Nicolas de Tavernost sur Paris Première : "Nous ne lâcherons pas l'affaire"

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas de Tavernost sur Paris Première : "Nous ne lâcherons pas l'affaire"
Paris Première
Paris Première
Le patron de M6 envisage de revenir devant le CSA d'ici 2017 pour tenter une nouvelle fois de faire passer Paris première sur la TNT gratuite.

Cette année, Nicolas de Tavernost s'est résolu à fermer TF6 et les chaînes musicales M6 Music Black et M6 Music Club. Mais le patron du groupe M6 n'a pas renoncé à Paris Première, qu'il a tenté de basculer sur la TNT gratuite. En vain, le CSA a refusé cet été, tout comme il a rejeté les demandes de LCI et Planète+.

À lire aussi
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et Camille Combal de plagiat
TV
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et...
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk sur Europe 1
Radio
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk...

Le patron du groupe M6 avait pourtant laissé entendre que la chaîne culturelle fermerait en cas de refus de son passage sur la TNT gratuite. "Le groupe M6 ne peut pas supporter des déficits qui seraient définitivement structurels" avait-il ainsi prévenu lors de son audition au CSA. Pourtant, quelques semaines après la décision des Sages, le groupe s'était tourné vers les distributeurs de télévision payante, dont CanalSat, pour renégocier des accords pour trois ans.

Paris Première vivra jusqu'à la fin 2017

Ce matin, alors que le groupe M6 publie des résultats financiers plutôt rassurants vu le contexte publicitaire, Nicolas de Tavernost assure dans une interview au Figaro que Paris Première va vivre "au moins pour les trois prochaines années". La chaîne existera donc jusqu'à la fin 2017. "Nous avons signé avec tous les opérateurs, ce qui nous a permis de conforter l'ensemble de nos ressources de distribution", a expliqué le dirigeant, assurant que la chaîne maintenait un coût de grille identique.

Malgré cela, le dirigeant envisage de revenir devant le CSA d'ici 2017 pour tenter une nouvelle fois de faire passer la chaîne en gratuit. "Nous confirmons notre souhait de la faire passer sur la TNT gratuite. le CSA a indiqué que la porte restait ouverte. Nous ne lâcherons pas l'affaire", a-t-il promis.

Sur le même thème
l'info en continu
BFMTV : Accusé de "faute professionnelle", Bruce Toussaint répond à une sénatrice
Politique
BFMTV : Accusé de "faute professionnelle", Bruce Toussaint répond à une sénatrice
Karim Rissouli : "La société française a besoin plus que jamais d'émissions de débat apaisées"
Interview
Karim Rissouli : "La société française a besoin plus que jamais d'émissions de...
France 3 : Un "18.30" régional lancé ce soir, nouveaux horaires pour "Slam" et "Questions pour un champion"
TV
France 3 : Un "18.30" régional lancé ce soir, nouveaux horaires pour "Slam" et...
Affaire Dupont de Ligonnès : Une série documentaire en préparation pour BFMTV
TV
Affaire Dupont de Ligonnès : Une série documentaire en préparation pour BFMTV
Marine Le Pen appelle les journalistes à ne pas être "des chasseurs de petites phrases" et des "pêcheurs de punchline"
Politique
Marine Le Pen appelle les journalistes à ne pas être "des chasseurs de petites...
"Les sandales blanches" : Amel Bent star d'une fiction de France 2 ce soir
Programme TV
"Les sandales blanches" : Amel Bent star d'une fiction de France 2 ce soir
Vidéos Puremedias