne Hidalgo
Voir toute l'actualité sur Nicolas Canteloup
Autour de Nicolas Canteloup
  • Europe 1
  • Nikos Aliagas
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
bobbyewing

Houlà, Ceci appelle un débat qui va sentir fort des pieds.



bobbyewing

Le vrai problème avec Sheka, c'est qu'il (elle) a les feuilles en bois.
Ou qu'elle (il) fait preuve de mauvaise foi.



oursin1

pas d'accord avec ça ! Canteloup tient parfaitement bien des tas de voix. Notamment, pour ne citer que ces deux, il imite parfaitement Hollande et DSK, ce que Gerra n'arrive pas à faire.
Sinon, on peut en citer plein qui sont très bonnes comme Bern, Fogiel, Cohn-Bendit, Juppé, Sarkozy etc..



tuttifiesta

Les deux . lol



Backpacker

On a dit que ça stigmatise, mais pas du tout.
"les auditeurs savent quand c'est drôle et quand c'est déplacé"

Ben si, ça s'appelle bien stigmatiser. Et non, tous les auditeurs ne le comprennent pas forcément ainsi. Quand on voit les blagues racistes avec accents qui circulent... Canteloup ne fait donc que prolonger cela.



Pierre Roberto

Canteloup ne s’honore pas avec son imitation de Placé.Et franchement les asiatiques sont quand même très coulant d'autres communautés piquent des crises pour bien moins



dfv93

Petite erreur à signaler: J.V. Placé est sénateur et non pas député.



caline27

même Muriel Robin et son sketch sur le noir ne passerait plus aujourd'hui!



yesmanseb

Ça fait plusieurs fois, en fait, que c'est Michel Leeb qui s'en prend plein la tête au coin d'une phrase. Je ne l'ai pas entendu réagir ou lu. Et il fut un temps où il faisait marrer des salles entières sans que ce soit un ramassis de racistes encartés au FN.
Comme quoi, le seuil de tolérance à l'humour - qu'il soit de bon ou de mauvais goût, c'est une question de jugement - a reculé.



Sheka

Le vrai problème de Canteloup, c'est que c'est un très mauvais imitateur..



Baudouin de Pompignan

Je ne sais plus qui a dit que regarder les guignols se moquer du voisin était très amusant mais quand il s'agissait de sa propre personne, ça l'était brusquement moins.
Ceci dit, le fait que Canteloup soit obligé de se justifier presque ne prouve rien en sa faveur d'autant qu'il n'a tué personne. Son rôle de trublion ne favorise personne...
Après, on apprécie ou pas l'humoriste, c'est autre chose.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Jean-Michel Larqué fait son retour sur RMC... un an après être parti en retraite !
Radio
Jean-Michel Larqué fait son retour sur RMC... un an après être parti en retraite !
"La chanson challenge" : TF1 lance son nouveau divertissement ce soir
Programme TV
"La chanson challenge" : TF1 lance son nouveau divertissement ce soir
L'acteur Peter Fonda est mort
Cinéma
L'acteur Peter Fonda est mort
Audiences access 20h : Le JT de France 2 bat celui de TF1, "Un si grand soleil" leader des fictions
Audiences
Audiences access 20h : Le JT de France 2 bat celui de TF1, "Un si grand soleil"...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" en tête, Nagui et le "19/20 national" au coude-à-coude
Audiences
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" en tête, Nagui et le "19/20...
Audiences : "Qui veut gagner des millions ?" leader devant "Les petits meurtres", "The Rookie" en légère hausse
Audiences
Audiences : "Qui veut gagner des millions ?" leader devant "Les petits meurtres",...
Vidéos Puremedias